Live now
Live now
Masquer
bebe-peau-noire
Daronne

Blanchir la peau des bébés, une pratique qui illustre la discrimination des peaux noires

Une TikTokeuse fait scandale en proposant des produits pour blanchir la peau des bébés. Si cette pratique est très dangereuse, elle illustre parfaitement le traitement réservé aux personnes à peaux noires, en Afrique et ailleurs.

Une TikTokeuse Ivoirienne a provoqué l’indignation des internautes en promouvant des produits pour blanchir la peau noire des bébés. Cette pratique n’est pas seulement dangereuse, elle illustre un problème sociétal plus profond : en Afrique et ailleurs, la blancheur de peau reste synonyme de beauté, de réussite et de privilèges.

Blanchir la peau des bébés (et des adultes), une pratique dangereuse

Officiellement, les produits permettant d’éclaircir la peau sont interdits depuis 2015 en Côte d’Ivoire. Officieusement, ils restent très prisés et une femme sur deux se décolore encore la peau à Abidjan. Ces produits vendus illégalement contiennent de l’hydroquinone, du mercure ou encore des corticoïdes et peuvent provoquer du diabète, de l’hypertension, des insuffisances rénales, des nécroses et des retards de croissance. Des produits très dangereux, d’autant plus qu’ils sont souvent appliqués sur des enfants.

Le blanchiment et la discrimination des peaux foncées, un phénomène global

Certains internautes indignés menacent de poursuivre la TikTokeuse en justice pour mise en danger d’autrui ou pour l’administration de substance nuisible à la santé. D’autres pointent du doigt un problème plus profond, bien connu en Côte d’Ivoire (et dans le monde entier) : la discrimination à la couleur de peau, aussi appelée « colorisme ». Ici comme ailleurs, la blancheur de peau permet d’accéder à de nombreux privilèges invisibles.

Les internautes réclament donc une action des pouvoirs publics ivoiriens pour sensibiliser la population à la question. « Être noir de peau n’est pas un handicap ! », comme on le rappelle sur Twitter.

À lire aussi : « Rester la plus claire de peau possible » : qu’est-ce que le colorisme, qui sévit en Asie, en Afrique, et en Occident ?

Crédit photo image de une : Pexels




Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

2
Avatar de Attie
28 octobre 2022 à 09h10
Attie
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Daronne

Source : @ouiouib4guette sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 8 avril

Source : URL
Daronne

« Mais pourquoi tu t’énerves si vite ?» Marre de se disputer à cause des enfants ?

Source : Africa images
Couple

« J’ai demandé mon copain en mariage » Charlie, 32 ans, raconte ce grand moment à rebours des clichés

Source : Viorela Florescu's Images
Daronne

Soutenez « All kids are cool kids », le premier magazine pour familles d’enfants handicapés

Source : Kaspars Grinvalds
Parentalité

Ces 3 choses de mauvaise mère que je fais, bouh, c’est pas bien

Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : laflor de Getty Images Signature
Conseils parentalité

Comment parler de la mort avec ses enfants ? Voici quelques pistes

Source : Gemütlichkeit
Conseils parentalité

Ces 8 tâches ménagères que les enfants peuvent faire à la maison (faut rentabiliser !)

3
Source : Tetiana Nekrasova de corelens
Quand on aime, on compte

Samantha, mère solo, dépense 630 € par mois pour ses enfants : « j’ai eu un parcours assez chaotique »

7
Source : pixelshot
Chère Daronne

Je suis enceinte et je fume, help !

24

Pour les meufs qui gèrent