Live now
Live now
Masquer
Cara-Rihanna-et-Lil-Nas-X-au-gala-du-MET
Actualité mode

Engagées, WTF ou sublimes, les tenues du Met Gala envoient du lourd (sauf les costards boring)

In America: A Lexicon of Fashion, tel est le thème de la nouvelle exposition mode du Metropolitan Museum of Art de New York. Un thème qu’ont suivi certains invités seulement de son mythique gala caritatif d’inauguration !

Qu’est-ce que le style des États-Unis ? C’est la question posée par le thème du Met Ball 2021, qu’on pourrait traduire par « En Amérique, un lexique de la mode ». Comprendre : une façon de tenter de cerner l’essence et les contours de ce qui fait la culture Americana (la dimension folklorique plus que géographique des États-Unis qui se vivent comme l’Amérique) à travers la mode.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le Covid a grandement contribué à repenser ce que le local veut dire.

Se déroulant normalement le premier lundi du mois de mai, le gala du Met vient de se tenir ce deuxième lundi de septembre 2021, chamboulé par la pandémie qui avait même causé son annulation en 2020.

Pour recontextualiser, le gala du Met, c’est une sorte de vernissage haute couture annuel de l’expo mode majeure du Costume Institute (la section dédiée aux costumes et à la mode) dans ce musée new-yorkais. Cette soirée à thème en fonction de l’expo du moment permet de lever des fonds pour le musée — puisqu’il faut payer son billet d’entrée, à partir de 15.000$, ou être invitée par une maison de couture qui vous le paye.

Alors les invités ont intérêt à mettre le paquet pour qu’on ait envie de les réinviter ! Passage en revue…

Rihanna et ASAP Rocky n’ont même pas eu à quitter leur plaid pour tuer le game

Forcément, qui dit Met Ball dit tous les yeux tournés vers Rihanna, venue accompagné de son petit-ami le rappeur ASAP Rocky.

Elle, drapée dans une immense parka noire façon robe de bal grand soir Balenciaga haute couture par Demna Gvasalia, qu’elle a accessoirisée d’un foulard de tulle brodé de cristaux à l’allure précieuse, qui contraste avec le côté plus décontracté d’un bonnet noir à peine posé par-dessus. Lui, dans un manteau-plaid signé ERL par Eli Russell Linnetz.

Lil Nas X rend-il hommage à Lady Gaga, icône américaine ?

Telle Lady Gaga (icône américaine s’il en est) au Met Ball 2019, Lil Nas X a enchaîné les révélations de tenues sur les marches du gala : d’abord une large cape dorée, puis une armure bodybuildée toute en or également, avant de finir par une combi-pantalon zippée avec des jeux de transparence. Trois tenues signées Versace.

Alexandria Ocasio-Cortez veut taxer les riches en Brother Vellies

Alexandria Ocasio-Cortez (AOC), plus jeune parlementaire jamais élue au Congrès des États-Unis qui se réclame du socialisme démocratique, a porté une robe blanche à l’encolure bustier, avec écrit en lettres rouges « Tax the Rich », signée par la créatrice afro-américaine engagée Aurora James et sa marque Brother Vellies.

De quoi semer des questionnements : AOC aurait pu refuser l’invitation à cet évènement spectacle du capitalisme par principe, mais sa présence avec ce message comme élément perturbateur permet de relancer les discussions autour de l’impôt sur la fortune, comme elle l’a expliqué au micro du Vogue amércain sur le tapis rouge : 

« On voulait vraiment ouvrir la conversation sur ce que cela peut signifier d’être une femme racisée de la classe travailleuse au Gala du Met. On ne peut pas juste se pointer et jouer le jeu, on veut briser le 4e mur, et challenger certaines institutions. Puisque le Gala du Met est connu pour être un spectacle, ayons cette conversation. »

Iman en ange doré

La supermodèle Iman Mohamed Abdulmajid-Bowie porte une crinoline ornée de feuilles d’or et de plumes par-dessus une robe fourreau à encolure bustier en jacquard. Un ensemble signé Harris Reed (styliste chouchou de Harry Styles), couronné par un chapeau en collab avec la grande chapelière Vivienne Lake.

