Le tube top revient, mais comment l’adopter sans finir à oil-pé ?


Retour des années 2000 oblige, les hauts tubulaires à encolure bustier reviennent en grâce. Le hic, c'est qu'en fonction de la taille de sa poitrine, ils peuvent avoir vite fait de glisser, voire tomber... Voici nos astuces !

La chanteuse Aaliyah en bandeau Tommy Hilfiger, la chanteuse Mariah Carey en bustier de velours en couverture de son album Honey, et l'actrice Sarah Jessica Parker dans la série Sex and the City en tube top marron.

Outre le retour du jean taille basse avec juste le string qui dépasse et du motif papillon pour le plus grand plaisir de Mariah Carey, un autre vestige des années 2000 signe son retour : le tube top !

Également appelé bustier tubulaire, voire simplement bandeau quand il s’avère très court, c’est le genre de haut (qui se décline aussi en version robe) simplissime, sans bretelle. Il est censé tenir comme par magie sous les aisselles et sur la poitrine.

Alors forcément, un accident peut vite arriver, surtout si l’on fait plus qu’un bonnet B… C’est pourquoi vous pouvez opter pour différentes astuces afin d’éviter d’en montrer plus que prévu le jour où vous adopterez cette faussement nouvelle tendance Y2K.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par FB COUNTY CLOTHING (@fbcounty)

Le soutien-gorge sans bretelle

Commençons par les soutiens-gorge sans bretelles ou amovibles. Comme ce modèle Etam, sans coutures, aux bretelles amovibles, qui va des bonnets A à E. Cela fonctionne aussi avec beaucoup de brassières qui peuvent bien tenir sans même qu’on enfile leurs bretelles, donc cela vaut le coup de tester avec ce que vous avez peut-être déjà la maison !

Les bretelles transparentes à fixer sur les soutiens qu’on a déjà

Autre technique si vous avez déjà des soutiens-gorge adorés, dans une taille souvent difficile à trouver : investir dans des bretelles amovibles transparentes, à fixer sur ce que vous avez déjà à la maison.

Les bandes adhésives double-face

Existe également l’option des bandes adhésives double-face, à coller en lisière de son haut, à l’encolure bustier, afin de l’empêcher de glisser. Pour qu’elles collent mieux, évitez de mettre de la crème hydratante sur la zone de peau concernée (ou passez-y un coup de coton imbibé d’alcool) avant d’y fixer votre top.

Dénichés au rayon lingerie ou sur des e-shops de sous-vêtements, ce genre d’adhésifs sera toujours plus hypoallergénique que du bon vieux scotch double-face (une possibilité de dernier recours digne de Mad Gyver, à tenter à vos risques et périls).

L’art de la superposition

Enfin, rien ne vous empêche de jouer les superpositions comme un parti pris ! Par-dessus une chemise, un fin col roulé, ou même un haut de sport en matière technique seconde-peau à manches longues, le tube top ou la robe bustier peut également faire son effet.

5 tube tops à enfiler fissa

À lire aussi : Les tendances les plus chelou des années 2000

Anthony Vincent

Anthony Vincent


Tous ses articles

Commentaires

LadySumire

Yes ! Et encore une mode qui ira à merveille avec mon ventre mou et mes seins tubéreux. :facepalm:
Plus généralement c'est triste de revenir à des tendances aussi contraignantes. Les porter spontanément pourquoi pas, mais c'est déprimant de savoir qu'ils vont envahir nos rayons pour réduire le choix dans les fringues plus pratiques.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!