Live now
Live now
Masquer
elizabeth II fin de la monarchie
Actualités

La monarchie britannique se relèvera-t-elle de la mort d’Elizabeth II ?

Quel roi peut devenir Charles III, successeur d’Elizabeth II ? D’autant qu’avec la mort de la souveraine, la question de la légitimité et de la pertinence de la couronne pourrait émerger…

La fin d’une ère, titre un édito de The Guardian en ce jeudi 8 septembre 2022. Et si avec la mort de la reine Elizabeth II, c’était aussi la fin de la monarchie qui pointait à l’horizon ? A minima « le début d’un nouveau chapitre et une page blanche pour la monarchie britannique et pour le pays lui-même ». Mais est-il permis de voir (ou pour certains de croire) à la fin de la couronne ?

Quand la mort de Lady Diana ébranlait la monarchie

« Si vous cherchez un moment où la monarchie britannique a été le plus durement remise en question et s’est trouvée en difficulté avec l’opinion publique, c’est à la suite de la mort de Diana avec la perception que la Reine et la famille royale n’en avaient rien à faire », tranche Robert Lacey dans TIME, l’un des consultants de la série Netflix The Crown.

À la mort de Diana, la royauté avait alors semblé froide et désincarnée, éloignée du peuple car silencieuce face au choc de la mort de la Princesse de Galles, brutalement tuée dans un accident de voiture à Paris, alors qu’elle avait 36 ans. Un moment parfaitement retranscrit dans le film de Stephen Frears, The Queen, où Helen Mirren incarne une Elizabeth II encaissant avec détachement la nouvelle de la mort de la si populaire Diana.

lady diana death cover hello

À cette époque, un sondage avait interrogé les Britanniques : « une personne sur quatre estimait que le pays se porterait mieux sans la monarchie », du jamais-vu. Un creux de popularité à l’égard de la couronne qui aurait pu laisser des marques.

En mars 2021, lors d’un sondage réalisé avant et après l’interview d’Harry et Meghan Markle par Oprah Winfrey suite à leur renoncement à leurs titres royaux, tout juste une personne sur cinq pensait que l’abolition de la monarchie pouvait être une chose positive pour le futur du pays.

Un héritier à la hauteur ?

À cette même période, Elizabeth II était de très loin la plus populaire de la famille royale, loin devant son petit-fils le Prince William et Kate Middleton, et encore plus loin devant son propre fils et héritier, le Prince Charles, lui qui doit désormais monter sur le trône.

sondage popularite famille royake uk 2021 ipsos
Ipsos

Charles III, devenu automatiquement le successeur d’Elizabeth II à son trépas, est loin donc d’avoir accédé au cours de sa vie au même niveau de popularité, une condition somme toute bienvenue pour maintenir l’adhésion autour d’un modèle politique qui ne brille pas par sa modernité.

Si Elizabeth II était le genre de reine fédératrice parce que silencieuse et sur laquelle chacun pouvait plaquer ses opinions et ses choix politiques, Charles a eu le temps de s’engager et est donc loin d’avoir la même aura. En cela, il est bien plus clivant, mais aussi moderne : premier roi à être aussi diplômé d’une université, premier monarque à avoir divorcé, il est en outre particulièrement vocal sur les questions environnementales et la lutte contre le dérèglement climatique.

Soyons néanmoins honnêtes, en devenant roi à 73 ans, Charles est plus proche de la fin que du début et nul doute que les têtes se tournent déjà vers son fils aîné, qui lui succédera à son tour à sa mort. En cela, le règne de Charles s’avérera probablement davantage comme un règne de transition.

Prince_Charles
Dan Marsh, CC BY-SA 2.0, via Wikimedia Commons

Pour l’éditorialiste de MSNBC Hayes Brown, il s’agit d’un tournant peut-être avant tout symbolique : « Charles, ou plus probablement William, pourrait se retrouver à présider un nouvel engouement autour de la Couronne. Mais il est plus probable, et pour le mieux, à mon sens, qu’Elizabeth II soit vue dans l’histoire comme la dernière monarque britannique à avoir une véritable revendication de diriger le peuple britannique. »

Vers un rôle plus honorifique, un garant du folklore monarchique, plus qu’une volonté d’être un phare vers lequel se tourneraient tous les Britanniques ?

L’avenir incertain de la couronne britannique

La modernité de Charles III pourrait-elle non pas révolutionner la monarchie mais lui porter un coup ? « Cette manière de régner risque d’ouvrir la porte aux critiques, risque de fragiliser aussi la monarchie, de poser la question de son bien-fondé de sa raison d’être au XXIe siècle », interroge la cheffe du service planète de Libération Sonia Delesalle-Stolper au regard des questions que posent l’après-Elizabeth II.

