Live now
Live now
Masquer
Source : Capture écran YouTube
Actualités France

Stanislas : Amélie Oudéa-Castéra aurait fait le choix des classes non mixtes pour ses enfants

Selon de nouvelles révélations de « Mediapart », la nouvelle ministre de l’Éducation nationale aurait décidé de séparer ses trois garçons des filles au sein de l’établissement privé Stanislas. Pourtant, en tant que ministre, elle devrait « favoriser la mixité et l’égalité entre les hommes et les femmes », comme le stipule le Code de l’Éducation.

Un jour, un scandale. Depuis sa nomination comme ministre de l’Éducation nationale, Amélie Oudéa-Castéra ne cesse d’être épinglée quant à la scolarisation de ses enfants dans l’établissement privé et réactionnaire Stanislas. Selon un article publié ce mardi 23 janvier par Mediapart, la ministre de l’Éducation nationale a décidé de les placer dans les classes non mixtes de l’école.

Une non-mixité qui renforce les stéréotypes de genre

Pourtant, elle aurait pu choisir une option différente, affirme Mediapart : si les classes non-mixtes sont majoritaires (cinq classes de garçons et trois de filles), chaque niveau en compte deux mixtes depuis 1992.

Un choix qui étonne, car le ministère de l’Éducation nationale a pourtant la responsabilité de « favoriser la mixité et l’égalité entre les hommes et les femmes », comme le stipule le Code de l’Éducation. En clair, Amélie Oudéa-Castera, par son poste, devrait lutter contre les stéréotypes de genre à l’école, comme le souhaite la Convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons dans le système éducatif.

À lire aussi : Amélie Oudéa-Castéra : on vous résume la polémique autour de la scolarisation des enfants de la ministre de l’Éducation nationale

Ne pas être « constamment sous le regard de l’autre sexe« 

Ce qui ne semble pas être la priorité de Stanislas, vu son règlement intérieur, soulève Mediapart« tout comportement de “petit couple” entre élèves » est proscrit et le moindre contact est interdit.

Le 16 janvier dernier, dans le rapport d’inspection générale de l’Éducation nationale, également révélé par Mediapart, les inspecteurs analysaient cette tradition de la non-mixité défendue par la direction. « La direction justifie ce choix [notamment] par le souci de respecter ‘le désir de beaucoup d’élèves filles ou garçons de développer à cet âge ce qui est propre à leur féminité ou à leur masculinité sans être constamment sous le regard de l’autre sexe’ ».

Au passage, ces derniers dénoncent un « contexte caractérisé par la dévalorisation entre élèves des classes mixtes, l’image constamment renvoyée aux garçons de leur masculinité et aux filles de leur féminité, ce qui favorise un climat de rejet de l’homosexualité et par voir de conséquence peut être propice aux risques d’homophobies ».


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

1
Avatar de Papillon Bleu
24 janvier 2024 à 18h01
Papillon Bleu
Est-ce qu'il y a une boulette qu'elle n'a pas faite ?
5
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualités France

Source : Capture vidéo
Actualités France

#MeToo cinéma : que retenir de la prise de parole de Judith Godrèche au Sénat ?

Un visuel de l'étude menée par Dove & Linkedin sur les discriminations capillaires, en faveur de l'adoption du CROWN Act aux États-Unis.jpg // Source : Dove x LinkedIn
Actualités France

Les discriminations capillaires seront-elles bientôt interdites en France ?

1
Source : Capture d'écran Youtube
Actualités France

L’artiste Olivia Ruiz révèle avoir été victime de soumission chimique

1
Léonore Moncond’huy // Source : France 3 Régions
Actualités France

Vers une loi en faveur d’une indemnisation du congé maternité pour les élues ?

Source : Capture d'écran
Actualités France

Après avoir placé l’avortement en première cause de mortalité dans le monde, CNews présente ses excuses

6
Un enfant victime de harcèlement scolaire, qui pleure assis par terre dans ses genoux // Source : Pexels / Mikhail Nilov
Actualités France

Harcèlement scolaire d’Évaëlle : un procès requis après le suicide de la collégienne

5
Jonathan Daval dans une série documentaire de BFM TV // Source : Capture d'écran YouTube
Société

Condamné pour meurtre, Jonathann Daval porte plainte en diffamation contre son ex-belle famille

4
Pancarte de manifestation "pas ton corps, pas tes choix"
Actualités France

IVG : le Sénat « pas défavorable » à son inscription dans la Constitution

1
La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants » // Source : Capture d'écran twitter
Actualités France

La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants »

Une vendeuse en train de vendre un haut blanc en dentelle à une cliente dans une boutique de vêtements // Source : filadendron de Getty Images Signature
Actualité mode

« Les vendeuses dans l’habillement sont déshumanisées » : interview d’une syndicaliste sur l’effondrement de la mode milieu de gamme

3

La société s'écrit au féminin