Live now
Live now
Masquer
Tima Miro  Pexels
Règlement de comptes

Ophélie, 1 655 € par mois : « Je gère mon budget avec des enveloppes de liquide »

Comment gère-t-on un budget quand on s’estime dans la moyenne basse des salaires ? Quel est l’impact de l’inflation récente sur un quotidien ? Voilà quelques questions auxquelles nous nous attaquons dans Règlement de comptes !

Parler d’argent, en France, c’est encore tabou. Pourtant, c’est un sujet passionnant… et féministe par certains aspects ! Dans notre rubrique Règlement de comptes, des personnes en tout genre viennent éplucher leur budget, nous parler de leur rapport à l’argent et de leur organisation financière en couple ou en solo. Aujourd’hui, c’est Ophélie qui a accepté de nous ouvrir ses comptes.

  • Prénom : Ophélie
  • Âge : 27 ans
  • Métier : Bibliothécaire jeunesse en médiathèque de lecture publique
  • Salaire net après prélèvement à la source : 1 430 € par mois
  • Lieu de vie : Un appartement de 38m² dans une ville de taille moyenne d’Île-de-France, dont elle est propriétaire

Les revenus d’Ophélie

Ophélie est fonctionnaire de catégorie C, et exerce en tant que Bibliothécaire jeunesse dans une médiathèque de lecture publique. Pour ce poste, elle gagne 1 430 € net par mois, ainsi que 90 € de tickets restaurants.

« Je ne m’estime pas vraiment bien payée. Je suis payée correctement et j’ai la chance de ne pas craindre de perdre mon emploi, étant fonctionnaire – ce qui est un gros stress en moins je pense – mais je dois quand même faire attention à mes dépenses. Je ne suis pas pauvre, j’arrive à finir le mois, je dirais que je suis dans la moyenne basse. »

Elle est également éligible à une prime d’activité d’environ 135 €. En tout, ses revenus s’élèvent donc à 1 655 € par mois.

RDC_Ophelie_Revenus

Le rapport à l’argent d’Ophélie

Dans sa famille, Ophélie raconte ne pas avoir été riche, mais ne jamais avoir manqué de rien :

« Mes parents n’ont jamais roulé sur l’or, mais nous avons toujours eu ce dont nous avions besoin, nous sommes toujours partis en vacances. Mon père a beaucoup travaillé pour nous offrir cela, en cumulant presque 2 emplois pendant plusieurs années.

Je pense qu’ils m’ont transmis cela: travailler si on a besoin de quelque chose, et si on ne peut pas se le payer, économiser et attendre. Ils étaient souvent à découvert, mais ils ont toujours géré leur budget pour que le mois se finisse bien. Je n’ai pas hérité de cette capacité à être à découvert sans angoisser par contre! »

En effet, Ophélie supporte très mal d’être à découvert, et raconte que cela l’angoisse beaucoup :

Ne pas réussir à faire face aux imprévus m’inquiète beaucoup. Je contrôle toutes mes dépenses, presque à l’euro près, peut-être un peu trop, mais au moins je fais des économies! »

L’organisation financière d’Ophélie

Pour gérer son budget, Ophélie a mis en place une organisation bien rodée. Une fois ses charges fixes retirées de son compte par prélèvement ou virement, elle place, chaque mois, du liquide dans des enveloppes assignées à des dépenses :

« J’ai deux types d’enveloppes, celles qui servent à la dépense, et celles qui servent à l’épargne. Je place 50 € dans une enveloppe pour mon alimentation, 20 € dans une enveloppe pour celle de mes chats, et 20 € dans une enveloppe pour mes loisirs.

Pour l’épargne, je mets 20 € de côté par mois dans une enveloppe pour mes vacances, 10 € chaque mois pour les cadeaux, 50 € en cas de vétérinaire pour mes chats, 50 € pour ma voiture, en cas de réparation, et enfin, 50 € par mois pour mon appartement en cas de réparations ou pour les impôts. »

Cela lui permet d’économiser, et de gérer au mieux son budget :

« Les enveloppes de dépense me permettent de limiter totalement: s’il n’y a plus rien dans l’enveloppe, je ne peux plus dépenser ! Ça oblige à compter chaque achat, bien sûr, mais ça m’aide à ne jamais dépasser mes prévisions. »

Les dépenses d’Ophélie

Le logement est le poste de dépenses principal d’Ophélie. Il y a bientôt un an, elle a acheté seule son 38m2 dans une ville moyenne d’Île-de-France. Pour cela, ses grands-parents l’ont aidée en lui prêtant un apport d’une valeur de 5000 €.

 « Cela signifie crédit immobilier bien sûr, et donc des responsabilités différentes, mais je suis très heureuse d’avoir sauté le pas ! »

Elle rembourse chaque mois 468 € de prêt immobilier, et 100€ par mois minimum à ses grands parents.

« S’il me reste un peu d’argent sur mon compte après toutes mes dépenses, j’en profite pour faire un virement supplémentaire à mes grands-parents pour les rembourser au plus vite. »

Pour ses factures courantes comprenant l’eau, l’électricité, le gaz et ses charges, elle compte 120€ chaque mois.

Pour se déplacer, elle cumule un abonnement au transports en commun à 75€ mensuels, ainsi qu’une centaine d’euros d’essence « soit un plein en ce moment ». Elle paie aussi 68€ d’assurance pour son appartement et sa voiture.

Son abonnement internet et téléphone s’élève à 65€ par mois, une somme qu’elle aimerait réduire : « Je trouve ça excessivement cher, mais je n’ai pas encore pris le temps de chercher un nouvel opérateur moins coûteux ». À ce budget s’ajoutent des abonnements à divers services de streaming : un abonnement Disney + annuel de 89€ divisé par trois avec son frère et sa soeur, un abonnement Prime Video divisé en 2 avec ma sœur, et une souscription Spotify premium à 10€.