Bien des années après la mort de Diana, d’autres événements ont aussi provoqué des dommages à l’inébranlable famille royale : les révélations sur le racisme de certains membres à l’égard de Meghan Markle, mais aussi le scandale qui entâche la réputation du Prince Andrew, fils d’Elizabeth II et frère du nouveau roi, en raison de ses liens avec le pédocriminel Jeffrey Epstein.

Les protocoles guindés, le faste et les privilèges transmis de générations en générations protègent-ils encore réellement les membres de la famille royale ? Et surtout n’ont-ils pas fait largement leur temps ? D’aucuns vous répondront aussi que la royale stabilité pourrait peut-être créer l’union nécessaire pour traverser les nombreuses crises de notre époque. Si elle devait être maintenue, la monarchie devra sans nul doute amorcer sa mue.

À lire aussi : Que va changer la mort d’Elizabeth II pour les Britanniques ?

Crédit photo : Nicolas de Camaret, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Les Commentaires
1

Avatar de Pipistrelle.
9 septembre 2022 à 12h22
Pipistrelle.
Le truc c'est que Charles a perdu beaucoup de crédit et ses engagements, pour la plupart, sont entachés de zones d'ombre et d'incohérences. Il me semble que sa fondation pour favoriser la réinsertion des jeunes et des personnes marginalisées a reçu des financements douteux, il est anti-meritocratie, il se présente comme écologiste mais il utilise sa voiture avec chauffeur pour faire 500m, il a dit des choses débiles sous l'influence d'une espèce de gourou et puis il est beaucoup sorti de la réserve normalement attendue des membres de la famille royale pour intervenir en politique (prise de position contre la Chine par ex). Sans oublier le divorce d'avec Diana et la figure controversée de Camilla. Je ne sais pas s'il s'est assagi en vieillissant, mais il traine un paquet de casseroles quand même et les Anglais ne sont pas ravis-ravis de le voir être couronné. Je crois que l'espoir secret d'un paquet de gens c'était que soit il mourrait avant sa mère, soit qu'il passe le relai à William directement. Vu son passif et tout ce qui circule sur sa personnalité, je doute qu'il ait la carrure pour redorer le blason de la famille royale. Au mieux, il fermera sa bouche et se contentera d'assurer la transition !
2
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualités

Actualités
manifestation soutien iran Mahsa Amini – melbourne – Matt Hrkac

Face à la répression violente en Iran, que peut-on faire pour aider les Iraniennes ?

Maëlle Le Corre

27 sep 2022

1
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Actualités
giorgia meloni grazie italia – euronews

Italie : le parti post-fasciste de Giorgia Meloni remporte les législatives

Maëlle Le Corre

27 sep 2022

2
Actu mondiale
Todd Cravens / Unsplash

Autour de New York, les baleines reviennent après des décennies de travail de préservation

Aïda Djoupa

27 sep 2022

Pop culture
Interview d’Elsa Miské, co-créatrice du jeu Moi c’est Madame

Lutter contre le sexisme dès l’adolescence, c’est la promesse du jeu de cartes Moi c’est Madame

Anthony Vincent

25 sep 2022

Actu en France
livres unplash

Fin de la quasi-gratuité des frais de livraison de livres : mauvaise nouvelle pour le marché du livre ?

Maya Boukella

23 sep 2022

24
Actu mondiale
giorgia meloni vox – vertical

En Italie, la possible arrivée au pouvoir de Giorgia Meloni fait craindre le pire aux féministes

Actu mondiale
adnan

Aux États-Unis, Adnan Syed est libéré après 23 ans de prison grâce au podcast Serial

Maya Boukella

21 sep 2022

1
Actu mondiale
Israel Sunseth / Unsplash

Les villes d’Europe s’éclairent à la lumière bleue, et ce n’est pas une bonne nouvelle

Aïda Djoupa

21 sep 2022

4
Actu en France
Affaire PPDA, des plaintes s’ajoutent, mais l’impunité continue

Affaire PPDA  : les plaintes pour violences sexuelles s’accumulent, mais l’impunité persiste

Anthony Vincent

21 sep 2022

Actu mondiale
manifestation mahsa amini iran

Vent de révolte en Iran après la mort de Mahsa Amini, arrêtée par la police des mœurs

Maëlle Le Corre

20 sep 2022

2

La société s'écrit au féminin