Russian Dolls, la nouvelle campagne d’Amnesty International

Pondu par Fab le 15 juin 2010     

Après s’être attaquée à la Russie via la chute de Mylène Farmer, Amnesty International remet ça avec une nouvelle campagne à base de poupées russes. Ca se passe de blabla, ça se regarde et ça se commente dans le sujet de forum.

— Via Fubiz

Ça vous a plu ? Partagez !

48 BIG UP
 

Cet article a été pondu par Fab - Tous ses articles

Fab est le papa de madmoiZelle.com, lancé le 1er octobre 2005, ce jour saint où il a également conçu ce qui sera sa première fille (coïncidence ? Sans doute pas). Notez également qu'il est un mec. Qui a créé un magazine pour les jeunes femmes. Tout à fait.

Plus de Fab sur le web :

Tous les articles Actu dans le Monde
Les autres papiers parlant de ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. IaoranamoanaIaoranamoana

    Le 05 juillet 2010 à 21:17

    Posté par missclaire
    WAOU 17 ans et deja toute cette rage contre le monde qui t'entoure, moi ça me fait peur les gens comme toi… Je ne me risquerais pas à demander le parti pour lequel tu milites car je penses le deviner.

    ?????

    Cette phrase ne sert à rien, à part jeter de l'huile sur le feu et adopter un ton méprisant. Tu ne la connais, alors les dérivations sur sa vie, c'est inutile. C'est bien dommage car votre échange est intéressant à suivre, ce n'est pas la peine de rabaisser l'autre pour donner plus de patine à ton avis.
  2. BlackDreamBlackDream

    Le 05 juillet 2010 à 22:45

    Allez vas-y, ridiculise-toi, dis le le nom du parti que tu crois être le mien. Moi je parle ouvertement, apparemment ça n'a pas l'air d'être ton cas.
    Mais forcément quand on est un rouage de l'hypocrisie ambiante, je suppose qu'il faut bien l'être aussi un peu soi même, n'est ce pas ?
    Maintenant, je comprends mieux pourquoi tu t'es attaquée à mon post de cette manière. C'est parce que j'ai touché ta petite corde de bobo parisienne impliquée personnellement dans des ONG mais tu si tu avais été honnête, c'est dès le début que t'aurais précisé cela.

    Ca fait deux posts que c'est le vide intersidéral au niveau de tes arguments et t'as beau faire Sciences Po cocotte, ça n'a visiblement pas réussi à développer ton sens critique donc je comprends que t'aies besoin d'un label Sciences Po, ONG etc… Apparemment tu n'as pas l'air de te suffir à toi-même.
    Donc tu me gonfles voilà, tu me gonfles car tu es représentative des plaies qui rongent toute notre génération au niveau de sa conscience politique : le manque de courage idéologique et le sentimentalisme de bas étage.

    Maintenant je vais répondre aux rares éléments un peu digne d'attention.
    1) Je parle de la colonisation, il est où le problème ? Visiblement tu as encore une fois du mal à descendre au niveau d'un débat de fond, la colonisation à l'échelle de l'Histoire ça fait pas si longtemps que ça. D'autant plus que là je parle d'un néo-colonialisme tout à fait de notre époque et qui s'appuie principalement sur le droit-de-l'hommisme. Colonialisme ou néo-colonialisme, dans l'absolu ils sont tous les deux tributaires du même état d'esprit qui consiste à universaliser les valeurs occidentales qu'on se doit de diffuser puisque ce serait le "fardeau de l'homme blanc".

    2) Tu démontres encore une fois bien ta naïveté en me parlant de l'ONU qui serait international. Je crois qu'on a pas la même conception du mot international. Je ne pense pas qu'il faille te rappeler à toi, ô vénérable étudiante en Sciences Po, que l'ONU est géré par un directoire de 5 nations.

    3)Pour ce qui est des ONG, les associations sont l'apanage même de nos sociétés. Les ONG dites locales, ce sont juste des formes de solidarité collectives qui existaient bien avant que les organisations internationales n'interviennent. On a dû les adapter au moule "ONG" mais justement qu'ont-elles de locales ces associations à partir du moment où elles sont rentrées dans ce moule et qu'elles sont supervisées par de lointaines instances.
    D'ailleurs le "non gouvernemental" n'est pas anodin ici non plus mais toi qui dois certainement prôner le supranationalisme etc… tu ne seras certainement pas d'accord avec moi pour dire que là où l'Etat est affaibli, le risque de perte de souveraineté et par conséquent celui d'ingérence par des puissances étrangères, se montre.

