Live now
Live now
Masquer
1n10-une-femme-sur-dix-endometriose
Culture Web

#1in10 : une femme sur dix souffre d’endométriose, Internet se mobilise

02 mar 2018

Une femme sur 10 est atteinte d’endométriose. Pour en parler, le hashtag #1in10 s’élève sur les réseaux depuis le 1er mars, premier jour du mois de sensibilisation à l’endométriose.

Journée mondiale contre l’endométriose

Le samedi 24 mars c’est la journée internationale de sensibilisation et d’information sur l’endométriose.

Une grande marche est organisée dans les grandes villes du monde entier.

Plus d’infos sur Endomarch France et Endomarch.org pour celles et ceux qui ne sont pas en France et mais qui voudraient soutenir la cause.

L’endométriose, c’est une maladie qui a été maintes fois abordée sur madmoiZelle.com. Sauf que l’ignorance autour de cette pathologie continue d’handicaper le quotidien de nombreuses personnes.

Nombreuses, oui, puisqu’une femme sur dix est atteinte d’endométriose, et l’ignore parfois.

À lire aussi : Douleurs insoutenables et sexualité limitée : l’endométriose, je vis avec depuis toujours

Avec le hashtag #1in10, les #endogirls veulent donner une visibilité supplémentaire à l’endométriose sur Internet et sur les réseaux sociaux.

Oui, ça fait beaucoup de hasthag, mais pas de panique, je vous explique.

Les #endogirls, ou #endowarrior sont les personnes atteintes d’endométriose sur les réseaux sociaux.

Il s’agit souvent de femmes, mais plus globalement de tout individu qui a des règles.

Quant au hashtag #1in10, il traduit cette statistique qu’1 femme sur 10 se trouve touchée par l’endométriose.

À l’heure où j’écris ces lignes, #1in10 fait l’objet de 11 846 publications sur Instagram.

Il pullule sur les timelines depuis le 1er mars, premier jour du mois de sensibilisation à l’endométriose (EndoMarch), et à quelques jours du début de la semaine européenne d’information et de prévention de la pathologie.

Au fil des publication, je découvre que les femmes peuvent être une #1in10, vos épouses aussi, vos filles, vos sœurs et vos amies peuvent être des #1in10.

#1in10 : utiliser les réseaux sociaux

Emma, parisienne, a rejoint l’initiative. Sur son post #1in10, elle raconte ressentir des douleurs pendant ses règles depuis quatre ans, mais n’a obtenu son diagnostic qu’en novembre 2017.

https://www.instagram.com/p/BfyOUp7DJU1/?taken-by=jum.ie

Elle a répondu à quelques unes de mes questions et m’explique avoir découvert #1in10 dans fil d’actu Instagram. Elle a voulu marquer le coup à son tour pour  le premier jour d’EndoMarch. Elle m’écrit :

« Plus on en parle, plus on avance. J’ai un trio d’amies qui souffrent lors des règles et qui pensent que c’est normal… Il faut en parler, dès le collège. »

Et les réseaux sociaux servent aussi à cela : à diffuser des histoires à une audience la plus large possible qui ne serait pas au courant de l’existence de la pathologie.

C’est ce que pense Emma :

« Ce genre de campagne fonctionne parce que ça fait *tilt* dans la tête des gens. J’ai reçu plein de messages après ce post, dont celui d’une personne qui m’a confié n’avoir jamais entendu parlé de l’endométriose alors qu’elle a plusieurs symptômes… Elle compte aller voir un spécialiste pour en savoir plus. »

À lire aussi : Où s’informer sur l’endométriose ?

Si un simple hashtag peut libérer la parole sur une maladie méconnue, il est capable aussi d’attirer la curiosité et de pousser les gens à se renseigner. Et c’est déjà pas mal.

Le 24 mars prochain aura lieu la Marche Mondiale de lutte contre l’endométriose. Clique ici, si ça tu veux en savoir plus !

À lire aussi : Face à l’endométriose, nous nous battons sur le Web

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture Web

Culture Web
Feliccia

L’influenceuse Feliccia recadrée par des diététiciens pour ses dangereux « conseils minceur »

Eva Levy

27 jan 2022

5
Culture Web
Meghan Markle

Une enquête le prouve : Meghan Markle est victime d’un harcèlement ciblé de complotistes

Eva Levy

19 jan 2022

7
Culture Web
Scénique Ta Pièce

Vous êtes naze en théâtre ? Cultivez-vous en riant avec Charlie et Scénique ta pièce

Eva Levy

18 jan 2022

Actualité mode
Les-mèmes-continuent-de-conquérir-la-mode-avec-Yugnat-qui-prend-le-contrôle-de-lInsta-de-Marine-Serre

Les mèmes continuent de conquérir la mode, avec Yugnat qui gère l’Insta de Marine Serre

Anthony Vincent

17 jan 2022

Féminisme
Amouranth

Entre surmenage et harcèlement, Amouranth, streameuse « hot tub », nous invite dans sa vie pas si rose

Eva Levy

17 jan 2022

21
Télé-réalité
the-hype-house-serie-netflix-critique

Seigneur, qu’on s’est sentie déprimée et vieille après avoir regardé Hype House

Kalindi Ramphul

14 jan 2022

2
Actualités
Influenceuses

Prévenir qu’une publication Instagram est retouchée, c’est l’objectif de cette proposition de loi britannique

Eva Levy

14 jan 2022

7
Culture Web
Qui-sont-les-personnalités-TikTok-les-mieux-payées

Pour être dans le top des tiktokeuses les mieux payées, mieux vaut être blanche que très suivie

Anthony Vincent

13 jan 2022

2
Culture Web
Hugo Décrypte

Bonne nouvelle pour l’actualité sur Twitch : Hugo Décrypte annonce sa nouvelle émission

Eva Levy

11 jan 2022

Culture Web
TikTok-samuse-des-looks-improbables-dEuphoria-pour-aller-au-lycée-et-cest-hilarant

TikTok s’amuse des looks improbables d’Euphoria « pour aller au lycée », et c’est hilarant

Anthony Vincent

11 jan 2022

8

La pop culture s'écrit au féminin