Live now
Live now
Masquer
TC_STILL.00539743.tif
Cinéma

« Je n’étais pas heureuse » : pourquoi Emma Watson n’a pas joué au cinéma depuis près de 5 ans

Dans une interview accordée au Financial Times, l’actrice, qui vient de lancer une marque familiale de gin, s’est longuement confiée sur sa carrière, révélant qu’elle ne s’y sentait « pas heureuse ».

Cela fait plus de cinq ans qu’Emma Watson n’a pas été vue sur les écrans, depuis sa dernière production en date, Les Filles du docteur March de Greta Gerwing, dont le tournage s’est achevé en 2018.

« Je me sentais en cage »

Et il y a une raison à cela. L’actrice de 33 ans et aux (déjà) 22 années de carrière ne se sentait pas heureuse dans la profession, comme elle l’a confié au Financial Times.

« Pour être honnête, je n’étais pas vraiment heureuse. Je me sentais en cage », a déclaré l’héroïne de Harry Potter

« Je trouvais cela vraiment difficile de de vendre quelque chose sur lequel je n’avais pas vraiment de contrôle. Se tenir devant un film et faire en sorte que chaque journaliste puisse dire : « Comment cela correspond-il à votre point de vue ? » C’était très difficile d’avoir à être le visage et le porte-parole pour des choses où je n’ai pas pu être impliqué dans le processus. »

Emma Watson au Financial Times

Emma Watson, en route vers un avenir de réalisatrice ?

Néanmoins, Emma Watson n’envisage pas de totalement arrêter le cinéma, bien au contraire. « J’aime ce que je fais. C’est trouver un moyen de le faire où je n’ai pas à me diviser en différents visages et personnes. Et je ne veux plus passer en mode robot« , confie-t-elle, avant de déclarer attendre la « bonne opportunité ».

Elle confie également avoir toujours rêvé d’être réalisatrice ou productrice, elle qui était derrière la caméra pour la dernière campagne publicitaire Prada. Mais elle se sent illégitime :

« Les gens m’ont toujours dit que je devais réaliser et produire, même pendant Harry Potter. Je craignais que ce ne soit que technique et pas créatif. De ne pas avoir assez de compétences. Être réalisatrice me semblait inaccessible. Je ne pense pas avoir confiance en cela. Ce qui semble bizarre puisque j’ai grandi sur les plateaux de tournage ».

Emma Watson au Financial Times

En attendant de se lancer, elle vient tout juste d’annoncer la création d’une marque de gin avec son frère, Alex.

Une dernière étape avant de retrouver les plateaux de tournage ?


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

1
Avatar de MaiaLea
4 mai 2023 à 10h05
MaiaLea
C'est fou de se dire que le syndrome de l'imposteur (sentiment d'illégitimité dans le rôle de réalisatrice ici) touche aussi une jeune femme qui est pourtant engagée dans la lutte féministe (campagne HeforShe notamment).
Courage à elle, je suis sûre qu'elle ferait une super réalisatrice si le coeur lui en dit.
4
Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

His house // Source : Netflix
Cinéma

Les 15 meilleurs films d’horreur sur Netflix à voir absolument

3
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Humanoid Native
 Hannah Gutierrez-Reed // Source : The Wrap
Culture

« Amateure », « négligente » : l’armurière de Rust d’Alec Baldwin condamnée à 18 mois de prison

Anatomie d'une chute
Culture

Merci Judith Godrèche : les enfants seront désormais accompagnés sur les tournages

1
Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

Bridget Jones // Source : Splendor Films
Culture

Casting, résumé : tout savoir sur Bridget Jones 4 et sa Bridget en daronne veuve

[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9
Booksmart
Culture

Netflix : les 7 meilleurs films lesbiens à voir et à revoir

La pop culture s'écrit au féminin