    Je ne vois même pas pourquoi je m'embarrasse de toutes ces notions, il aurait suffit que je te dise "Si toi t'as fait 2 missions moi j'en ai fait 14" et pouf je suis sûre que je n'aurais eu besoin de rien ajouter d'autre. Je vais en rajouter quand même ; c'est bizarre on se demande pourquoi l'Argentine a besoin d'aide humanitaire, ne serait-ce pas en lien avec une lointaine histoire de FMI, endettement, expropriations de paysans par les multinationales ?

    Je persiste et signe à dire que balancer des sac de riz aux gens, soigner les bobos c'est faire preuve de superficialité et ne pas aller au bout de la logique. Si les opinions publiques occidentales mettaient autant d'énergie à faire des dons d'argent à droite à gauche qu'à s'interroger profondément sur le système dans lequel on vit, ça faisait longtemps qu'on vivait dans un monde un peu plus équitable parce qu'au final c'est bien la direction prise par les gouvernements des pays qui pèsent lourd, qui compte.

    Donc désolée chère missclaire, tu es tout à fait dans l'air du temps, dans n'importe quel torchon qui nous sert de presse aujourd'hui on aurait très certainement dressé ton éloge pour ton dévouement sans limite :up:.mais bien que tu sois très bien partie pour réussir dans la vie, tu n'es décidément pas ma tasse de thé.
  3. YanaYana

    Le 05 juillet 2010 à 23:54

    Il y a un chouette débat qui se déroule mais arrêtez les attaques personnelles les filles, vous avez des arguments suffisamment intéressants pour que ça n'atteigne pas la bêtise des insultes ! Concentrez-vous là-dessus !

    (- Oui maman ! :) )
  4. YanaYana

    Le 06 juillet 2010 à 11:03

    Et les autres, vous en pensez quoi ?

    Est-ce que l'ONU vous semble être une institution utile et juste, ou est-ce que c'est un moyen pour les pays occidentaux de maintenir leur "domination" ? Que pensez-vous du travail des ONG ? Et ce que leur travail peut s'apparenter à de l'ingérence pour le pays dans lequel elles interviennent ?
  5. IaoranamoanaIaoranamoana

    Le 07 juillet 2010 à 09:29

    Posté par Yana
    Est-ce que l'ONU vous semble être une institution utile et juste, ou est-ce que c'est un moyen pour les pays occidentaux de maintenir leur "domination" ? Que pensez-vous du travail des ONG ? Et ce que leur travail peut s'apparenter à de l'ingérence pour le pays dans lequel elles interviennent ?

    Je n'ai jamais trop vu l'ONU d'un bon oeil. Je sais pas, peut-être parce que j'ai pas trop d'info dessus et quand on connait mal on se méfie. Puis les histoires de véto aussi, finalement, c'est pas tout le monde qui le possède donc la balance penche forcément d'un côté. Et au final, cette institution ne sert pas à grand chose vu comme les USA se sont torchés les fesses avec lors de l'invasion de l'Irak hein.
    J'aurai spontanément plus de sympathie pour l'UNESCO, notamment pour ses aides pour défendre le patrimoine culturel.

    Sinon, je rejoins certains points dont parle BlackDream. Par exemple, l'arrivée de l'armée américaine en Irak pour amener la démocratie et virer Sadam Hussein (je parle juste de cette phrase, du constat, pas de tout ce qu'il y a eu de mal autour), ça c'est de l'ingérence. Je considère qu'un peuple ne sera jamais totalement libre si ce n'est pas lui qui a décidé cela. Et là, ce ne sont pas vraiment les Irakiens qui ont renversé le dictateur. Les Etats-Unis se sont mêlés de choses qui ne les regardent pas.
    Quant à sa réflexion sur la liberté de la presse et comme quoi les droits de l'homme sont des notions occidentales c'est très juste. Pour rebondir sur le sujet de la Russie, j'ai un article du courrier international sous les yeux qui explique, qu'en gros, les russes eux-mêmes acceptent de fermer les yeux sur la corruption tant que le gouvernement respecte la fierté du peuple. Or en ce moment, on va dire que certains se prennent pour des fous du volant et écrasent des civils. Pour les russes, on piétine leur fierté. Alors ils ne ferment plus les yeux et commencent à gronder.
    Bref, tout ça pour dire que je suis d'accord avec BlackDream quand elle dit que chaque peuple ressent son gouvernement d'une manière différente. Et finalement, on est tous prêts à s'insurger contre les russes mais au vu du gouvernement italien (genre, le Big Boss qui contrôle la télé, rien que ça) personne n'ose trop broncher. Pourquoi ? Ils devraient avoir exactement la même vendetta si on se base sur des faits objectifs. Amnesty International devrait aussi faire une vidéo sur eux. Pourquoi il n'y a rien ? Parce que c'est un pays occidental. Qu'il est mieux vu de faire la leçon à un "petit" pays qu'à notre ami d'à côté.