À ces frais fixes s’ajoutent 7 € de frais bancaires, et 30 € par mois d’impôts fonciers.

RDC_Ophelie_depenses

« Je suis passée d’un budget alimentaire d’une centaine d’euros à une cinquantaine »

Côté alimentaire, elle dépense 60€ par mois en courses, principalement en enseignes discount :

« Avec l’augmentation de l’essence et des prix en général, depuis quelques mois je privilégie les magasins discount type Aldi, pour faire des économies sur mon budget nourriture. Je suis passée d’un budget alimentaire d’une centaine d’euros à une cinquantaine d’euros: les magasins discount, et des paniers de légumes très peu chers. »

Ses tickets restaurants lui permettent de manger à l’extérieur quand elle est au travail, une ou deux fois par semaine, pour une soixantaine d’euros chaque mois.

La nourriture de ses chats lui coûte 20€ mensuels, en plus des 50€ qu’elle économise dans une enveloppe en cas de frais de vétérinaire.

J’ai des loisirs peu coûteux

Chaque mois, Ophélie compte une trentaine d’euros pour ses loisirs.

« Je suis abonnée à une appli de fitness, dont j’ai payé l’abonnement de 3 ans en une fois, grâce au Black Friday. Je lis beaucoup (étant bibliothécaire, j’ai facilement accès à des livres gratuits, même si j’en achète encore souvent!), et je fais du puzzle.

J’aime aussi beaucoup les jeux de société, mais j’ai aussi la chance d’avoir des jeux que je peux emprunter dans la médiathèque où je travaille. J’ai en fait des loisirs peu coûteux. »

La jeune bibliothécaire a des dépenses très raisonnées, et raconte :

« Je craque très rarement. Dernièrement, c’était pour des puzzles sur Vinted, ce n’était clairement pas une folie! »

Pour se vêtir, elle calcule dépenser une centaine d’euros pas an, soit 10 € par mois.

L’épargne d’Ophélie

Avec ses enveloppes d’épargne, Ophélie met chaque mois 160 € de côté en liquide, répartis entre ses projets de vacances, des cadeaux pour ses proches et la prévision d’imprévus pour ses chats, sa voiture, ou sa maison.

« Cet argent n’est donc pas à disposition sur mon compte, je n’y touche jamais. Elles me serviront pour les vaccins de mes chats, ou pour acheter la fameuse télé que je voudrais, ou encore pour pallier à une dépense imprévue sur ma voiture. »

Elle place aussi 100€ chaque mois sur un livret d’épargne.

« Je touche le moins possible à cette épargne, mais il m’arrive de l’utiliser pour combler un découvert, et bien sûr si j’ai des dépenses imprévues ! »

À l’avenir, elle espère passer un concours de catégorie B dans la fonction publique pour pouvoir avoir un salaire plus confortable, et être plus sereine dans la gestion de son budget.

Merci à Ophélie d’avoir répondu à nos questions !

Participez à Règlement de comptes

Pour participer à la rubrique, envoyez nous un mail avec pour objet « Règlement de comptes » à l’adresse [email protected] en vous présentant en quelques lignes !

Crédit photo : Tima Miro / Pexels


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

18
Avatar de Eeyore_
12 juillet 2022 à 21h07
Eeyore_
Au final ça voudrait le coup de faire une série du même type mais sur le budget nourriture
A l'époque (:vieux il y avait sur le site une série "Dans le frigo de...", ça pourrait être intéressant de la relancer en effet
6
Voir les 18 commentaires

Plus de contenus Règlement de comptes

Source : dragana991 / Getty Images
Règlement de comptes

Lucie, 4 363 € à deux par mois : « Gagnant plus que mon mari, ça me semble naturel de prendre en charge des frais supplémentaires »

9
Mode

Vivez une Saint-Valentin sportive avec ces deux offres Nike

Humanoid Native
Source : Daria Trofimova / Unsplash
Règlement de comptes

Nadège, ex-surendettée à 1 766 € par mois : « Je devais tout calculer au centime près »

4
Source : RossHelen / Canva
Règlement de comptes

Anaïs, frontalière, 4 567 € par mois : « Mes revenus ont triplé depuis que je travaille en Suisse »

15
Source : Abbat / Unsplash
Règlement de comptes

Elsa, 4 000 € par mois : « Je gagne deux à trois fois plus que mon copain »

15
Source : nomadsoulphotos / Canva
Règlement de comptes

Noémie, 2 950 € par mois à deux : « Avec un métier passion, nous ne serons jamais riches »

Source : Artem Varnitsin / Canva
Règlement de comptes

Tania, étudiante et 2 038 € par mois : « Avoir peu de charges n’est pas une raison pour dépenser sans compter »

27
Source : South_agency / Getty Images
Règlement de comptes

Maëva, 1 878 € par mois : « Je n’ai pas acheté de lessive depuis 2018 »

3
Source : Pexels / Antoni Shkraba
Règlement de comptes

Émilie, 1 036 € par mois : « On m’a déjà dit, ‘Je ne comprends pas pourquoi je dois vous payer, c’est un métier passion’ »

26
Source : RossHelen / Canva
Règlement de comptes

Valentine, 2 110 € par mois : « Je ne dilapide jamais mon argent dans des bêtises »

30
Source : cottonbro studio / Pexels
Règlement de comptes

Camélia, 400 € de revenus et 1 190 € d’aides par mois : « C’est énormément de privations et de sacrifices »

44

La vie s'écrit au féminin