Live now
Live now
Masquer
Source : adrianvidal / Canva
Société

Ces associations se battent pour nos droits toute l’année et elles ont besoin de nous

Si le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, est devenu un temps fort médiatique, marketing et politique souvent récupéré par des marques et des personnalités adeptes du purplewashing, certaines associations, parfois moins audibles, défendent nos droits sur le terrain 365 jours par an. Elles ont toujours besoin qu’on leur prête main forte.

RAJFIRE, le réseau pour l’autonomie des femmes immigrées et réfugiées

Le RAJFIRE est un collectif féministe d’action et de solidarité avec les femmes migrantes et exilées. Fondée en 1998, l’association existe grâce au travail de ses bénévoles et agit auprès de femmes vivant en Ile-de-France. Accompagnement pour la demande d’asile ou d’un titre de séjour, accès aux droits sociaux, prises de rendez-vous, suivi de diverses procédures administratives, veille administrative… les champs d’action de RAJFIRE sont multiples.

« Notre engagement se situe au carrefour de deux problématiques, celles des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes d’une part, celle des droits et de l’intégration des personnes étrangères, migrantes ou exilées, d’autre part » peut-on lire sur le site du collectif.

Si vous souhaitez accompagner des femmes dans une demande d’asile, une demande de titre de séjour ou d’autres démarches, contribuer à la recherche d’informations, à l’organisation d’ateliers ou êtes en capacité de faire de l’interprétariat sur place ou par téléphone, venez prêter main forte.

163 rue de Charenton, 75012 Paris / 0670236410 / [email protected]

OUTrans, association féministe d’autosupport trans

Fondée en 2009, « OUTrans est une association féministe d’autosupport trans pour les personnes transmasculines, transféminines, non-binaires, en questionnement, et pour leurs allié·e·s cisgenres, issue de la communauté transmasculine ». L’association propose de l’information de qualité sur le sujet des transidentités et un réseau d’entraide précieux, organise des rencontres, travaille sur l’accès à la santé pour les personnes trans, lutte contre les transphobies et en faveur des droits des personnes trans.

L’association est toujours en recherche de bénévoles. Selon le site d’OUTrans, « Les besoins sont multiples : rédaction des brochures, organisation d’événements, participation aux marches et manifestations pour nos droits, présence sur les réseaux, co-animation de groupes de parole, création de documents/affiches/campagnes, accueil, veille scientifique…» 

Pour rejoindre OUTrans, rien de plus simple : rendez-vous sur le site internet de l’association à la rubrique « Devenir bénévole » ou par mail directement [email protected]

En Avant Toute(s), association de lutte contre les violences conjugales chez les jeunes

Créée en 2013, l’association promeut l’égalité des genres, fait de la prévention sur les violences sexistes et sexuelles, et propose un accompagnement pour les jeunes femmes et personnes LGBTQIA+ vivant des violences au sein du couple et de la famille. « Parce que nous savons que les jeunes subissent des violences conjugales des plus graves et des plus tues, et qu’une aide spécifique est nécessaire. De plus, nous savons que les violences s’immiscent également dans les couples LGBTQIA+, avec d’autres spécificités, tout aussi graves et importantes », explique le site internet de l’association.

En Avant Toute(s) est notamment derrière le tchat d’écoute Comment on s’aime ? qui permet de joindre gratuitement et anonymement des professionnelles qui « écoutent, conseillent, et redirigent vers les structures adaptées ».

L’association a besoin du renfort de bénévoles pour l’accompagner « lors des événements importants de l’année, mais aussi pour des missions supports (appui à la communication, appui sur l’événementiel…) ». LEs appels à bénévoles se font ponctuellement sur le compte Instagram de l’association, @enavanttoutes.


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

3
Avatar de Mary-Sue
11 mars 2024 à 14h03
Mary-Sue
@Bronjohn C'était effectivement par rapport au "jeune" que portait ma question, c'est vrai que j'ai mal formulé
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Société

bulletin-salaire // Source : URL
Actualités France

Les fiches de paie vont bientôt être simplifiées, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle

Hanny Naibaho festival
Actualités France

Ce festival mythique pourrait bien diparaître (et on est trop triste)

Source : Capture d'écran
Société

« Malheureusement, j’en ai aussi fait les frais », Marine Lorphelin s’exprime sur les violences sexuelles à l’hôpital

fessee-interdite-violences-educatives
Société

En 2024, un juge relaxe un père violent au nom du « droit de correction », où va-t-on sérieusement ?

2
Sora Shimazaki / Pexels
Actualités

Un pédocriminel interdit d’IA pour les 5 prochaines années par la justice britannique, une première

3
Source : URL
Société

 « Il va la tuer… » Dans une vidéo virale, elle interpelle Macron sur les violences faites à sa mère par son ex-compagnon

Source : Robin JARRY
Sport

3 conseils pour mieux gérer sa pratique sportive quand on a ses règles

1
Source : SHVETS production de Pexels
Société

Une enquête du Parisien révèle des violences sexuelles à l’Institut national de jeunes sourds de Paris

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Violences sexuelles à l’Hôpital : Roselyne Bachelot, émue, confie son expérience dans C à vous

police pixabay
Société

À Metz, un policier qui frappait son ex-femme et ses enfants a été relaxé par la Cour d’Appel

7

La société s'écrit au féminin