Billie Eilish en néo-Marilyn Monroe

La chanteuse Billie Eilish porte une immense robe à traîne rose poudré Oscar de la Renta, et une mise en beauté qui la fait ressembler à Marilyn Monroe. Engagée pour les droits des animaux et vegan, l’artiste a tenu à ce que la maison de luxe qui signe cette pièce s’engage à ne plus utiliser de fourrure, faute de quoi elle refuserait de s’y associer.

Timothée Chalamet en néo Chuck Taylor

L’acteur Timothée Chalamet rend hommage à Chuck Taylor dans une veste et un pantalon signé Haider Ackermann (mon créateur préféré sur Terre), et une paire de baskets Converse au nom du célèbre basketteur américain.

Michaela Coel met à l’amende Mystique des X-Men

Michaela Coel pourrait tout aussi bien passer un casting pour interpréter le personnage de Mystique dans un remake haute couture de X-Men avec sa combi-pantalon munie de bottes intégrées Balenciaga, où les différentes teintes de bleus des sequins sont travaillées de façon à créer d’hypnotisants jeux de texture scintillante.

Frank Ocean rend hommage à Chucky en Homer x Prada

Puisqu’il vient de sortir sa propre marque de luxe Homer, le rappeur Frank Ocean a bien évidemment profité de l’occasion du Met Ball pour en porter. En l’occurrence, il s’agit de vêtements en collab avec Prada, une maison dont il est proche depuis des années.

Pantalon cinq poches, veston de costume, blouson zippé en velours noir servent de toile de font pour faire briller un collier en diamants, star de sa première collection Homer. Mais le clou du spectacle, c’est son accessoire : un bébé robotique en combi monogrammé Homer ! Flippant, donc mémorable. Chucky is shaking.

Normani voit la vie en jaune Valentino

La chanteuse Normani a prouvé combien le jaune s’impose comme l’une des couleurs tendance du moment et permet de resplendir en toute situation ! Un modèle au volume majestueux signé Valentino haute couture par Pierpaolo Piccioli.

Natalia Diamante Bryant vit dans une bulle Conner Ives

Natalia Diamante Bryant, fille du défunt joueur de basketball Kobe Bryant, a misé sur une robe à la forme ballon, munie d’une traîne, entièrement brodé d’un motif floral naïf coloré et réjouissant. Une tenue imaginée par le jeune créateur Conner Ives.

Whoopi Goldberg rejoue Sister Act, mais en violet Valentino

L’actrice culte de Sister Act, Whoopi Goldberg, la joue colorblock avec une sous-robe vert émeraude qui contraste joliment avec son ample robe-manteau à étages de volants tombant en cascade. Une tenue Valentino haute couture qui se termine par des gants d’opéra en cuir vert anis, pour en faire une véritable leçon de chromathérapie.

Hunter Schafer mérite un rôle dans un film de science fiction, immédiatement

Hunter Schafer a puisé dans les archives de la maison Prada pour y dénicher cette jupe longue droite brodée de plaques de verres façon écriture morse, et un plastron du même motif en guise de haut. Pour rendre l’ensemble plus spectaculaire, elle a misé sur des accessoires : des lentilles de contact blanches et un bijou de visage en forme d’araignée placé entre ses sourcils.

Carey Mulligan plaide pour le rose bonbon

L’actrice Carey Mulligan ajoute également sa pierre à l’édifice pour tenter de remettre la crinoline au goût du jour avec une robe bustier rose bonbon acidulé, et une cape ton-sur-ton sobrement noué pour dévoiler une épaule.

