Live now
Live now
Masquer
madmoizelle-reglement-de-compte-orange-bank
Règlement de comptes

Farah et son fils, 2922€/mois : « J’aurais aimé être propriétaire, j’ai loupé le coche »

Combien gagnez-vous par mois ? Comment dépensez-vous cet argent ? Qui paye quoi dans votre couple ? Voici quelques-unes des questions auxquelles nous nous attaquons dans notre rubrique Règlement de comptes !

Parler d’argent, en France, c’est encore tabou. Pourtant, c’est un sujet passionnant, et par certains aspects… féministe ! Dans notre rubrique Règlement de comptes, des personnes viennent éplucher leur budget, nous parler de leur organisation financière (en couple ou solo) et de leur rapport à l’argent. Aujourd’hui, c’est Farah qui a accepté de nous ouvrir ses comptes.

  • Prénom : Farah
  • Âge : 43 ans
  • Métier : Assistante maternelle à son domicile en CDI avec la mairie de sa ville
  • Famille : Farah et son fils de 17 ans
  • Salaire mensuel : 2922€
  • Lieu de vie : locataire d’un HLM en ville

Les revenus de Farah

Farah est mère célibataire et divorcée depuis 2011. Elle vit seule avec son fils de 17 ans dont elle a la garde complète. Depuis son divorce, elle ne s’est jamais remise en ménage.

Farah est assistante maternelle à domicile en CDI avec la mairie de sa ville. Pour cette activité, elle touche le salaire mensuel de 2380€.

Je ne suis pas fonctionnaire. J’accueille trois enfants par semaine, cinq jours par semaine de 8h30 à 18h30 : je travaille 50 heures par semaine.

Mes collègues à leur compte gagnent mieux leur vie que moi, puisqu’elles fixent elles-mêmes leurs tarifs.

Sa profession lui donne droit à une exonération fiscale. Farah déclare environ 30 % de son salaire. Plus en détails, cette exonération est de trois fois le SMIC horaire net par jour travaillé et par enfant gardé. Si Farah prenait un mois de vacances, dans la mesure où elle ne garderait pas d’enfant durant ce mois-ci elle n’aurait pas d’exonération. C’est un régime spécifique aux assistantes maternelles et assistantes familiales.

Ce qui lui permet au vu de sa situation d’accéder à des droits sociaux : elle ne paye pas d’impôt, elle touche l’APL, elle reçoit des chèques énergie, ainsi qu’une bourse scolaire trimestrielle pour son fils au lycée.

Farah touche 100€ de pension alimentaire de la part de son ex-conjoint.

Au départ, mon ex-conjoint me versait 250€ par mois pour élever notre fils, mais comme il a refait sa vie et qu’il a deux enfants, il ne peut plus se permettre que 100€.

Officiellement nous ne sommes pas divorcés, c’est un arrangement entre nous,.

360€ d’APL et 82€ de bourse scolaire, ce qui fait un total de 2922€ par mois de revenus net.

revenus_RDC_Farah

Les dépenses de Farah

Les trois plus gros postes de dépense mensuels de l’assistante maternelle par mois sont : son loyer de 700€, elle vit dans un HLM de 80m2, qui propose trois chambres et un salon au quatrième étage d’un immeuble avec ascenseur.

Ensuite, vient ses courses alimentaires à hauteur de 600€. Ce poste se révèle élevé car Farah paye également pour le déjeuner et le goûter des trois enfants dont elle a la garde. Et pour finir les 147€ qu’elle dédie au transport : 120€ d’essence et 27€ pour la carte de transport de son fils.

Je ne suis jamais à découvert, je fais attention à me situer « au milieu du cercle ».

Quant à ses loisirs, ce n’est pas un poste de dépense important pour Farah, en travaillant 50 heures par semaine, elle n’a pas vraiment le temps de s’impliquer dans une activité. Cependant, elle va au cinéma et au restaurant très occasionnellement.

Elle se réserve souvent le week-end pour passer du temps avec sa mère qui vit seule et est plutôt isolée dans une autre ville.

