Live now
Live now
Masquer
always-comme-une-fille
Pop culture

La nouvelle pub Always #CommeUneFille, une campagne anti-stéréotypes

La dernière campagne de pub Always dénonce un stéréotype particulièrement vicieux, et nous interroge : quand est-ce que faire les choses « comme une fille » est devenu une insulte ?

Dans la nouvelle pub Always, on demande devant la caméra à des jeunes femmes, un garçon, un homme, de « courir comme une fille », de « lancer quelque chose comme une fille », de « se battre comme une fille ».

Puis, les mêmes questions sont posées à des petites filles. La différence est sidérante :

https://youtu.be/uRjXDixe15A

« Quand est-ce que « comme une fille » est devenu une insulte ? »

Cette pub Always met en évidence un stéréotype de genre largement répandu, selon lequel la féminité est synonyme de faiblesse, de fragilité.

De nombreuses filles connaissent une baisse importante de leur confiance en elles-mêmes à l’adolescence, et l’on s’en étonne alors que l’expression « to throw like a girl » ( lancer comme une fille) caricature une incapacité. De fait, quand on leur demande de « lancer comme une fille », les témoins interrogés devant la caméra font des imitations caricaturales et ridicules.

Faire les choses « comme une fille » est une expression péjorative, une insulte dans le langage courant.

Quand on dit vouloir enseigner l’égalité entre les filles et les garçons dès l’école primaire, quand on dit vouloir lutter contre les stéréotypes de genre, c’est justement contre ce genre de stéréotypes et leurs conséquences désastreuses sur l’estime des jeunes filles (et sur leur santé) que l’on entend lutter.

Bravo donc à Always qui fait passer un message positif — même avec une pub — et génère une réflexion autour de ces expressions passées dans le langage courant. Espérons qu’on finira par ne plus entendre « ça va, oh, fais pas ta gonzesse » ou « t’appelles ça lancer ? Tu lances comme une fille » !

Pour aller plus loin :

Les Commentaires
38

Avatar de Sophie L
2 août 2018 à 11h17
Sophie L
Campagne intéressante qui a le mérite de faire bouger les lignes à sa manière.
Dommage que la marque commercialise des produits gorgés de parfums synthétiques, de composés chlorés et de pesticides qui nuisent à l'intimité des femmes... et qui ne le mentionnent pas dans les composants.
0
Voir les 38 commentaires

Plus de contenus Pop culture

L'équipe du podcast sexo Hot Line
Conseils sexe

Le podcast sexo « Hot Line » déconstruit avec humour notre éducation sexuelle et intime bancale

Anthony Vincent

27 nov 2022

1
sexo
Sponsorisé

Enflammez les fêtes de fin d’année avec ce calendrier de l’Avent érotique

Humanoid Native
sil suffisait daimer bd steinkis
Livres

S’il suffisait d’aimer, une puissante BD pour se replonger dans le combat pour la PMA

Maëlle Le Corre

26 nov 2022

vpn-nordvpn-film-series
Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Oscar Staerman

26 nov 2022

2
annie colère diaphana
Interviews cinéma

« L’IVG est un geste social global », entretien avec l’équipe d’Annie Colère

Maya Boukella

26 nov 2022

Avatar 5
Pop culture

Pour être rentable, Avatar 2 doit faire aussi bien que Titanic

Maya Boukella

25 nov 2022

amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

5
titanic Twentieth Century Fox France
Pop culture

Titanic : comment Leonardo DiCaprio et Kate Winslet ont failli ne pas avoir les rôles

Maya Boukella

24 nov 2022

2
parfum vert diaphana
Cinéma

Le Parfum vert, le polar entre Hitchcock et Tintin qui nous fait déjà rire

Maya Boukella

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 18.12.16
Pop culture

Comment un concert de Taylor Swift a remis en question l’hégémonie de Ticketmaster aux États-Unis

Camille Lamblaut

24 nov 2022

saint omer 1
Cinéma

Saint Omer n’est pas un film sur l’infanticide mais sur la maternité :  rencontre avec Alice Diop

Maya Boukella

23 nov 2022

La pop culture s'écrit au féminin