Lily-Rose Depp prouve qu’elle existe en crop-top Chanel

Si le crop-top n’a pas sa place à l’école selon Jean-Michel Blanquer et Emmanuel Macron (ça renverrait trop à « une identité, une volonté de choquer »), Lily-Rose Depp le tente en version tube top sur le tapis rouge, avec une jupe assortie. Un ensemble en sequins rose pastel, piqué de lignes de camélias noirs, signé Chanel haute couture par Virginie Viard.

Zoë Kravitz en nuisette façon côte de maille de logos YSL

Une journée sans parler de Zoë Kravitz est une journée gâchée pour moi, alors notons qu’elle portait une robe façon cotte de mailles avec en guise de maillon, le cultissime logo qu’a dessiné Cassandre (Adolphe Jean Marie Mouron, qui a pour pseudo Cassandre, est un grand graphiste de l’entre-deux-guerres) en 1961 pour la maison Saint Laurent, soit les initiales de son fondateur : Yves Saint Laurent.

Rosalía tente une Rihanna avec une immense traîne Rick Owens

La chanteuse Rosalía a respecté le thème en optant pour des cuissardes rouges aux talons transparents devenus une pièce emblématique du créateur américain Rick Owens, et une grande cape frangée de la même marque. Forcément, au Met Ball, la silhouette rappelle la l’immense cape-omelette Guo Pei portée par Rihanna en 2015.

Lupita Nyong’o en robe fourreau de jean

Lupita Nyong’o rend hommage à la toile denim qu’on associe tant aux États-Unis (même si ça vient de la ville bien française de Nîmes…) dans une robe fourreau à traîne bouffante, structurée comme un corset par des surpiqûres marrons placées en torsades. Porté en contraste sur un fond de robe bustier noir irisé, l’ensemble est signé Versace par Donatella Versace.

Simone Biles en avalanche étoilée

La meilleure gymnaste de tous les temps Simone Biles portait une robe recouverte de cristaux Area qui pesait près de 35 kg. Le poids d’une avalanche étoilée.

Cara Delevingne veut sodomiser le patriarcat

Habituée à se faire remarquer au Met Ball, Cara Delevingne a opté pour une silhouette sobre en apparence : un pantalon immaculé et une cuirasse d’escrime également blanche portée à même la peau. Sauf que celle-ci avait un message en lettres rouges sang : « Peg the patriarchy ».

Pour vous éviter d’avoir à googler ce qu’est le pegging, cela signifie : sodomiser une personne avec un gode-ceinture. On adore le message !

Kim Kardashian, recouverte des pieds à la tête de noir

Comme son (futur ex ?) mari Kanye West, Kim Kardashian porte régulièrement des cagoules intégrales, ce qui a pour effet ironique de les rendre encore plus reconnaissable rien qu’à leur célèbre silhouette.

Kim Kardashian prouve qu’on n’a même pas besoin de voir sa tête pour savoir que c’est elle, dans une tenue Balenciaga par Demna Gvasalia : en mini-robe t-shirt dotée d’une traîne, cuissardes seconde peau, gants d’opéra, et une cagoule dont s’échappe uniquement une longue queue de cheval.

Des mecs en costumes noirs, parce qu’ils peuvent s’en contenter et quand même être encensés…

D’autres mecs ont également prouvé encore une fois qu’ils peuvent être sacrément ennuyeux sur un tapis rouge, comme James Corden, Adrien Brody, ou encore Channing Tatum :

Mention spéciale à Elliot Page, qui vient de faire son coming-out trans, et portait une fleur verte en boutonnière, symbole queer depuis que l’écrivain irlandais et icône gay Oscar Wilde a été immortalisé avec en 1892.

