Live now
Live now
Masquer
alice-eve-star-trek
Cinéma

Alice Eve, dont la scène de nudité dans Star Trek a créé la polémique, ne comprend pas pourquoi

Dans Star Trek Into Darkness, Alice Eve apparaît en sous-vêtements dans une scène dont on peut largement questionner l’intérêt scénaristique. L’actrice remet cependant en cause la polémique.

Sorti en 2013, Star Trek Into Darkness, de J.J. Abrams n’est clairement pas le meilleur long-métrage de son créateur.

Mais au-delà de la qualité discutable du film, ce qui a marqué les esprits et suscité la controverse, c’est la scène de nudité parfaitement gratuite d’Alice Eve.

La polémique sur le Dr. Carol Marcus en sous-vêments

Lors de sa sortie en salles, Star Trek Into Darkness a connu un (petit) soulèvement, notamment de la part de journalistes comme Josh Horowitz, qui s’interrogeait au micro de MTV :

« Pourquoi Alice Eve (qui incarne la scientifique Dr. Carol Marcus), se retrouve-t-elle à un moment du film en sous-vêtements ? »

Star-Trek-In-To-Darkness

Une question tout sauf anodine, qui vient souligner la gratuité de ce choix de mise en scène.

En effet, le docteur Carol Marcus est censé être un personnage clé de l’intrigue, recruté pour son intelligence et ses qualités professionnelles. À cause de cette scène en sous-vêtements, elle devient simplement un élément de séduction, destinée à satisfaire les mecs au cinéma.

Une intention misogyne, donc.

Le producteur et scénariste Damon Lindelof s’est expliqué :

« J’admets qu’on aurait dû faire mieux en ne représentant pas gratuitement une actrice à peine habillée. […] Ce que je veux dire, c’est que je vous ai entendus, j’assume ma responsabilité et je serais plus attentif dans le futur. »

Alice Eve revient sur cette scène et ne comprend pas la polémique

Interrogée par le média Inverse, la principale concernée est revenue sur cette scène de nudité et a avoué qu’elle ne comprenait pas du tout la polémique :

« C’est une scène pour laquelle j’ai volontairement travaillé avec un entraîneur pour être en forme, pour laquelle j’ai été très bien préparée et que j’ai beaucoup aimé tourner. Le sentiment que je n’aurais pas dû le faire, ou que c’était de l’exploitation, m’a déroutée.

Il y a beaucoup de choses dans le monde qui sont déroutantes. Je mets cela sur le compte de l’une de ces anomalies. Je suis fière de cette scène, et de tout le travail que j’ai fait. »

D’après l’actrice donc, cette scène était non seulement et heureusement consentie, mais elle est en plus un motif de fierté.

Le male gaze inhérent à cette séquence ne pose donc pas de souci à l’actrice, et puisqu’elle est la principale concernée, elle a tous les droits de ne pas être d’accord avec la polémique ! La question qui se pose est de savoir si Alice Eve est pleinement consciente de la réification de son corps dans le film ; si oui, et si elle est OK avec ça, c’est bien son droit.

De nôtre côté, on n’en démord pas : on aimerait qu’on cesse de déshabiller les actrices toutes les cinq secondes sans raison scénaristique valable, pour simplement entretenir les fantasmes de ces messieurs.

Flûte à la fin !

À lire aussi : Le programme ciné de la semaine est chargé, voici les 4 pépites à ne pas manquer

Les Commentaires
2

Avatar de -Lorelei-
29 octobre 2021 à 10h31
-Lorelei-
En même temps quand tu t'appelles Eve... Faut pas s'étonner d'être nue
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Cinéma
the wonder

Netflix : Florence Pugh est confrontée au mystère dans la bande-annonce de The Wonder

Maya Boukella

06 oct 2022

Cinéma
l’origine du mal

Thriller imprévisible, L’Origine du mal est le meilleur film au cinéma cette semaine

Maya Boukella

05 oct 2022

Cinéma
novembre david koskas

Novembre : le film sur les attentats de 2015 avec Jean Dujardin est à l’affiche

Maya Boukella

05 oct 2022

14
Cinéma
incroyable mais vrai gaumont

Quentin Dupieux : la bande-annonce de Fumer fait tousser est aussi délirante que son casting

Maya Boukella

04 oct 2022

Cinéma
film français 5

Critiqué pour sa Une 100% blanche et masculine, Le Film français s’excuse… mais est-ce assez ?

Maya Boukella

03 oct 2022

6
Cinéma
Sacheen Littlefeather creative commons

Sacheen Littlefeather, voix des amérindiens à Hollywood, est morte à 75 ans

Maya Boukella

03 oct 2022

6
Cinéma
bones and all

L’horreur monte d’un cran dans la bande-annonce de Bones & All, la romance cannibale avec Timothée Chalamet

Maya Boukella

30 sep 2022

2
Cinéma
rogue harry potter

Alan Rickman révèle pourquoi il a continué Harry Potter malgré la maladie, dans ses mémoires

Maya Boukella

28 sep 2022

7
Interviews cinéma
les cinq diables

« Comment filmer l’invisible ? » entretien avec Léa Mysius, réalisatrice des Cinq Diables avec Adèle Exarchopoulos

Maya Boukella

28 sep 2022

Cinéma
woman king 4

The Woman King prouve que l’afroféminisme rend les films meilleurs

Maya Boukella

27 sep 2022

La pop culture s'écrit au féminin