Live now
Live now
Masquer
Deux femmes qui portent le foulard, souriantes et bien habillées. Crédit Gabriella Csapo de la part de corelens via Canva
Actualité mode

La mode s’invite aussi à la COP27 pour se confronter à son propre greenwashing

L’industrie de la mode s’invite, elle aussi, à Charm el-Cheikh, en Égypte, pour la 27ème édition de la Conférence des Parties de l’ONU. Du 6 au 18 novembre durant cette COP27, elle questionnera son impact sur l’environnement, et répondra aux accusations de greenwashing.

Combien de temps encore le greenwashing sera-t-il tendance au sein de l’industrie de la mode ? C’est le genre de questions qui se pose aussi durant la 27e Conférence des Parties de l’ONU, qui se tient du 6 au 18 novembre à Charm el-Cheikh, en Égypte. Aux côtés des nombreux leaders d’États à travers le monde venus jusque-là (bien souvent en jet privé…), plusieurs acteurs de l’industrie textile viennent donc échanger sur des pistes de solution pour l’environnement.

C’est le cas notamment de Global Fashion Agenda (association pour le développement durable dans la mode) qui a lancé une consultation avec le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) pour identifier et faire converger les objectifs actuels vers la neutralité carbone, comme le relève Forbes.

Opération de greenwashing ou volonté de rendre la mode plus durable ?

Le média économique a également interrogé Muchaneta Kapfunde, consultante en technologie de la mode qui anime une table-ronde durant la COP27. Elle pointe ainsi l’ambivalence de la présence de l’industrie à cet événement, qui peut à la fois tenir d’une performance d’engagement en faveur de la planète, à la fois être l’occasion de réunir des réflexions avec des acteurs clés pour aller dans le bon sens :

« J’espère que la présence de l’industrie de la mode sera plus qu’une simple démagogie politique. L’industrie de la mode ne doit pas perdre l’occasion de se mobiliser avec les dirigeants mondiaux, les dirigeants de l’industrie et les représentants qui sont là pour discuter de mesures concrètes qui pourraient lutter contre le changement climatique. La CCNUCC [Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques] a ouvert la porte avec l’aide de Climate KIC (une initiative d’innovation sur le changement climatique financée par l’UE) pour aborder deux questions principales dans la conversation : les campagnes de greenwashing et l’utilisation de textiles non durables. »

Produire et consommer moins, c’est mieux

Rappelons qu’en 2018, à la COP24 à Katowice en Pologne, une trentaine de marques avaient promis de réduire de 30 % leurs émissions d’ici à 2030, et même atteindre la neutralité carbone en 2050. Durant la COP26 en 2021, les acteurs de l’industrie ont émis l’engagement encore plus ambitieux de réduire de moitié leurs émissions d’ici à 2030. Mais voilà qu’ils reconnaissent durant cette COP27 en Égypte aujourd’hui que le pari était trop grand, retient l’Agence France-Presse.

Comme le martèle Julia Faure, co-fondatrice de Loom et membre du collectif En Mode Climat pour une industrie textile plus durable, on aura beau tenter de produire des vêtements de la façon la moins polluante possible, la meilleure solution reste de produire et consommer moins de vêtements. Et rien de tel que des lois pour aligner grand public et marques vers cet objectif.

À lire aussi : Kevin Germanier x La Redoute : la collab’ mode lumineuse et upcyclée pour les fêtes de fin d’année

Crédit phoot de Une : Gabriella Csapo de la part de corelens via Canva.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

À Cannes, la top Bella Hadid, en robe keffieh hommage à la Palestine, joue avec la censure

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
La chanteuse Thérèse présente ses meilleures pépites de fripes et son rapport à la mode auprès de Madmoizelle // Source : Madmoizelle
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

Pourquoi la collection Monoprix Atelier fait déjà frétiller les fans de mode 1
Actualité mode

Monoprix sort une collection mode faite avec les tissus de grandes maisons : du luxe à petit prix ?

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP, signe d'un retour de hype pour l'enseigne.jpg // Source : Capture d'écran Instagram de Zac Posen
Actualité mode

Anne Hathaway, éblouissante en robe GAP : signe d’un retour de hype pour l’enseigne ?

1
Source : Pexels
Mode

Mauvaise nouvelle, ce célèbre e-shop pour enfant est placé en redressement judiciaire

Capture d'écran TikTok d'une influenceuse faisant un haul de vêtements Shein // Source : @sunlizzeb
Actualité mode

SHEIN émet plus de CO2 que le Paraguay, d’après une nouvelle étude édifiante

1
Une femme essaye des vêtements au milieu d'une friperie
Actualité mode

Ces friperies à Paris vendent tout à 0,95 € (certains jours…)

À Cannes, Cate Blanchett portait-elle une robe drapeau de la Palestine // Source : Capture d'écran Twitter
Actualité mode

À Cannes, Cate Blanchett en robe drapeau de la Palestine ?

1
Emilia Perez, film de Jacques Audiard avec Selena Gomez, en compétition officielle du festival de Cannes 2024 // Source : © Shanna Besson / PAGE 114 / WHY NOT PRODUCTIONS / PATHÉ FILMS / FRANCE 2 CINÉMA / SAINT LAURENT PRODUCTIONS
Actualité mode

Cannes 2024 : Comment la mode finance de plus en plus le cinéma

Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l'hilarante série TISSU // Source : Capture d'écran YouTube
Actualité mode

Quand la sociologie rhabille le streetwear, ça donne l’hilarante série TISSU

La vie s'écrit au féminin