À lire aussi : Annulé en 2020, le Met Gala se rattrape sur le thème de l’Amérique pour l’année 2021-2022

Les Commentaires
24

Avatar de missaaj
18 septembre 2021 à 12h17
missaaj
Alors unpopular opinion, mais je trouve que ce n'est pas du tout un problème de venir habillé simplement, tant qu'ils donnent de l'argent c'est bon pour moi, c'est un gala de charité après tout. Et j'imagine qu'ils ont pris des designers américains et voilà, job done.
Puis alors aussi, certaines personnes ont un tel charisme, un tel visage (c'est normal hein ça n'en fait pas des demi dieux ce sont des acteurs) que vraiment doivent ils en faire plus?
Perso Adrien Brody avec un tel visage selon moi il a raison de ne pas s'habiller comme Lil Nas X si ce n'est pas sa personnalité. Lee Pace aussi...
Et, opinion très personnelle, mais : Eliot Page c'est un peu comme Emma Watson pr moi : on en parle pour des raisons en dehors de leur jeu d'actrice et d'acteur, qui est pour moi correct sans plus. Emma parce qu'elle défend des causes et est féministes et Eliot Page parce qu'il a fait un coming out lesbien puis trans. Niveau jeu, présence devant la caméra oh bon....voilà quoi. Et ils en ont bien le droit et peut être que leur grand rôle est encore à venir hein, je dis pas mais je suis toujours étonnée de la propension du magazines à se braquer sur certaines personnes qui (selon moi) ne mérite pas tellement d'attention...
Je sais que sur un magasine féministe on se s'intéresse aux gens qui ont des prises de position féministe ok, mais d'un autre côté je trouve que ça ne donne pas une représentation réaliste des choses quand on fait comme si la sortie film evenement c'était le dernier film d'Eliot Page alors que pour les gens qui aiment le cinéma c'est rarement le cas... c'est dur a expliquer, mon ressenti....je ne trouve pas ça mal d'être connu pour faire des choses féministes et progressistes au contraire mais...l'art ou l'artiste n'a pas forcément besoin d'avoir un message si? Ce ne sont pas des gens censés être parfaits en général mais de très bons acteurs oui, la c'est important pour moi....
Je ne sais pas si ce que je dis est compréhensible...ou juste offensant pour les fans de ces deux personnes....j'espère que non
.
0
Voir les 24 commentaires

Plus de contenus Actualité mode

Pantalons
Le-sagging-chez-Willy-Chavarria-1

Des prisons aux podiums, le caleçon qui dépasse du pantalon se rachète une image

Anthony Vincent

19 sep 2021

3
Bijoux
pandora-rentree-2021-creole
Sponsorisé

Pour la rentrée, affichez vos passions avec vos bijoux

Tendances Mode
Kim Kardashian au Met Ball en fetishwear

Les stars en latex et cagoules sont-elles maboules ? Pourquoi le fetishwear envahit la mode

Anthony Vincent

16 sep 2021

Mode
Le-jeune-créateur-Peter-Do-réinterprète-une-tenue-traditionnelle-vietnamienne-quest-lao-dai

La robe sur pantalon vous terrifie ? Le créateur vietnamien Peter Do la rend désirable

Anthony Vincent

16 sep 2021

6
Tendances Mode
Le-décolleté-de-pubis

Les pantalons taille basse en V façon décolleté de pubis défient la gravité et nous laissent pantoises

Anthony Vincent

15 sep 2021

11
Actu mondiale
DoNotTouchMyClothes proclament des Afghanes sur Twitter contre les talibans

#DoNotTouchMyClothes : les Afghanes résistent au niqab imposé par les talibans

Anthony Vincent

14 sep 2021

8
Actualité mode
[Site web] Visuel horizontal (1)

Le message caché de la tenue d’Elliot Page au Met Gala

Actualité mode
met-gala-vert

Les meilleures blagues sur le Met Gala 2021

Eva Levy

14 sep 2021

Mode
sélection shopping rentrée Blancheporte
Sponsorisé

Voici de quoi vous saper pour toutes les occasions, que vous fassiez un 42 ou un 58

Actualité mode
russell-westbrook-kilt

En kilt à la fashion week, le basketteur Russell Westbrook rappelle qu’un mec en jupe n’est toujours pas anodin

Eva Levy

13 sep 2021

La société s'écrit au féminin