Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Revues de films

Kiss Kiss, Bang Bang

16 sep 2005 4

Réalisé par : Shane Black
Avec : Val Kilmer, Robert Downey Jr, Michelle Monaghan
Date de sortie : 14 septembre 2005

Quand Harry rencontre Perry

Kiss Kiss, Bang BangHarry (Robert Downey Jr) vole pour le plaisir et surtout, pour gagner sa vie. D’ailleurs ce soir, c’est dans un magasin de jouets qu’il exerce son art. Lorsque l’alarme de la boutique retentit, Harry prend bien sûr la poudre d’escampette, avec à ses trousses toute une ribambelle de flics. Et une balle dans le gras du bras, suite aux coups de feux tirés par une honnête citoyenne. Ébranlé par la fusillade et paniqué à l’idée d’alourdir encore son casier judiciaire, Harry trouve refuge dans le premier bâtiment venu, en l’occurrence un immeuble dans lequel se déroule une série d’auditions. Que se passe-t-il donc-t-il à ce stade, je te le demande ? Notre Harry déboule face au jury, n’a d’autre choix que de passer le casting pour rester planqué quelques minutes et… Impressionne favorablement la fine fleur d’Hollywood. Dès lors, l’existence d’Harry prend un autre tournant : pour qu’il se prépare à son futur rôle de détective, les studios le collent dans les pattes d’un privé surnommé Gay Perry (Val Kilmer), élégante baraque pas franchement ravie d’avoir à se coltiner ce petit morpion. Les deux bougres sont loin de se douter qu’ils s’apprêtent à mettre les pieds dans une enquête aussi compliquée qu’un Rubik’s Cube…

Kiss Kiss, Bang Bang, Lol Lol

Que dire ? Je suis entrée dans la salle la tête pluvieuse, j’en suis sortie avec des crampes à l’estomac, après une session de poilade intense. On trouve dans Kiss Kiss Bang Bang tout ce qui fait une soirée ciné réussie : des gags à n’en plus finir, des bons mots, de l’action pas con, des personnages qui semblent avoir en permanence le cul entre deux clichés et enfin, des acteurs géniaux (Robert Downey Jr et Val Kilmer bien sûr, mais aussi Michelle Mahonagan, qui est loin de faire tapisserie à côté de ces deux monstres).

Toutefois le film ne se contente pas d’être réussi : il est également – et surtout – très original. La faute au scénario et à la réalisation, qui jouent sans cesse avec le spectateur. Dans Kiss Kiss Bang Bang, on te parle, on te tape dans le dos, on te fait sursauter, bref on t’emmène dans l’aventure. Et si en chemin, tu t’embrouilles un peu dans les fils de l’enquête, ne panique pas : à mon avis, c’est un peu fait exprès. Hin hin. Aaah. C’était bien.

Le site officiel du film (en français)

© Warner Bros

Les Commentaires
4

Avatar de Cherry Tree
3 juillet 2007 à 07h20
Cherry Tree
J'ai vraiment adoré ce film.
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Revues de films

Cinéma
I’m your man film

L’homme idéal est-il un robot ? On décrypte le film I’m your man

Maya Boukella

21 juin 2022

Sexo
Sponsorisé

Ce sextoy fait aussi lampe de chevet et on a hâte de refaire notre déco

Humanoid Native
Revues de films
Sweat 3

SWEAT : une occasion manquée de parler de l’envers du décor de l’influence

Maya Boukella

15 juin 2022

1
Cinéma
MEN ALEX GARLAND

La masculinité toxique fait toute la terreur de MEN, nouveau film d’horreur d’Alex Garland

Maya Boukella

08 juin 2022

Cinéma
Affiche du documentaire Nous d'Alice Diop

Pourquoi Nous, le documentaire d’Alice Diop s’avère essentiel avant la présidentielle ?

Anthony Vincent

19 fév 2022

Revues de films
critique-licorice-pizza

Évadez-vous de cet hiver glacial avec Licorice Pizza, son acné, ses crop tops et sa romance adolescente

Kalindi Ramphul

06 jan 2022

Revues de films
matrix-4-critique

Matrix Resurrections : branlette intellectuelle ou génie méta ?

Kalindi Ramphul

22 déc 2021

4
Revues de films
une-femme-du-monde-critique-film

Naturaliste, nuancé, puissant : Une femme du monde parle de prostitution sans glamour ni misérabilisme

Kalindi Ramphul

10 déc 2021

Revues de films
dernier-duel-jodie-comer

Le Dernier duel, la fresque médiévalo-féministe de Ridley Scott, mérite-t-elle tout ce foin ?

Kalindi Ramphul

15 oct 2021

28
Interviews cinéma
ozon-verticale

« C’était beau, mais j’ai eu peur » : François Ozon aborde la fin de vie digne dans Tout s’est bien passé

Kalindi Ramphul

21 sep 2021

Revues de films
dune-vertical

On a adoré Dune, et en plus on a presque pigé toute l’histoire

Kalindi Ramphul

15 sep 2021

5

La pop culture s'écrit au féminin