    Quant aux ONG il y en a tellement que c'est normal d'être sceptiques face à certaines. Donc je suis mitigée. Parce qu'au final c'est vrai, donner du riz toutes les semaines ne règle pas le problème et comme dis plus haut, il faut aussi laisser les gens se débrouiller. J'ai lu beaucoup d'articles qui disaient que la trop grande présence d'ONG en Afrique et que la grande aide monétaire vers ses pays avaient beaucoup contribué à la naissance des problèmes que ce continent peut connaître. Car après tout, comment vérifier que l'aide internationale aille vraiment là où elle devrait être ?
    Donc au final, je me pose beaucoup de questions, surtout au vu du nombre hallucinants d'organismes.
  6. EleenEleen

    Le 07 juillet 2010 à 13:41

    Posté par Yana
    Et les autres, vous en pensez quoi ?

    Est-ce que l'ONU vous semble être une institution utile et juste, ou est-ce que c'est un moyen pour les pays occidentaux de maintenir leur "domination" ? Que pensez-vous du travail des ONG ? Et ce que leur travail peut s'apparenter à de l'ingérence pour le pays dans lequel elles interviennent ?


    Je suis plutôt mitigée par rapport à l'ONU. Je pense qu'à la base, quand l'organisation a été crée, juste après la 2nde guerre mondiale, ses intentions étaient louables. Mais maintenant, avec le contrôle quasi-exclusif de 5 pays, je vois plutôt ça comme un énième moyen de contrôle. Et comme l'a dit Iaoranamoana, je ne suis pas vraiment convaincue de son utilité, je reprends là aussi son exemple avec la guerre en Irak.
    Les ONG aussi partent de bonnes intentions, mais leur travail n'est pas forcément efficace. Il faudrait qu'elles envisagent des actions à long terme pour que le pays où elles agissent accède à une certaine indépendance économique et sociale, plutôt que de balancer de temps en temps de la nourriture. D'accord, ça aide les gens, mais pour combien de temps ? Une semaine ? Je ne pense pas que le système des ONG doive disparaître, mais il faudrait qu'il change son mode d'action. Le problème pour moi avec les ONG, c'est qu'elles rendent ceux qu'elles aident dépendants, alors qu'à mon avis, les aider serait les amener à l'indépendance. Avec par exemple l'aide à la mise en place d'entreprises (locales, je ne parle pas de l'implantation de multinationales), ce qui créerait des emplois, augmenterait la production… Pour moi, les ONG devraient tout faire pour rendre les pays autonomes, plutôt que dépendants.
  7. IaoranamoanaIaoranamoana

    Le 08 juillet 2010 à 09:36

    Posté par Menthe
    Il faut quand même avouer que certaines assos font n'importe quoi (je ne me rappelle plus le nom de l'affaire - ou des affaires - où des "humanitaires" avaient essayé d'emmener des enfants avec eux "en douce").

    Voilà. Après j'essayais de ne pas faire de généralités mais c'est vrai que spontanément j'aurai plus de méfiance face à une "nouvelle" ONG que face à Médecins sans Frontières par exemple.
    Posté par Rainer
    Je veux bien débattre au sujet des organisations non gouvernementales mais combien d'entre nous connaissent véritablement ces organisations ? Sans oublier le fait qu'elles ne sont pas toutes pareilles. Connaître, ce serait y avoir été infiltré d'une façon ou d'une autre, avoir planché sur le sujet en cours (comme certaines l'ont fait d'ailleurs !), et ce de façon exhaustive ; parler en connaissance de cause, en somme, ne pas être simplement dans l'abstraction. Débattre avec des si reste douteux.
    Moi je ne me prononcerai pas dessus, je n'y connais strictement rien, même si bien sûr, je peux toujours formuler une idée (basée sur rien, à part sur ce que je crois être vrai).
    Je suis sceptique quand je lis certaines réponses.

