Live now
Live now
Masquer
tanga menstruel Ma Lucette
Lingerie

Crash-test : une journée de règles avec flux abondant et… un tanga menstruel

Une lectrice de Madmoizelle s’est lancée dans la grande aventure du test du tanga menstruel pendant 24 heures, alors qu’elle a un flux abondant. Verdict ?

Le marché des protections menstruelles se met enfin à évoluer, et c’est tant mieux ! Le fait d’avoir à disposition des produits hygiéniques plus pratiques c’est bien. Mais s’ils respectent nos muqueuses, c’est mieux. D’ailleurs de ce côté-là, les sous-vêtements menstruels tirent assez bien leur épingle du jeu.

Même si un tanga menstruel pour grand flux peut sembler paradoxal à première vue, c’est tout le concept de Malucette — une entreprise française qui voulait prouver qu’on peut faire du sous-vêtement menstruel un objet sexy et durable !

C’est à Paris que les fondateurs, Robin et Willo, se fournissent : tissus, fils, élastiques… tout part ensuite à Troyes où le tanga est fait à la main, en plus d’y être stockée et emballée. C’est une ville historiquement liée à l’industrie du textile, loin d’avoir été choisie au hasard.

Les tangas Malucette proposent deux niveaux d’absorption, le premier équivaut à trois tampons et le second à cinq tampons — ils sont prévus pour vous accompagner dans toutes vos activités de la journée sans que vous vous posiez de questions !

Et comme on ne recule devant rien, on a décidé de mettre à l’épreuve le caractère absorbant de ces jolis dessous…

« Je ne porte que de la lingerie dans laquelle je me sens sexy »

Afin de réaliser ce test hautement scientifique, une lectrice de Madmoizelle s’est portée volontaire pour tester deux tangas menstruels — le premier la journée et un second la nuit. Audrey vit à Paris, elle a 24 ans et elle est juriste.

« Je suis constamment en tailleur ou en costume. Mais mes vêtements sont en majorité près du corps, alors la journée, je mets des tampons.

Quant à mes sous-vêtements, ils sont très importants pour moi. J’ai un métier un peu “chiant” donc mes sous-vêtements reflètent ma vraie personnalité. Les vêtements que je porte au travail sont un peu comme un uniforme.

Je ne porte que des ensembles de lingerie colorés dans lesquels je me sens sexy. D’ailleurs j’ai tendance à plutôt porter des strings. Je sais que ce n’est pas le cas pour la plupart des gens, mais je m’y sens plus à l’aise ! En plus, je déteste les marques de sous-vêtements sous les vêtements donc au bureau je ne porte que ça. »

Les tangas menstruels sont une aubaine pour vous si comme Audrey, vous faites attention à ce qu’aucune trace de sous-vêtements n’apparaisse sur vos vêtements et que vous détestez avoir l’effet « rentre dans les fesses ».

Mais qu’en est-il de leur efficacité ?

Crash-test : une journée de règles avec flux abondant et… un tanga menstruel

Boutique en ligne Malucette

« J’ai des règles abondantes depuis toujours »

« J’ai eu mes règles dès mes 12 ans et elles ont toujours été abondantes — je porte des tampons la journée et je suis obligée de les changer toutes les trois heures pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Heureusement, mes menstruations ne sont pas douloureuses, du coup mon quotidien ne s’en trouve pas transformé. Évidemment je vais faire peut-être un peu moins de sport mais c’est tout. Ça ne va pas m’empêcher de sortir boire un verre ou d’aller au travail. »

Évidemment, Audrey était la candidate idéale pour tester un tanga menstruel et faire taire les mauvaises langues sur ce type de produit !

Lorsqu’elle a reçu son ensemble, elle était un peu surprise de la texture au toucher : « on dirait vraiment un maillot de bain ». Qui s’est révélé capable de la satisfaire.

« Je n’y croyais pas trop au départ, mais je me suis prise au jeu et j’ai tenté de le porter au travail. Au départ, j’allais souvent aux toilettes pour vérifier que tout allait bien ou pour regarder mon derrière, mais je n’ai pas eu de fuite. 