Il peut m’arriver de poser deux jours, pour emmener ma mère à la mer car elle adore ça et comme elle est âgée maintenant, elle préfère que nous y allions ensemble. Je l’emmène souvent dans des endroits qu’elle aime comme le zoo le week-end.

depenses_RDC_Farah

« Chaque année je verse environ 750€ à des associations caritatives »

Farah est économe, chaque mois l’assistante maternelle arrive à dégager environ 982€ d’épargne qu’elle dispatche sur deux comptes épargne pour son fils : 20€ sur un livret A pour son fils, et 45€ sur un PEL (son livret jeune a atteint son plafond). Farah met également 500€ sur un livret A pour elle.

Elle se fait plaisir et économise en même temps. Farah refuse de se priver ou de priver son fils. D’ailleurs elle n’hésite pas investir également dans les loisirs et activité extra-scolaire de son enfant.

Rien ne semble lui convenir, il a tout essayé mais n’arrive pas à rester focalisé sur quelque chose. Il a tenté la couture, et je lui ai offert une super machine à coudre, mais au bout de quelques mois, cette envie lui est passée. Pareil pour d’autres activités et sports.

Aujourd’hui il a envie d’essayer de s’inscrire dans une salle de sport mais j’hésite à l’y inscrire. J’ai peur qu’il perde sa motivation et que je soit obligée de continuer à payer l’abonnement chaque mois.

Le rapport à l’argent de Farah est aussi dicté par ses convictions religieuses : elle ne conserve rien des intérêts qu’elle peut percevoir venant de ces différents comptes épargne.

Nous n’avons qu’une vie. Je pense qu’il faut faire la part des choses et profiter dans la mesure du raisonnable et de mes moyens. Pour ma part je ne souhaite réduire aucun poste budgétaire.

Par rapport à mes convictions religieuses, je ne peux pas conserver les intérêts perçus au cours de l’année par mes différents comptes épargne. Donc je fais le calcul et je les reverse à des associations caritatives.

Les intérêts de mon livret A se chiffre à environ 130€ pour l’année 2021, et je dois également verser 2,5 % de mon épargne ainsi que celle de mon fils par an. Pour cette année, pour 30000€ je dois verser 750€.

Pack Premium Orange Bank, toutes les familles y trouvent leur compte

Orange Bank, le partenaire de cet article, propose une offre bancaire dédiée à toutes les familles, le Pack Premium.  Il permet aux enfants, dès 10 ans, d’apprendre à mettre de l’argent de coté et aux ados jusqu’à 17 ans, d’être accompagnés en toute sécurité sur le chemin de l’autonomie.

Les avantages du Pack Premium pour toute la famille :

Pour les ados de 10 ans à 17 ans :

  • jusqu’à 5 cartes bancaires 
  • 1 App adaptée
  • Des tirelires pour mettre de l’argent de côté

Pour les parents  :

  • 1 carte Premium 
  • 1 App pour tout gérer
  • Pilotage complet et paramétrable
    des comptes utilisés par les enfants.

Pour un proche des parents :

En plus avec le Pack Premium, toute la famille bénéficie des avantages de la carte Premium, le top de la banque mobile :

  • Élue meilleur application bancaire 2022
  • Solde en temps réel
  • 0 frais cachés, 0 frais de tenue de compte.
  • Paramétrage des notifications 
  • Envoi et demande d’argent instantanés par SMS
  •  Gestion et visualisation de son budget en un coup d’œil 
  • Assurances premium pour les achats 
  • Assurances premium pour les voyages 
  • Ensemble de privilèges VIP,
    comme le cashback sur les achats et abonnements Orange 

Avec le Pack Premium, découvrez la seule offre bancaire qui assure toute la famille et rassure les parents.

Voir conditions sur orangebank.fr

L’éducation financière du fils de Farah

Farah souhaite préparer l’avenir de son fils. Elle a décidé de lui ouvrir un compte courant dès qu’il a commencé à avoir ses premières activités rémunérées. Il passe actuellement son BAFA en prévisions d’être moniteur en centre de loisirs ou des colonies de vacances.

Par ailleurs la rémunération de son stage et de ses futures vacations ne peut se faire que sur son compte personnel. Il vient de signer un contrat avec la mairie, qui l’appellera occasionnellement pour des missions en centre de loisirs.

Quant aux transferts d’argent vers le PEL et le livret A de son fils (son livret jeune a atteint son plafond), ils se font automatiquement car leur deux comptes sont reliés comme il est mineur et que tous les comptes sont dans la même banque.