    C'est l'avis de Ruby que j'aimerai sur ce sujet ('fin, si elle veut bien le donner, je vais pas non plus la forcer couteau sous la gorge :shifty: ) car elle s'y connait.
    Mais même quand on ne connait pas le milieu on peut avoir un avis sur l'extérieur, car l'image d'une ONG c'est quand même super important. Rien que parce qu'il y a de l'argent en jeu. Qui nous dit que les ONG redistribue bien les dons qu'elles reçoient. Rien que pour ça, nous, néophytes, on peut exiger une transparence, pour éviter justement les malaises.

    Et oui, c'est évident qu'il faut souligner qu'elles ne sont pas toutes pareilles et c'est pour ça que pour beaucoup, je serai méfiante au premier abord avant d'avoir des infos sur elles.
  8. RubyRuby

    Le 08 juillet 2010 à 11:25

    Haha, Iao, il faut croire que j'ai entendu ton appel! ;)

    Bon, je vais tenter de faire la réponse la plus complète possible, et ça ne va pas être facile. Il y a beaucoup de choses à dire, et le sujet est vaste et intéressant.

    Tout d'abord, chapeau bas à Amnesty. Question créa, je trouve que leurs campagnes sont vraiment géniales. Ils ont vraiment de quoi être fiers. Ce qui est dommage, en revanche, c'est qu'ils ne se donnent pas assez les moyens de les diffuser (problème qu'ont beaucoup d'ONG quand on regarde de plus près : y a les ressources pour créer les campagnes, mais pas pour les diffuser, car c'est extrêmement coûteux). Il ne leur reste plus que le net et le buzz, et leurs campagnes deviennent de simples outils de pub, ce qui est vraiment dommage.

    Au sujet de la Russie, je ne vais pas répéter ce qui a été dit. Oui, Amnesty se focalise sur un pays, que l'association met en exergue, et ça tourne tous les ans. Cette année, ça tombe sur la Russie. Il n'est aucunement question de dire que tout est à jeter chez les Russes, dans cette campagne. Non, non. Amnesty est une ONG de plaidoyer. Son rôle est rhétorique et politique : pointer du doigts les violations des Droits de l'Homme, sensibiliser le public à cela, et faire pression sur les décideurs pour que les choses évoluent. Ils n'ont pas d'instance opérationnelle, contrairement aux ONG d'urgence et de développement.

    D'ailleurs, je rebondis sur ce qui a été dit (quitte à répéter). Oui, en ce qui concerne les ONG opérationnelles (qui interviennent sur le terrain), il y en a 2 types : les ONG d'urgence et les ONG de développement.
    Les ONG d'urgence intervienne suite à un événement qui génère et qui est sur le point de générer beaucoup de mort: tremblement de terre, conflit armé, tsunami, épidémie de choléra… L'action prend place le plus vite possible, et l'ONG se retire une fois que sa mission (= diminuer le nombre de morts, empêcher de nouvelles morts) est remplie.
    Quelques unes font un mix urgence et développement quand elles se lancent dans des programmes de reconstruction une fois la phase urgence passée. Mais cela reste marginal, et en général, une fois la crise passée, le relai est donné à une autre ONG : uneONG de développement locale, quand cela existe sur le terrain concerné, ou une ONG de développement d'un autre pays.

