Donald Trump se prend pour Anna Wintour et impose un dress-code sexiste à son équipe

Par  |  | 21 Commentaires

Donald Trump veut que parmi ses employé•es, les femmes s'habillent de façon féminine et les hommes de façon masculine. C'est vrai que c'était bien, dites, les années 50.

Donald Trump se prend pour Anna Wintour et impose un dress-code sexiste à son équipe

Décidément, pas un jour ne passe sans que Donald Trump ne fasse parler de lui.

Sa dernière lubie ? Exiger un dress-code strict… et lié aux bonnes vieilles valeurs genrées traditionnelles. Comme Grazia nous l’apprend, le président américain veut que « les femmes s’habillent comme des femmes » et « les hommes comme des hommes ».

Même Don Draper trouve ça un peu ringardos.

S’habiller comme une femme, ça veut dire quoi ?

On le sait, la féminité est une donnée fluctuante et il est tout à fait possible d’être une femme en treillis, alors qu’est-ce que Trump veut dire par là ?

« Même en jean, une femme doit avoir l’air apprêtée, que rien ne dépasse. »

Bon, en soi, ça a pas l’air terrible, même si je comprends pas le rapport avec le genre : on est en droit d’imaginer que tou•tes les employé•es de la Maison Blanche ont des ourlets bien droits.

Mais attendez…

« Les femmes se sentent forcées de porter des robes pour impressionner Trump. »

Ah super mdr.

S’habiller comme un homme, ça veut dire quoi ?

Puisque Trump s’est mis en tête de remplacer Marc Jacobs, voyons ce qu’il estimerait, selon les sources, être un look acceptable pour les hommes qu’il emploie.

« Un homme doit être bien habillé, avec des vêtements bien taillés. Je dirais avec des couleurs unies. Et il doit bien se tenir, la tête haute, avoir les cheveux bien coiffés. »

Ok Cristina Cordula.

À lire aussi : Je suis un mec, et je veux porter des jupes !

#DressLikeAWoman, le hashtag qui répond à Trump

Évidemment, Twitter n’a pas tardé à se saisir du sujet et c’est ainsi qu’est né le hashtag #DressLikeAWoman (#HabilleToiCommeUneFemme) rappelant que bien des femmes se vêtissent de bien des façons et n’en sont pas moins compétentes.

À lire aussi : Moi, mes compétences, et… mon utérus — Témoignage

https://twitter.com/NJGirlSEliza/status/827303172645457920

À quand la fin des vêtements genrés dans le milieu professionnel ?

Quatre articles, sur madmoiZelle, parlent des vêtements genrés dans le milieu professionnel, et il va sans dire que je vous les conseille.

Comment s’habiller « correctement » (selon mon boss) pointe le très délicat équilibre entre le niveau « acceptable » de féminité et le faux pas qui rendra une tenue « provocante », comme un décolleté trop plongeant ou une jupe jugée trop courte.

Le code vestimentaire professionnel, entre mystère et sexisme est une plongée dans l’univers indéchiffrable des codes, des « évidences » pas du tout évidentes et des limites invisibles à ne pas franchir en matière de style au travail.

Le code vestimentaire face à la canicule : tombez la cravate et baissez la climatisation analyse les étés absurdes dans les bureaux. Comme les hommes sont obligés de garder leurs costumes, la clim est poussée à fond alors que les femmes sont souvent en tenues plus adaptées à la météo.

Enfin, Les talons font-ils vraiment « plus pro » ? se penche sur les sacro-saints escarpins qui font « tac tac »… et qui font, aussi, très mal au dos.

Alors bon, merci Donald Trump de remettre au goût du jour les valeurs d’antan, mais vraiment, pour aller dans le sens de la société, je te conseille plutôt de te détendre sur les codes genrés et de te rappeler que ce ne sont pas les vêtements qui font la compétence.

À lire aussi : Assemblée Nationale : la robe de Cécile Duflot fait des remous

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
Forum Facebook
  • LovelyLexy
    LovelyLexy, Le 4 février 2017 à 13h53

    Espérez pas trop qu'il soit destitué, parce que sinon y'a Pence, et il est encore plus dangereux ( en plus politicien chevronné). Vaut mieux qu'il soit combattu jusqu'en 2018, en 2018 il perd sa majorité au Congrès, dès lors il est constamment bloqué et il perd l'élection en 2020

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!