Ton syndrome pré-menstruel t’épuise ? Tu n’es pas seule !

Si l'arrivée de tes règles te fait passer de personne normale à ogre paranoïaque en manque de sexe, le docu SPM Ta Mère devrait t'apporter le réconfort nécessaire pour survivre à ton syndrome pré-menstruel.

Ton syndrome pré-menstruel t’épuise ? Tu n’es pas seule !

Publié le 23 avril 2019

En général, je sais que je vais avoir mes règles quand je commence à tartiner frénétiquement du beurre salé sur tout et n’importe quoi et que je vis la défaite de mon équipe prèf de Koh-Lanta comme un échec personnel.

Autant de symptômes merveilleux du syndrome pré-menstruel, ce festival d’hormones qui t’attaque le moral, l’utérus et les intestins quelques jours avant tes menstrues.

Seule consolation dans ces moments de désespoir à fleur de cup : savoir que je ne suis pas la seule à devenir zinzin !

Un documentaire pour parler du Syndrome Pré-Menstruel

Parce qu’on rigole, on rigole mais traverser le syndrome pré-menstruel sans avoir envie de tout jeter par la fenêtre (y compris soi-même) n’est pas une mince affaire.

Pendant cette période, certaines femmes développent des Troubles Disphoriques Prémenstruels, qui sont une forme aggravée du SPM.

Le SPM a des conséquences très concrètes sur la vie quotidienne des femmes, mais les règles restant un sujet largement tabou, il est souvent mal compris et difficile à faire valoir comme excuse pour sécher les cours ou le boulot…

Pour changer les choses et faire entendre leurs voix, Leslye Garnaud a réuni des jeunes femmes pour parler librement de ce sujet, et des menstruations de manière générale.

Elle a répondu à nos questions dans cette interview, en compagnie d’Irene, activiste féministe qui lutte notamment contre la précarité menstruelle.

View this post on Instagram

🎤 Leslye du compte @spmtamere parle de l’importance de parler ouvertement des règles, du syndrome prémenstruel et du trouble dysphorique prémenstruel. Elle parle aussi de son travail d’information sur son compte Instagram et de son webdocumentaire sur les menstruations pour faire bouger les choses. 💪 @irenevrose nous a parlé de sa participation dans ce documentaire. 🎥 "Quand on nous dit : Qu’est-ce que t’as ? T’as tes règles ? Ce n’est pas du hasard. En général on est beaucoup, beaucoup plus, beaucoup plus nerveux.ses, beaucoup plus et parfois on peut être victime du trouble dysphorique prémenstruel qui peut aller jusqu’à donner des envies de suicide, 3/4 jours par mois, tous les mois. " #madmoizellearmy #spmtamere #règles #spm #menstruation #webdocumentaire #documentaire

A post shared by madmoiZelle (@madmoizelledotcom) on

Comme elle l’explique en commentaires de cette publication, Leslye Garnaud a lancé un appel à témoins pour recueillir des témoignages inclusifs, mais aucune personne trans ne l’a encore contactée.

SPM Ta Mère, le compte Insta des femmes qui souffrent

Pour apporter du réconfort aux meufs qui souffrent du SPM, Leslye Granaud partage aussi leurs témoignages sur le compte Instagram SPM Ta Mère.

S’il n’existe pas de recette miracle pour gérer le SPM, en prendre conscience est déjà un premier pas vers plus de sérénité.

Car c’est encore plus énervant de ne pas savoir pourquoi on a envie d’alternativement buter et niquer la planète entière sans raison apparente.

Savoir que l’on n’est pas seule dans cette galère peut aussi soulager et aider à relativiser les choses.

 

Aide ce web-docu sur le Syndrome Pré-Menstruel !

Tu peux déjà voir la bande-annonce du documentaire de Leslye Granaud ici, mais le projet a besoin de toi pour se concrétiser.

Tu peux contribuer à sa réalisation et à sa diffusion en soutenant SPM Ta Mère sur Ulule !

La collecte permettra de couvrir les frais de tournage, de montage et de projection du film, tout en soutenant l’action de l’asso Règles Élémentaires.

En effet, chaque contribution permettra de faire un don de protections hygiéniques pour aider les femmes en situation de précarité menstruelle.

Et toi, comment tu vis ton SPM ? As-tu des conseils pour y survivre ?

À lire aussi : Monologue d’une connasse en plein syndrome prémenstruel

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Loubs

Quand je lis certains témoignages je me rends compte que je suis assez chanceuse. Je vis le SPM mais je n'ai pas de méga-combo de plein de symptômes, et je plains celles qui le vivent ... :calin:

Pour ma part c'est assez aléatoire. Environ un mois sur deux, j'ai des douleurs importantes aux seins à partir de l'ovulation jusqu'aux règles. Ce n'est pas invivable, mais ça complique mes relations sexuelles (et puis ça dure longtemps quoi!). Et sinon, la semaine avant, j'ai des sautes d'humeur, j'ai envie de m'engueuler avec tout le monde, et à chaaaaque fois je ne comprends ce qui m'arrive que quand mes règles débarquent. C'est comme si j'oubliais tous les mois :facepalm:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!