Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

Histoire de l’Illusion (Georges Picard)

01 juil 2006

Histoire de l’Illusion (Georges Picard)Pour son premier livre, publié chez José Corti, Georges Picard s’attelle à l’histoire de l’Illusion, ou plutôt à l’impossibilité de l’écrire, car l’histoire de l’Illusion n’est pas allée au delà de la couverture d’un gros carnet rouge qui finit en carnet de croquis. Pourtant il l’a méditée son histoire, repassant plusieurs fois sur l’introduction, cherchant le meilleur angle, l’idéal agencement des chapitres, durant ses promenades à bicyclette à travers le Valois. Et si la conclusion était tout simplement qu’il "est inutile de refaire les choses quand elles sont déjà en nou".

L’auteur retrace ici son voyage, des rues d’Ermenonville (qui en plus d’accueillir la tombe de Rousseau, m’accueillie durant les vacances dans ma tendre jeunesse), aux traces de Gérard de Nerval. On découvre au fil des pages et des kilomètres ses rencontres, tous ces personnages qui ont finalement fait parti de l’histoire de l’Illusion. De son libraire, à Gérard de Nerval, de Tchouang-Tseu à Eva la mythomane, en passant par un Taoïste reconverti en défenseur de la cuisine à l’huile d’olive.

Si certaines pensées sont floues, difficiles à suivre, vraiment tortueuses ou sans départ bien défini, celles de Georges Picard nous invitent à les suivre. On se délecte de ses pensées teintées de philosophie, malgré les accélérations, les retours en arrière, les pleins et les déliés. Car ce qui, je pense, fais le charme de cet auteur et de ce livre, c’est une certaine capacité à accoler des réflexions philosophiques à des anecdotes de jeunesse, des discussions avec des lecteurs imaginaires et des problèmes de dérailleurs. On suit non seulement ses questionnements intérieurs sur son livre, la vie, la mort, ses différents Moi, à différents âges de sa vie, l’écriture de la première phrase, mais aussi sa vision de la littérature, ponctuée de petites piques aiguisées, ironiques et toujours humoristiques.

Histoire de l’Illusion fait aussi partie de ces livres où l’on peut se retrouver, où au fil des pages certaines phrases nous touchent, nous parlent, et rien que pour celle là, ça vaut le coup d’aller jusqu’au dernier point de la 158ème page : "D’autres que moi on connu la sensation bizarre de manque qui vous tombe brutalement dessus, en plein milieu d’un jeu. On sent tout d’un coup que l’essentiel est ailleurs, ailleurs que là où nous sommes."

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Livres

Sport
[Site web] Visuel horizontal Édito (1)

« Combattantes » retrace la longue histoire du rugby féminin (et c’est passionnant)

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Livres
COUV_LES FEMMES DU LIEN_Plat1

L’incroyable Les femmes du lien est à mettre entre toutes les mains !

Pauline Leduc

29 sep 2022

2
Daronne
Couverture du livre jeunesse Cheveux mouillés, de Joshua Servier

Ce livre jeunesse autour d’une sirène noire qui apprend à aimer ses cheveux va inspirer petits et grands

Anthony Vincent

18 sep 2022

6
Pop culture
roman-seul-un-monstre-lumen
Sponsorisé

Si vous faisiez partie d’un roman de fantasy, quel serait votre don surnaturel ?

Livres
halimata fofana

Halimata Fofana, autrice de À l’ombre de la cité Rimbaud, brise le tabou de l’excision

La Rédaction

11 sep 2022

1
Livres
Virginie Despentes

Critique : « pardon Virginie, mais je ne suis pas à fond sur Cher Connard »

Marion Olité

10 sep 2022

17
Livres
asal-lotfi-8ePZbdxnpi0-unsplash

Rentrée littéraire : 3 premiers romans à lire d’urgence

Pauline Leduc

07 sep 2022

Livres
meuf livre

La rentrée littéraire féministe : 5 romans bouleversants à ne pas manquer

Maya Boukella

04 sep 2022

Livres
[Site web] Visuel horizontal Édito (3).jpeg

En écriture : avec Élise Nebout, cofondatrice de l’école Les Mots

Marie-Stéphanie Servos

28 août 2022

Livres
livre Bethany Laird

La rentrée littéraire en lutte : 5 pépites féministes et LGBT à ne pas manquer

Maya Boukella

27 août 2022

1

La pop culture s'écrit au féminin