Live now
Live now
Masquer
hornbach-pub-gothique
Culture

Hornbach et sa pub qui soutient les gothiques

La marque de bricolage allemande Hornbach a créé une campagne de pub qui met en avant la tolérance et l’entraide. Dans celle-ci, tu découvre une adolescente gothique victime de discrimination…

Pas facile d’imposer son style dans une société aux normes bien précises et un poil vieux jeu. Si porter une chemise te donne un air sérieux, mettre du rouge à lèvres noir et un ras-de-cou à pics te fait passer pour une morte-vivante prêt à terroriser la population.

C’est ce qui arrive au personnage principal de cette nouvelle pub, Sag es mit deinem Projekt (Dites-le avec votre projet

). Dans celle-ci, tu rencontres une jeune adolescente au style gothique, victime de harcèlement scolaire et des regards du reste du monde. Elle semble souffrir de cette situation, jusqu’au jour où son père décide de faire un gros pas dans son sens…

Un peu de noir n’a jamais fait de mal à personne, il paraît.

À lire aussi : Emily The Strange, l’amie rêvée à l’adolescence


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

13
Avatar de MelusineB
7 septembre 2014 à 13h09
MelusineB
au college faut etre en mode pouf pour les filles et en mode racaille pr les garcons sinon ca marche pas

Oh, le vieux cliché. Au collège j'étais loin d'avoir un style de "pouffe" (c'est quoi, d'ailleurs ? des jupes courtes, des décolletés, toussa ? ça ne fait pas d'une fille une "pouffe" et pourtant j'étais acceptée, j'avais plein d'amis, chacun avec son propre style, original, suivant la mode ou passe-partout.
c est cliché mais c est ce qui se passait ds mon collège et quand j en discute autour de moi avec des gens qui n etaient bien evidement pas de mon college c est ce ressenti qui domine...

Je ne sais pas, ça dépend peut-être des coins, villes ou campagnes, grand ou petit collège, selon les départements... - enfin je parle de l'acceptation de quelqu'un avec un style original.
Pour ce qui est de la division "pouffe / racaille" (rien qu'à écrire ça, je saigne dans mes préjugés), il suffit de faire un tour à la sortie de n'importe quel établissement pour voir que ça n'est pas vrai (non, non, je ne fais pas la sortie des écoles pour draguer les petits enfants.).
Enfin bon, c'était juste une petite parenthèse
0
Voir les 13 commentaires

Plus de contenus Culture

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Culture

Fan de rap, de RnB, d’afro (et d’Aya Nakamura) : Les Flammes est votre rendez-vous en avril

chihiro // Source : Studio Ghibli
Culture

Votre studio d’animation préféré recevra une Palme d’or d’honneur à Cannes, et c’est du jamais vu

Copie de [Image de une] Horizontale (6)
Culture

3 nouveaux livres d’Audrey Ouazan en avant-première

Tu mérites un amour // Source : Hafsia Herzi
Culture

Hafsia Herzi, actrice et réalisatrice : « Je réalise des films pour ne pas dépendre du désir des autres »

Love Lies Bleeding
Culture

Insultes lesbophobes, violences : des homophobes saccagent une séance de Love Lies Bleeding, avec Kristen Stewart

1
Les reines du drame // Source : Alexis Langlois
Cinéma

Festival de Cannes : on connaît enfin la liste de (presque) tous les films projetés

His house // Source : Netflix
Cinéma

Les 15 meilleurs films d’horreur sur Netflix à voir absolument

3
Source : TF1 - Le 20h - Capture d'écran
Séries

Une série de fiction sur Brigitte Macron serait en préparation

4
 Hannah Gutierrez-Reed // Source : The Wrap
Culture

« Amateure », « négligente » : l’armurière de Rust d’Alec Baldwin condamnée à 18 mois de prison

Source : Wikimédia Commons / Anupamacr
Culture

La rumeur veut que cette actrice indienne joue Raiponce, et les racistes la harcèlent déjà

6

La pop culture s'écrit au féminin