Live now
Live now
Masquer
Les femmes toujours victimes de sexisme dans les jeux vidéos // Source : Unsplash
Société

Dans le gaming, le sexisme a de beaux jours devant lui

Selon une enquête de l’IFOP à paraître, 40 % des femmes jouant régulièrement aux jeux vidéo en ligne ont déjà été victimes de sexisme.

Stéréotypes machistes, insultes sexistes, cyberharcèlement, menaces… Selon une étude IFOP pour le site spécialisé GamerTop à paraître jeudi 27 avril, la pratique du jeu vidéo en ligne pour les femmes peut s’avérer violente, à cause d’un sexisme ambiant.

À lire aussi : « Dans le jeu vidéo, une photo d’une fille noire, c’est un motif de harcèlement »

24% des joueuses ont déjà reçu des remarques sur leur physique

L’institut de sondage a interrogé un panel de plus 4 000 joueurs et joueuses. Ainsi, l’étude révèle que 40 % des joueuses interrogées témoignent avoir déjà été victimes de comportements, d’insultes ou de menaces sexistes ou à caractère sexuel en interagissant avec d’autres personnes en ligne.

Un chiffre qui bondit à 66% pour les amatrices de jeux de combat. Parmi les autres faits marquants, 24% des joueuses affirment avoir déjà reçu des remarques sur leur physique, 23% ont subi des commentaires sexistes sur leur niveau de jeu et 23% ont été la cible de propos sexualisant, tandis que 15% des femmes interrogées ont déjà fait l’objet de menaces d’agression sexuelle.

Des joueuses isolées

Pourtant, le monde du jeu vidéo est loin d’être masculin. Selon l’IFOP, il y a quasiment autant de joueuses que de joueurs actuellement en France : 62% des femmes affirment avoir déjà joué au cours des trois derniers mois, contre 66% chez les hommes.

Mais, face à ces comportements sexistes, « les joueuses ont développé une méfiance », analyse Enora Lanoë-Danel, chargée d’études à l’IFOP, dans le compte-rendu de l’enquête. Puisque 40% des joueuses usent de stratégies de repli, et préfèrent jouer en solitaire, évitant les tchats vocal, ou quittant brutalement une partie pour ne pas être confrontées au sexisme.

Mais l’enquête a également interrogé les joueurs sur leurs préjugés sexistes, et les chiffres sont alarmants. Ainsi, 62% d’entre eux adhèrent à au moins un stéréotype sexiste. Pour 22%,« le travail d’un homme est de gagner de l’argent et celui d’une femme est de s’occuper de la maison et de la famille ». Pour 30% des joueurs très actifs, les femmes « ont acquis trop de pouvoir dans la société actuelle ». Tandis que 23% estiment que « lorsqu’on veut avoir une relation sexuelle avec des femmes, beaucoup disent ‘non’ mais veulent dire oui’ ».


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

1
Avatar de Naty-chan
27 avril 2023 à 14h04
Naty-chan
Flippant ces chiffres en fin d'article...
3
Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

Source : mykolasosiukin / Canva
Beauté

Sur TikTok, la tendance #Anticrèmesolaire inquiète les médecins

Kendji-girac
Justice

Affaire Kendji Girac : la justice conclut que l’artiste s’est volontairement tiré dessus

Pexels
Société

Le top 10 des pires moments de mansplaining selon nos lectrices

3
Source : Darren Baker / Canva
Société

Maltraitance animale : les cas peuvent maintenant être signalés au 3677

3
tingey-injury-law-firm-unsplash justice
Société

#MeToo des armées : un sous-officier condamné pour harcèlement sexuel

1
Source : Canva
Société

Être aidant appauvrit davantage les femmes, selon cette nouvelle étude

Emmanuel Macron // Source : Capture YouTube
Société

Emmanuel Macron surfe sur la transphobie ambiante et fait le jeu de l’extrême droite

2
teletravail-integration-conseils
Société

Le télétravail est bon pour la santé et le moral, c’est la science qui le dit

Source : PixelsEffect / Getty Images Signature
Santé

C’est officiel, les antibiotiques en cas de cystite sont disponibles sans ordonnance

1
Source : BootEXE
Société

Vidéo de Jordan Bardella : ce détail révélateur dans son adresse à « toutes les femmes de France »

1

La société s'écrit au féminin