Pourquoi je suis contente que mes parents soient divorcés

Cette madmoiZelle a toujours connu ses parents séparés, et ça n'a jamais été un problème pour elle. Au contraire, elle comprend leur divorce et elle est très contente de cette situation !

Pourquoi je suis contente que mes parents soient divorcés

Mes parents ont divorcé quand j’avais 3 ou 4 ans. Honnêtement, je ne sais même pas vraiment en quelle année c’était, je n’en ai aucun souvenir.

Tout ce que je sais, c’est que ça ne m’a jamais réellement dérangée et qu’aujourd’hui plus que jamais, cette situation me convient parfaitement et je n’imaginerais pas les choses autrement.

Mes parents se sont rencontrés quand ils étaient jeunes

Mes parents se sont rencontrés à la fac, ils partageaient le même groupe de potes. Ils étaient donc plutôt jeunes quand ils se sont mis ensemble, c’est sans doute ce qui a fait que ça a marché au début.

Bizarrement, j’ai l’impression que je ne sais pas grand-chose d’à quoi ressemblait leur couple. Pourtant ils m’ont pas mal parlé de cette période.

Je sais où ils habitaient pendant leurs études, avec qui ils partaient en vacances, comment s’est déroulé leur déménagement à la campagne, comment s’est passée la naissance de ma sœur, puis la mienne.

Mais étrangement, chacun en parle toujours comme si l’autre n’avait pas été présent, ce qui ne m’aide pas vraiment à visualiser leur relation de l’époque.

C’est comme si dans ma tête, leur couple pré-séparation était déjà fragmenté.

Mes parents, un couple improbable pour moi

Je me doute bien que mes parents ont beaucoup évolué depuis qu’ils se sont mis ensemble, mais je ne peux pas m’empêcher de me demander comment deux personnes aussi différentes ont bien pu former un couple pendant autant de temps.

Mon père a toujours été passionné par la nature, le jardin, les animaux, alors que ma mère est assez casanière et pas hyper portée sur la faune et la flore.

Elle, elle est très attachée à ce que représente la famille et aux efforts que cela implique, elle est capable de se plier en quatre simplement pour faire plaisir à son entourage…

Alors que mon père est très indépendant et n’a quasiment aucune attache familiale.

Lui adore la bonne bouffe et le bon vin, alors qu’elle y est plutôt indifférente.

Je pourrais continuer la liste encore longtemps, car selon moi, mes parents n’ont rien en commun.

À tel point que je ne peux pas imaginer comment leur couple a réussi à tenir aussi longtemps, et comment ils ont pu envisager d’avoir deux enfants ensemble.

Je suppose qu’ils faisaient chacun beaucoup de concessions et qu’ils n’avaient pas forcément conscience de leurs différence à l’époque. Mais comme je suis heureuse de n’avoir pas le moindre souvenir de cette période !

Des parents séparés, une situation pas si compliquée

Pour en avoir discuté avec eux, le divorce n’a cependant pas été une période facile.

Décidée par mon père et donc subie par ma mère, avec toute la souffrance et la frustration que ça implique, cette séparation a engendré des changements radicaux dans leurs vies respectives.

Pour autant, je n’ai pas l’impression que cette séparation ait eu beaucoup d’impact sur moi.

Selon ce qu’ils m’en ont raconté, je crois que c’était un peu difficile quand j’étais plus petite, mais honnêtement, je ne ressens aucun traumatisme particulier aujourd’hui.

Si mes parents ne sont pas particulièrement proches, leur relation est désormais relativement sereine.

Ils sont capables d’être dans la même pièce et de discuter sans problème ; ça me suffit amplement parce que je les sens heureux dans leurs vies respectives.

Beaucoup pensent qu’avoir des parents divorcés implique beaucoup de complications.

Certes, quand je rentre pour les voir, il faut que je segmente mon séjour pour passer autant de temps avec l’un qu’avec l’autre, ce qui ne serait pas le cas s’ils étaient ensemble.

Mais en fait, voir mes parents chacun de leur côté me permet d’avoir une vraie relation avec chacun d’eux, d’avoir des conversations en tête à tête, ce qui n’est pas forcément possible avec des parents non séparés, vu ce que je constate avec certains de mes potes.

Noël a longtemps été le point noir au tableau, parce que quand ma sœur et moi étions petites, par souci d’équité, on alternait un an sur deux pour le passer chez l’un ou chez l’autre, et ça me coûtait de sacrifier ce moment avec l’une des deux familles.

Maintenant qu’on est toutes les deux adultes, on a mis en place un système qui nous convient très bien : le 24 au soir chez mon père, le 25 chez ma mère.

Aujourd’hui, je ne me verrais pas faire les choses autrement.

Au-delà de préférer voir mes parents séparément, c’est ma famille également qui me convient mieux segmentée de cette façon.

Mes familles maternelle et paternelle sont très différentes l’une de l’autre, et je les apprécie chacune pour des choses qui leur sont propres.

Mes parents sont divorcés, et tant mieux

Cette situation est donc idéale pour tout le monde : mes parents n’ont plus à faire de sacrifices sur qui ils sont individuellement maintenant qu’ils sont séparés, et m’apportent chacun beaucoup à leur façon à chaque fois que je passe du temps avec eux.

S’ils étaient restés ensemble, je suis persuadée que je n’aurais pas été aussi heureuse qu’aujourd’hui parce que l’environnement aurait nécessairement été plus conflictuel.

Par ailleurs, comme mon père a rencontré quelqu’un de son côté il y a plusieurs années, j’ai grandi entourée de personnes que je considère aujourd’hui comme ma famille à part entière et qui ont elles aussi contribué à faire de moi celle que je suis aujourd’hui.

Pour beaucoup de gens, les choses ne se passent pas aussi facilement, et je me rends bien compte de la chance que j’ai que chacun de mes parents m’ait élevée sans chercher à dénigrer l’autre, que nous ayons trouvé un équilibre au milieu d’une situation pas forcément évidente.

Tout n’a pas toujours été parfait, mais ils ont fait au mieux pour leurs enfants, et c’est sans doute ce qui fait qu’aujourd’hui il n’y a plus aucun problème.

Je leur suis éternellement reconnaissante d’avoir fait cet effort et de m’avoir prouvé qu’une famille recomposée vaut parfois mille fois plus qu’une famille décomposée.

À lire aussi : Pourquoi j’ai coupé les ponts avec mes grands-parents

Une madmoiZelle

Une madmoiZelle


Tous ses articles

Commentaires

Khyra

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

EDIT : En fait la situation de la mad est très semblable à la mienne mais c'est ma mère dans le rôle de mon père. Tous les 2 sont différents, un jour, ma mère m'a dit que mon père lui écrivait des lettres d'amour et qu'elles étaient bien écrites) euh what ???, leur famille sont aussi très différentes, etc ...
 
Dernière édition :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!