Live now
Live now
Masquer
pexels-dziana-hasanbekava
Société

Comment accueillir en classe des enfants ayant deux papas ou deux mamans ?

03 sep 2021

Le collectif Famille.s se mobilise pour la rentrée et invite les enseignants et professionnels de petite enfance à changer leurs habitudes pour permettre une meilleure inclusion de toutes les familles.

Pour la rentrée des classes, le collectif Famille.s — présent à la table ronde Comment élever des graines de féministes intersectionnelles ? lors de notre soirée Madmoizelle écrit le futur — a conçu un petit guide pour favoriser l’accueil et l’inclusion des enfants qui grandissent dans des familles homoparentales.

Des moyens faciles à mettre en œuvre

Première étape pour une bonne rentrée des classes qui permettra à tous les élèves de partir du bon pied : faire en sorte d’avoir une fiche de renseignement inclusive en bannissant les cases « père » et « mère ».

Ça n’a l’air de rien si l’on est pas directement concerné, mais permettre aux enfants de ne pas avoir à cacher le fait qu’ils et elles ont deux papas ou deux mamans – ou parfois plus dans certaines configurations comme la coparentalité – leur envoie un message : leur famille n’est pas moins légitime que toutes les autres.

C’est justement le témoignage que nous livrait Kolia Hiffler-Wittkowsky, autrice de Gosses d’homos et qui expliquait à quel point voir les mentions « nom du père » et « nom de la mère » avait eu un impact sur elle pendant son enfance, n’osant pas rayer la mention inutile sur le document.

Le collectif invite aussi les enseignants à permettre aux enfants de parler de leur famille, pour montrer la diversité des vécus et des modèles et ainsi faire comprendre qu’elles sont toutes valables.

Certains enseignants s’y sont déjà mis : au lieu de perpétuer en fin d’année scolaire les fêtes des mères et des pères, vestiges conservateurs d’un temps révolu (enfin, on aimerait bien), ils et elles proposent une activité manuelle pour créer un cadeau destiné à la personne qu’on aime. Une façon habile de montrer que toutes les familles ne se ressemblent pas.

Si le guide se concentre sur la façon de s’adresser aux enfants qui ont des parents de même sexe, il est clair que d’autres ressources sont nécessaires pour rendre l’école plus inclusive.

Les élèves LGBTI+ eux-mêmes peuvent être victimes de discriminations et sont parfois démunis face à une institution qui ne sait pas comment prendre pas en compte ces vécus, comme l’expliquait la sociologue Gabrielle Richard quand fin 2020 le suicide d’une jeune lycéenne trans avait été fortement médiatisé.

À lire aussi : « J’ai voulu représenter les familles LGBTQ+ avec ma maison d’édition jeunesse inclusive »

Crédit photo :  Dziana Hasanbekava via Pexels

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

Arts & Expos
Larc-de-triomphe-empaqueté-de-Jeanne-Claude-et-Christo

Jeanne-Claude, l’artiste cachée derrière l’Arc de Triomphe empaqueté (pas que par Christo)

Anthony Vincent

17 sep 2021

3
Société
pexels-pixabay-harcelement 2010

Harcèlement en ligne : que se passe-t-il sur Tik Tok contre les enfants nés en 2010 ?

Beauté
LEurope-veut-durcir-ses-lois-contre-les-tests-sur-les-animaux

L’Europe veut durcir ses lois contre les tests sur les animaux, et vous pouvez agir

Anthony Vincent

17 sep 2021

Société
skam france – tenue vestimentaire

Et si on sortait enfin des polémiques sur les crop tops dans les écoles ?

Maëlle Le Corre

16 sep 2021

9
Actu mondiale
rickia young – the philadelphia inquirer

Aux États-Unis, l’histoire de Rickia Young montre que la police est prête à tout pour redorer son image

Maëlle Le Corre

16 sep 2021

3
Médias
women dont regret abortion usa – vertical format

Annuler un avortement, c’est impossible, mais les anti-IVG mettent la thune pour vous faire croire l’inverse

Maëlle Le Corre

16 sep 2021

5
Beauté
Emmaeus-ouvre-une-boutique-solidaire

Emmaüs ouvre sa première boutique beauté solidaire : un espace moins cosmétique qu’il en a l’air

Anthony Vincent

16 sep 2021

2
Psychologie
Conversation-mémoire-covid

« Je l’ai sur le bout de la langue » : la pandémie nous fait perdre nos mots

Psychologie
Consultation-psychologue-tarifs

Le coût de la thérapie : en France, aller voir un psy reste un luxe

Actu mondiale
nikkietutorials-met-gala

Le bel hommage de NikkieTutorials à Marsha P. Johnson, pionnière des combats LGBTQI+

Eva Levy

15 sep 2021

La société s'écrit au féminin