Live now
Live now
Masquer
Source :  claudiodivizia / Canva
Société

De nouveaux chiffres de l’Insee et l’Observatoire des inégalités déterminent les classes sociales des foyers

Pauvre, riche et classe moyenne… Pour aider des individus à définir leur classe sociale, l’Observatoire des inégalités et l’Insee ont défini les seuils de revenus qui les déterminent.

Précaire, riche, entre les deux ? Pour de nombreux Français·es, savoir se situer dans leur classe sociale adéquate est loin d’être une chose aisée. Si certain·es minimisent leurs conditions sociales et leurs richesses, d’autres, eux, n’ont pas forcément conscience de la précarité dans laquelle ils vivent. En clair, la perception que chacun peut avoir de sa propre fortune est parfois loin de la réalité.

Alors pour y remédier, l’Insee et l’Observatoire des inégalités se sont penchés sur la question. En octobre dernier, ils ont publié un document afin de différencier les catégories sociales.

Une distinction selon les revenus des individus

Des critères distinguant les classes servent à « éviter d’appeler ‘moyennes’ des personnes dont les revenus sont parmi les 10 % les plus élevés et qui n’ont donc rien à voir avec la ‘moyenne’. », peut-on lire dans le document.

Ainsi, pour être considérée comme pauvre, une personne doit avoir un revenu disponible mensuel inférieur au seuil de pauvreté, soit 941 euros par mois. Ensuite, les classes populaires regrouperait toute personne seule dont les revenus font partie des 30 % les plus bas, soit ceux qui gagnent moins de 1 495 euros par mois.

Juste au-dessus, vient alors la catégorie des classes moyennes, comprises entre les classes populaires et les classes aisées. Ces dernières sont composées des personnes seules dont les revenus font partie des 20 % les plus hauts, soit qui gagnent plus de 3 762 euros par mois, le double du revenu médian.

Des chiffres qui varient selon la composition du foyer

Une distinction qui, selon les deux organismes, porte quand même un inconvénient : celui d’utiliser uniquement les revenus. Selon eux, « cela ne dit pas grand-chose du statut social des personnes. Par exemple, un jeune cadre supérieur peut avoir un salaire qui ne le situe pas parmi les mieux rémunérés, mais dispose d’une position particulière dans la hiérarchie sociale », peut-on lire.

Ainsi, les chercheurs préconisent de prendre en considération, en plus du revenu, les professions de chacun·e. Mais aussi selon la composition du foyer, selon les chiffres d’un tableau effectué par les deux organismes, publié sur Le Journal du Net. Ainsi, un couple sans enfant qui gagne moins de 1 411 euros est considéré comme précaire, tout comme un couple qui gagne moins de 3 738 euros par mois avec plus de deux enfants de plus de 14 ans.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

Source : Unsplash / Anthony Tran
Santé

J’ai fait un AVC à 33 ans sans aucun facteur de risque, et ça a bouleversé ma vie

7
Source : Canva / Midjourney
Déclic

Ed, 38 ans : « Je vois le couple classique plutôt comme une TPE que comme une relation »

3
Victoria, Nina et Bohdana  // Source : Photos personnelles
Société

Deux ans de guerre en Ukraine : trois réfugiées racontent ce que la guerre a changé pour elles

2
Nora Hamzawi // Source : C à vous
Culture

Jacques Doillon : Nora Hamzawi s’oppose à la sortie du film CE2, dans lequel elle joue

arret-pilule-symptomes
Santé

À quoi peut-on s’attendre quand on arrête la pilule ?

38
Source : Nicolas Genin
Société

Encore une carrière brisée : accusé de violences conjugales, Stéphane Plaza entre au Musée Grévin

Gérard Miller
Société

Affaire Gérard Miller : une enquête préliminaire a été ouverte pour « viols et d’agressions sexuelles »

comment-marche-pole-dance
Sport

Arrêtez tout, je viens de comprendre le principe de la pole dance !

18
Source : Canva
Politique

Marianne Williamson : « Vous ne savez pas ce qu’est la misogynie avant d’avoir été candidate à la présidentielle ! » 

Source : @JohnFinkelstein
Actualité bien-être

Les pommes seraient les meilleures alliées de votre santé intestinale, et c’est la science qui le dit !

3

La société s'écrit au féminin