Marie Kondo déboîte la charge mentale dans l’Art du Rangement #DispoSurNetflix

La magicienne du bazar débarque sur la plateforme de streaming pour mettre de l'ordre dans les placards, et dans les esprits !

Marie Kondo déboîte la charge mentale dans l’Art du Rangement #DispoSurNetflix

« Je suis super excitée, parce que j’adore le bazar ! »

La bazar, le foutoir, le zbeul, c’est la passion de Marie Kondo, comme elle le confesse dans la bande-annonce de L’Art du Rangement, la nouvelle série de télé-réalité dispo sur Netflix.

Marie Kondo, la déesse du rangement

Si Marie Kondo adore le désordre, ce n’est pas parce qu’elle est particulièrement désorganisée, trop flemmarde, ou réfractaire au ménage  (comme nous autres Moldues) mais au contraire parce qu’elle est passée maîtresse dans l’art délicat de ranger.

L’essayiste japonaise connait une notoriété mondiale depuis la parution l’an dernier de La Magie du Rangement, un guide fourmillant de techniques pour désencombrer son logement.

Bien plus qu’un mode d’emploi pour plier ses chaussettes, la philosophie de Marie Kondo s’appuie sur le minimalisme et le développement personnel pour aider les gens s’entourer des objets qui leur procurent de la joie.

Le rangement, une véritable thérapie

Pour la plupart des participant·es à l’émission, l’encombrement de leur maison est une source de souffrance psychologique, souvent révélatrice de dysfonctionnements plus profonds.

L’épisode qui m’a le plus marquée met en scène une adorable famille dans laquelle la mère porte toute la responsabilité du rangement.

Son mari et ses deux enfants se reposent en permanence sur elle pour retrouver leurs affaires, allant jusqu’à lui envoyer des textos pour localiser leurs propres vêtements.

Bref, une parfaite illustration de la charge mentale, ce fardeau invisible qui pèsent bien souvent sur les femmes.

Avec ses techniques de rangement, et en apprenant aux membres de la famille à prendre la responsabilité de leurs affaires respectives, Marie Kondo rétablit l’ordre dans les placards et dans les esprits.

J’espère que ses conseils t’inspireront si voir le sol de ta chambre d’ici la fin de l’année fait partie de tes bonnes résolutions !

À lire aussi : Pourquoi j’ai décidé de tester la méthode de rangement Marie Kondo

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Mimamaniac

La méthode Kondo ne demande pas à se séparer de ce qu'on aime, et je pense que cette méthode est loin d'être parfaite ; il faut en retenir l'idéal, ce qui marche pour nous, et ne pas la suivre aveuglément à la lettre. Les premiers petits habits de ses enfants sont évidemment impossibles à jeter pour bien des mères, et d'ailleurs, pourquoi faire une telle chose ? Ça ne prend pas énormément de place et c'est un souvenir agréable, alors autant le garder.
Il faut garder à l'esprit que la méthode Kondo est avant tout faite avec un solide fond culturel japonais et shintoïste (d'où le fait de saluer, discuter avec et remercier les objets), pour des intérieurs souvent très exigus et une culture traditionnelle souvent basée sur le minimalisme, invitant à la méditation, même si je sais que la tendance s'inverse pour les ménages japonais contemporains. Quand on a un appartement de 15 m², il faut faire des choix qui s'imposent moins dans une maison de 100m², c'est évident...
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!