Live now
Live now
Masquer
Source : Canva
Actualités

À Nantes, un spectacle de drag queen annulé à cause de menaces lgbtiphobes

Un bar visé par une déferlante de menaces de mort et de haine LGBTIphobe a dû déprogrammer un spectacle de drag qui devait avoir lieu jeudi 30 mai.

La haine anti-drag continue de progresser. Un bar nantais en a fait les frais ce jeudi 30 mai. Les propriétaires ont été forcés d’annuler un drag show après avoir reçu « une déferlante » de messages homophobes et transphobes sur les réseaux sociaux, rapporte France Bleu Loire Océan. La direction du bar a annoncé déposer plainte contre trois personnes.

Des menaces répétées

La soirée devait s’intituler « Ma soeur » et son affiche représentait des dag queens habillées en religieuses et en curé. Relayée sur les réseaux sociaux par un compte d’extrême droite suivi par 130 000 abonnés, l’image a provoqué une vague de réactions conservatrices, certains internautes taxant l’initiative de « christianophobie ».

Kévin, l’un des propriétaires du bar, qui s’est confié à France Bleu, décrit un flux de « messages nous demandant d’annuler la soirée avec des menaces. Il y a eu des messages insultant la communauté LGBT et des menaces de mort. » Il s’agissait tantôt de commentaires directement postés sous la publication du bar, tantôt de messages privés.

L’association nantaise LGBTQI+ NOSIG, également interrogée par France Bleu, rappelle que ces attaques ne sont malheureusement pas isolées. L’association fait état « de vitrines taguées, les marches des fiertés saccagées à Nantes. Dans notre local, on a eu des dégradations avec des croix celtiques [devenu un symbole pour les mouvements d’extrême droite, ndlr] et des fleurs de lys comme signatures. On est assez coutumiers du fait ».

Une haine importée des US

En France, ce n’est pas la première fois qu’une initiative incluant des drag queens se retrouve dans le viseur des conservateurs. En décembre 2022, La Maryposa a été la cible d’un véritable acharnement suite à l’annonce de sa participation à un cabaret pour tous petits.

Cette lutte anti-drag est directement importée des États-Unis, où la droite conservatrice mène un combat féroce contre les drag shows depuis plusieurs années, et ce, au nom d’une pseudo-protection des plus jeunes. En 2022, les militants du groupe d’extrême droite Proud Boys s’attaquaient par exemple aux séances de lectures pour enfants animées par des drag queens dans certaines bibliothèques municipales, criant au lavage de cerveau et accusant les intervenant•e•s d’être de potentiel•les « pédophiles ». Cet argument de protection infantile est la carte joker préférée des conservateurs qui l’utilisent à tout-va pour camoufler tant bien que mal leur LGBTQIA-phobie décomplexée.


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualités

Elon Musk // Source : SpaceX Launches SpaceX Falcon Heavy Rocket
Actualités mondiales

Elon Musk accusé de harcèlement sexuel par d’ex-employées de SpaceX

5
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Getty Images Pro
Actualités

On sait quand sera versée l’Allocation de rentrée de scolaire (ARS) récemment revalorisée

Source : Canva
Actualités mondiales

Aux États-Unis, la Cour suprême annule l’interdiction de la pilule abortive

Pexels
Actualités France

Après la victoire du Rassemblement National, des militants d’extrême droite condamnés pour une agression homophobe

12
Source : Symeonidis Dimitri / Getty Images
Politique

Plan Procu : le site de rencontre pour faciliter les procurations

33
jus-oranges
Actualités France

Le prix de ce jus ne cesse d’augmenter, et c’est à cause du dérèglement climatique

Source : Capture / C-SPAN
Daronne

Le discours pro-Trump de cet élu américain a été gâché… par son fils de 6 ans

1
Réforme des retraites // Source : © Sénat - Palais du Luxembourg
Société

Pourquoi la proposition de loi visant à encadrer les transitions de genre avant 18 ans est dangereuse

Source : Phillip Pessar / Flickr
Actualités mondiales

Aux États-Unis, un ado meurt après le « One Chip Challenge », énième défi dangereux

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5

La société s'écrit au féminin