Live now
Live now
Masquer
atlas-of-beauty-livre
Culture

The Atlas of Beauty, des portraits de femmes immortalisées autour du monde, devient un livre !

The Atlas of Beauty rend hommage à la beauté de 500 femmes photographiées à travers le monde. D’abord publié sur Internet, il sortira bientôt en livre.

Mise à jour du 19 avril 2017 — Voilà maintenant presque 4 ans que l’histoire de The Atlas of Beauty a commencé. Presque 4 ans que Mihaela Noroc rencontre et photographie des femmes du monde entier.

Ce condensé d’aventure humaine est à présent consigné dans un livre.

Dans son post Facebook, l’artiste raconte :

« Dans ce livre figurent 500 portraits (la moitié n’ayant jamais été publiée sur Internet) de femmes incroyables de plus de 50 pays, et beaucoup d’histoires intéressantes. »

Le livre sortira partout dans le monde en septembre 2017, mais il est bien sûr disponible en pré-commande.

Pour la France, l’achat se fait via Amazon. Et si t’as pas les pieds au pays de la baguette, pas de problème, toutes les autres plateformes de pré-commandes sont regroupées sur le site de l’artiste.

As-tu suivi l’épopée de The Atlas of Beauty ? Que penses-tu de cette initiative ?

Article du 17 février 2015 — Mihaela Noroc, une photographe roumaine, a visité 37 pays et a décidé d’en ramener un souvenir photographique. Grâce à son projet The Atlas of Beauty, elle s’est attelée à montrer la beauté des femmes à travers le monde.

Si on peut lui reprocher d’avoir principalement photographié des femmes correspondant aux codes occidentaux de la beauté (des femmes minces, à la peau impeccable, aux cheveux longs, une seule femme voilée…), ces portraits sont tout de même très beaux et représentent quelques codes de beauté locaux, de la couleur de peau aux costumes traditionnels.

Toutes ses photos ainsi que d’autres clichés pris au cours de ses voyages sont sur son Instagram ainsi que sur son Tumblr !


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

16
Avatar de littlerudy
20 avril 2017 à 10h04
littlerudy
Je ronchonne comme toi @Cilece, un peu beaucoup marre de nous vendre un aspect si subjectif de la beauté...

Les photos sont très belles ok, mais en attendant on nous vend toujours la "même chose". Les nanas viennent de pays et de cultures différentes mais on reste toujours dans les même standards (belles, grandes, minces et à tendance mannequin pour certaines on dirait...).

Donc c'est à ça que la femme est réduite ? J'extrapole peut-être, certainement sûrement, mais ça me met mal à l'aise car le message implicite envoyé (enfin je le traduit comme ça pour ma part hein) est que la Femme est comme ça dans tel pays et pas autrement (ou du moins c'est pas montré).

Perso, je trouve que du coup le livre n'aurait pas dû être intitulé comme ça mais bon...
0
Voir les 16 commentaires

Plus de contenus Culture

Bridgerton // Source : Netflix
Culture

Bridgerton : des scènes de sexe coupées au montage ? Les fans comptent bien les récupérer

[Image de une] Horizontale (14)
Lifestyle

Le quotidien devient bien plus simple avec ce sèche-cheveux et cet aspirateur laveur

Mon petit renne  // Source : Netflix
Culture

Cette série traumatisante est désormais l’une des plus vues de tous les temps sur Netflix

Francesca Bridgerton // Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Bridgerton : Ce détail du dernier épisode pourrait enfin signer l’arrivée d’une romance lesbienne

3
Les totally spies bientôt de retour // Source : Capture écran Youtube
Culture

Exit l’animation : les Totally Spies reviennent en live-action dans une série sur Prime

Source : Netflix
Culture

Si vous avez aimé Sous la Seine, ces 4 films catastrophe sont pour VOUS

Source : Netflix
Culture

Sous la Seine : Stephen King a un avis très tranché sur le succès de Netflix

Source : Tuomas Vihavainen
Musique

Qui est Joalin, future icône de la scandipop ?

Source : Aleksandr Kichigin
Daronne

Soirée pyjama : 3 films feelgood à regarder avec les enfants ce week-end sur Netflix

Source : Netflix
Culture

Alors qu’il cartonne sur Netflix, ce film est accusé de plagiat

La pop culture s'écrit au féminin