En plus je n’ai pas eu cette sensation d’humidité que je peux avoir dans les serviettes hygiéniques. Et je n’ai senti aucune odeur particulière : ça c’est un très bon point ! »

La journée d’Audrey s’est donc parfaitement déroulée avec son tanga menstruel.

Crash-test : une journée de règles avec flux abondant et… un tanga menstruel

« Pour pousser l’expérience plus loin, j’ai essayé de dormir avec »

Après environ 8 heures avec son premier tanga, la jeune femme l’a enlevé puis rincé à l’eau froide avant de le mettre dans sa machine à laver — à 30°C, comme ses autres sous-vêtements.

Étant plutôt en confiance, Audrey a décidé de mettre le second pour dormir :

« Le tissu est assez agréable, ça ne m’a pas gênée pour m’endormir, et l’entrejambe n’est pas trop épaisse, donc je n’ai pas eu d’effet couche. En revanche, il a légèrement bougé, ce qui fait que j’ai eu une tache de sang sur la couture, mais rien dans mon lit heureusement ! »

D’ailleurs, elle tient à préciser qu’elle a réalisé le défi à fond. Audrey ne connaissait pas la marque, mais a décidé de foncer les yeux fermés et de porter ce tanga en plein milieu de son cycle, au moment où il est le plus abondant.

En conclusion cet essai est une totale réussite pour la journée. Audrey n’est pas certaine de le remettre pour dormir, mais a adoré porter le produit au quotidien. Le fait que ce tanga soit disponible avec un haut assorti ne gâche rien : elle qui adore porter des ensembles est ravie.

Les tangas Malucette sont disponibles du XS au XXL, tout comme les brassières, en trois couleurs : rouge, noir et violet. Pour les fêtes, vous pouvez même craquer pour le modèle noir en dentelle tout aussi efficace à offrir dans une box de Noël ou pour se faire plaisir !

À lire aussi : On a testé une tonne de culottes menstruelles pour vous aider à choisir

Témoignez sur Madmoizelle !
Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Lingerie

Lingerie
Rihanna-et-ses-amours-pour-la-Saint-Valentin

La Saint-Valentin façon Rihanna ? Un hymne à l’amour de soi en lingerie Savage x Fenty

Anthony Vincent

18 jan 2022

Actualité mode
Les-galères-de-Victorias-Secret-racontent-ce-quon-attend-des-marques-mode-en-2022

Le laborieux rebranding de Victoria’s Secret en dit beaucoup sur ce qu’on attend de la mode en 2022

Anthony Vincent

04 jan 2022

2
Actualité mode
La brassière de sport colorblock

Crash-test d’une brassière « maintien optimal » Puma : ça vaut le coût ou non ?

Anthony Vincent

16 déc 2021

Bons plans
Culottes menstruelles

Les meilleurs coffrets de culottes de règles disponibles pour Noël

Eva Levy

10 déc 2021

Test
Crash-test-dune-brassière-maintien-fort-de-la-marque-de-sport-Lorna-Jane-1

Crash-test d’une brassière « maintien élevé » Lorna Jane : ça vaut le coût ou non ?

Anthony Vincent

08 déc 2021

Test
J’ai testé une brassière Etam à maintien élevé pour ma forte poitrine et petit dos

Crash-test d’une brassière « maintien fort » de chez Etam : ça vaut le coût ou non ?

Anthony Vincent

01 déc 2021

3
Guide d'achat
comparateur_culottes_menstruelles_vertical

On a testé une tonne de culottes menstruelles pour vous aider à choisir

Mymy Haegel

02 nov 2021

70
Accessoires Mode
La-chaussette-qui-gondole

Les chaussettes qui gondolent (re)deviennent tendance, pile pour chiller au chaud

Anthony Vincent

18 oct 2021

Santé sexuelle
Pertes-vaginales-culottes-trous

Votre cyprine ronge le fond de vos culottes préférées (mais c’est normal, pas de stress)

Lingerie
Aya-Nakamura-x-Undiz

Aya Nakamura x Undiz : la collab’ inattendue de (sous-)vêtements

Anthony Vincent

26 août 2021

La mode s'écrit au féminin