    Les ONG de développement interviennent sur des programmes plus longs en général, car l'essence même de ce qu'elles font le nécessite. Par exemple, dans l'ONG où je travaille, l'objet est la scolarisation d'enfants démunis, jusqu'à leur indépendance financière. Ce type d'action courre entre 5 et 20 ans suivant l'age auquel l'enfant entre en contact avec l'association.
    Très très très souvent, les ONG de développement se basent sur des acteurs locaux (associations, ONG, congrégations religieuses - si par exemple, ce sont des soeurs ou des bonzes qui font l'éducation dans le pays -, etc.) pour parfaire leur action. Personnellement, ça me paraît une aberration de ne pas le faire : les ONG qui ne le font pas créent un système parallèle et annihile toute chance de départ de l'ONG du pays concerné. Le propre de tout bon cycle de programme est de prévoir une sortie. Bien sûr, pour un programme de courte durée, la sortie est plus facile que pour un programme de long terme.
    Si je prends l'exemple de l'ONG dans laquelle je bosse, nous sommes sur des programmes de scolarisation, qui courent, j'ai presque envie de dire, éternellement. Evidemment, on s'en rend bien compte, cette situation n'est pas satisfaisante. On a donc mis au point d'autres programmes pour pallier à cela : formation de professeurs qui retournent enseigner dans leur village d'origine, prise en charge par nos anciens enfants soutenus (parvenus à l'indépendance financière) d'autres enfants démunis (afin de créer une "chaîne de solidarité locale"), formation de locaux à des études médicales pour qu'ils puissent eux-mêmes se soigner et qu'on n'ait plus besoin d'envoyer des volontaires, etc etc etc.

    Bon, j'ai pas été assez en détails je crois, donc si y a besoin, je veux bien repasser.

    Ah si, tiens, je voulais rebondir sur cette phrase de Iao:
    Mais même quand on ne connait pas le milieu on peut avoir un avis sur l'extérieur, car l'image d'une ONG c'est quand même super important. Rien que parce qu'il y a de l'argent en jeu. Qui nous dit que les ONG redistribue bien les dons qu'elles reçoient. Rien que pour ça, nous, néophytes, on peut exiger une transparence, pour éviter justement les malaises.
    Bien sûr, qu'il faut exiger une transparence! Mais elle n'est pas si difficile que ça à vérifier. En France, les ONG sont contrôlées par la Cour des Comptes. Les contrôles sont en général inopinés. En plus de ça, un Commissaire aux Comptes vérifie et approuve les comptes des associations chaque année. Son rapport est rendu public à chaque Assemblée Générale (donc tous les ans).
    Alors, pour être sûrs d'une ONG, vous pouvez vous rendre à son AG (temps qui par ailleurs est vraiment l'idéal pour poser toutes les questions portant sur ses comptes et ses actions), mais encore plus simple, sur son site internet : une ONG transparente publie son rapport moral et son rapport financier sur son site internet car elle n'a rien à cacher.
  9. EleenEleen

    Le 08 juillet 2010 à 13:32

    Posté par Menthe
    Je suis entièrement d'accord avec les deux premiers paragraphes de Iaoranamoana (sur l'ONU, la Russie, tout ça).


    Pour les ONG, je suis plus mesurée. Je pense que certaines se soucient du moyen et long terme - il me semble d'ailleurs qu'on fait une distinction entre les missions d'urgence (lors de catastrophes naturelles, de guerres etc.) et les missions de développement (construire un hôpital et former le personnel local par exemple). Mais je ne connais pas assez le milieu pour en parler.
    Il faut quand même avouer que certaines assos font n'importe quoi (je ne me rappelle plus le nom de l'affaire - ou des affaires - où des "humanitaires" avaient essayé d'emmener des enfants avec eux "en douce").


    Oui, j'avoue avoir un peu généralisé, là. Disons que je ne parlais que des ONG qui font un peu n'importe quoi (l'affaire dont tu parles c'est pas l'Arche de Zoé ?) Et oui, je suis d'accord avec toi, j'en connais trop peu pour bien en parler, je le reconnais.
  10. Lili FleurLili Fleur

    Le 26 juillet 2010 à 17:16

    • nestlé, ya quelques année, dans une grande campagne publicitaire-humanitaire, à décidé d'envoyer du lait en poudre pour les bébés africains! what a great idea, les femmes ont arreté d'allaiter, et on empoisoné leurs bébés en mélangeant le lait avec de l'eau polluée.

    • reporter sans frontière aurait des financements douteux de la part de sociétés américaines.

    • l'arche de zoé, bonne fois ou grosse arnaque?
    ce que je veux dire, c'est que des arnaques, des initiatives irréfléchies et stupides,des gens qui se font de l'argent sur le dos de bonnes causes, l'ethnocentrisme occidental tout ça on va pas revenir dessus.ça a toujours existé.
    mais, je trouve facile de critiquer le travail qui est fait quand on le vit pas.combien d'entres vous donne leur temps pour une association? est ce que, parcequ'il y a des choses inabouties qui sont faites, qu'il faut pour autant arreter d'essayer de faire avancer les choses?

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !