Live now
Live now
Masquer
epstein
Actu mondiale

Affaire Jeffrey Epstein : une plainte oblige le prince Andrew à rendre des comptes

10 août 2021

Le fils de la reine d’Angleterre est accusé d’avoir violé à plusieurs reprises l’Américaine Virginia Giuffre, en 2001, alors qu’elle était mineure. Accusé à plusieurs reprises, le prince Andrew a toujours nié les faits ; une nouvelle plainte change la donne.

Cette fois, il est coincé. Ce lundi 9 août, l’Américaine Virginia Giuffre a déposé plainte contre le prince Andrew à New York ; le deuxième fils de la reine d’Angleterre âgé de 61 ans est accusé d’avoir « agressé sexuellement » Mme Giuffre à plusieurs reprises, en 2001. Elle avait 17 ans au moment des faits.

« Il y a vingt ans, la richesse, le pouvoir, la position et les relations du prince Andrew lui ont permis d’abuser d’une enfant effrayée et vulnérable, sans personne pour la protéger. Il est grand temps qu’il soit tenu de rendre des comptes », peut-on lire dans le dépôt de plainte.

Entre 2000 et 2002, Virginia Giuffre affirme avoir été victime du vaste trafic sexuel fomenté par le financier Jeffrey Epstein. Le prince Andrew fait partie des « hommes puissants » auxquels elle a été « remise dans un but sexuel », selon la plainte déposée hier. « Je tiens le prince Andrew responsable de ce qu’il m’a fait », a indiqué la plaignante dans une déclaration transmise aux médias.

Les victimes d’Epstein, qui seraient plus de 150 et en majorité mineures, avaient été privées de justice quand le pédocriminel s’était donné la mort, à l’été 2019, depuis sa cellule de Manhattan (un suicide normalement impossible, ce qui a généré une enquête du FBI). Son procès était programmé trois mois plus tard. 

Accusé à plusieurs reprises, le prince Andrew a toujours nié

Ce n’est pas la première fois que Virginia Giuffre — Virginia Roberts au moment des faits — médiatise les violences sexuelles qu’elle aurait subies. En 2014, elle avait rapporté des allégations d’agressions sexuelle lors d’un procès mené contre le ministère de la justice américain, dont le but était de contester l’accord « trop favorable » obtenu par Epstein à son premier procès, en 2008.

Mais cette fois, le duc d’York est directement visé.

Il aurait agressé sexuellement Mme Giuffre à trois reprises : d’abord au domicile londonien de Ghislaine Maxwell, ex-compagne et associée d’Epstein, et deux autres fois dans les propriétés du financier, à New-York et sur son île privée dans les Caraïbes.

« On m’a traitée de prostituée, de mauvaise mère, de menteuse, de droguée, de tous les noms. […] Je n’étais pas la prostituée du prince, on m’a trafiquée et j’étais une enfant », raconte Virginia Giuffre dans le glaçant documentaire Netflix consacré à l’affaire Epstein.

Jeffrey Epstein: Filthy Rich | Official Trailer | Netflix

Le palais de de Buckingham dément fermement les accusations portées par Mme Giuffre, aujourd’hui âgée de 38 ans.

En 2019, le prince Andrew avait déjà nié les faits dans une interview pour la BBC jugée calamiteuse ; « J’ai dit régulièrement et fréquemment que nous n’avions jamais eu de contact sexuel quelconque », avait-il répété à la journaliste.

Alors que le procès d’Epstein était annoncé pour novembre 2019, la proximité d’Andrew d’York avec le délinquant sexuel pousse la famille royale britannique à l’évincer de la vie publique. Le prince se voyait reprocher de ne pas avoir pris ses distances avec Epstein et de ne pas avoir montré d’empathie envers les victimes. Il avait ensuite démissionné de ses 230 partenariats-parrainages. 

Les victimes d’Epstein réclament justice

Si l’action en justice intentée par Virginia Giuffre peut accabler le duc plus de 20 ans après les faits, c’est, grâce au Child Victims Act. Entrée en vigueur en 2019, cette loi de l’État de New York permet aux victimes mineures de porter plainte pour agressions sexuelles, sans prescription, tant que la démarche est effectuée dans un délai d’un an — qui a été prolongé jusqu’au 13 août 2021, du fait de la pandémie.

En vertu de cette même loi, Jennifer Araoz avait déposé plainte en août 2019 contre les héritiers et complices de Jeffrey Epstein. Elle accusait le milliardaire de l’avoir agressée sexuellement alors qu’elle avait 14 et 15 ans. Ghislaine Maxwell, également visée par cette plainte, est toujours incarcérée en l’attente de son procès pour trafic sexuel, prévu pour fin 2021. Elle a plaidé non coupable.

« J’espère que d’autres victimes verront qu’il est possible de ne pas vivre dans le silence et la peur, et qu’on peut récupérer sa vie en s’exprimant et en demandant justice », a déclaré Virginia Giuffre à la chaîne américaine ABC. Deux ans après la mort d’Epstein, Andrew pourrait bien ne pas être le seul « puissant » rattrapé par son passé

À lire aussi : Comprendre l’affaire Matzneff et la « pédophilie décomplexée »

Crédit photo : Jeffrey Einstein : Pouvoir, argent et perversions (Netflix)

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actu mondiale

Arts & Expos
Larc-de-triomphe-empaqueté-de-Jeanne-Claude-et-Christo

Jeanne-Claude, l’artiste cachée derrière l’Arc de Triomphe empaqueté (pas que par Christo)

Anthony Vincent

17 sep 2021

3
Société
pexels-pixabay-harcelement 2010

Harcèlement en ligne : que se passe-t-il sur Tik Tok contre les enfants nés en 2010 ?

Beauté
LEurope-veut-durcir-ses-lois-contre-les-tests-sur-les-animaux

L’Europe veut durcir ses lois contre les tests sur les animaux, et vous pouvez agir

Anthony Vincent

17 sep 2021

Société
skam france – tenue vestimentaire

Et si on sortait enfin des polémiques sur les crop tops dans les écoles ?

Maëlle Le Corre

16 sep 2021

9
Actu mondiale
rickia young – the philadelphia inquirer

Aux États-Unis, l’histoire de Rickia Young montre que la police est prête à tout pour redorer son image

Maëlle Le Corre

16 sep 2021

3
Médias
women dont regret abortion usa – vertical format

Annuler un avortement, c’est impossible, mais les anti-IVG mettent la thune pour vous faire croire l’inverse

Maëlle Le Corre

16 sep 2021

5
Beauté
Emmaeus-ouvre-une-boutique-solidaire

Emmaüs ouvre sa première boutique beauté solidaire : un espace moins cosmétique qu’il en a l’air

Anthony Vincent

16 sep 2021

2
Psychologie
Conversation-mémoire-covid

« Je l’ai sur le bout de la langue » : la pandémie nous fait perdre nos mots

Psychologie
Consultation-psychologue-tarifs

Le coût de la thérapie : en France, aller voir un psy reste un luxe

Actu mondiale
nikkietutorials-met-gala

Le bel hommage de NikkieTutorials à Marsha P. Johnson, pionnière des combats LGBTQI+

Eva Levy

15 sep 2021

La société s'écrit au féminin