Je ne donne pas d’argent de poche à mon fils, je crains qu’il commence la cigarette ou autre… Dès qu’il a besoin d’argent pour manger à l’extérieur, environ une à deux fois par semaine, ou bien s’acheter des vêtements environ une fois par mois, je lui donne et je contrôle. En vérité, je lui dis rarement non.

Mais il n’a pas la notion de l’argent, il arrive que je lui dise non et qu’il aille demander à ma mère ou à son père pour réussir à obtenir ce qu’il veut. J’aimerais lui inculquer une certaine éducation financière, mais il est assez fermé là-dessus. Il pense qu’il est jeune et qu’il aura le temps d’y penser plus tard, il ne réalise pas vraiment.

Le fils de Farah sera majeur cette année, mais elle gardera un droit de regard sur la manière dont il utilisera son épargne.

J’ai mis beaucoup de temps à économiser cet argent, et il est très dépensier. Il sera majeur donc je ne pourrais pas l’en empêcher, mais je ne serai pas contente s’il dilapide ses économies dans des chaussures ou des jeux vidéo. Le projet que j’ai pour lui c’est qu’il devienne propriétaire.

J’aurais aimé être propriétaire mais j’ai loupé le coche, donc je veux que mon fils le soit. Ou alors qu’il investisse dans un projet réfléchi comme dans la création de sa propre entreprise

Merci beaucoup à Farah d’avoir répondu à nos questions !

Envie de participer à la rubrique ?

Pour participer à la rubrique, écrivez-nous à l’adresse : jaifaitca[at]madmoizelle.com en indiquant en objet « Règlement de comptes » et en vous présentant en quelques lignes.

Si jamais vous souhaitez commenter cet article, rappelez-vous qu’une vraie personne est susceptible de vous lire, merci donc de faire preuve de bienveillance et d’éviter les jugements.

Le prénom a été changé pour des raisons de confidentialité.

Crédit : Photo de Ron Lach provenant de Pexels

Les Commentaires
21

Avatar de hellopapimequepasa
28 mars 2022 à 11h56
hellopapimequepasa
je suis choqué que la mairie ne l'aide pas par ex au niveau des dépenses pour le repas des enfants!!je pensais que c'était ça l'intérêt d'être salarié en mairie..
0
Voir les 21 commentaires

Plus de contenus Règlement de comptes

Règlement de comptes
Roselyn Tirado Unsplash

Fiona, 2 100 € par mois en micro-entreprise : « Mon objectif n’est pas de me tuer au travail »

Aïda Djoupa

29 sep 2022

15
Règlement de comptes
Andrea Piacquadio / Pexels

Tiphaine, 4 475 € par mois : « Je vois une psy pour parler d’argent »

Aïda Djoupa

22 sep 2022

152
Règlement de comptes
femme en train de conduire

My-Lan, 2 168 € par mois : « Mon célibat contribue au fait que je n’économise pas »

Aïda Djoupa

08 sep 2022

35
Règlement de comptes
Karolina Grabowska / Pexels

Bravo, 3 070 € par mois : « Je ne comprends rien aux impôts »

Aïda Djoupa

01 sep 2022

74
Règlement de comptes
Caleb Oquendo / Pexels

Manon, 2 500 € à deux : « Je suis constamment à découvert »

Aïda Djoupa

25 août 2022

45
Règlement de comptes
Soroush Karimi / Unsplash

Clémentine, 4 460 € par mois à deux : « Je rachète déjà des trimestres de retraite »

Aïda Djoupa

18 août 2022

7
Règlement de comptes
Nhi Dham / Unsplash

Delphine, 1 805€ par mois : « Je gère mon budget comme une pro »

Aïda Djoupa

11 août 2022

8
Règlement de comptes
Tran Mau Tri Tam / Unsplash

Laure, 2 188 € par mois : « En ce moment, j’ai des grosses galères de budget »

Aïda Djoupa

04 août 2022

31
Règlement de comptes
Jimmy Dean / Unsplash

Camélia, 2 563 € par mois à deux : « J’économise pour ne pas me retrouver sans rien en cas de séparation »

Aïda Djoupa

28 juil 2022

31
Règlement de comptes
femme devant des plants de tomate

Maodana, 931 € par mois : « Beaucoup de gens pensent que je profite du RSA, que je suis assistée »

Aïda Djoupa

21 juil 2022

8

Témoignages

1 2 3 4 5 6 7 8 9