Par  |  | 54 Commentaires

Un an après sa première interview, Ayla est de retour pour témoigner de son experience d'adolescente qui n'est jamais (ou presque) allée à l'école !

Il y a un an, je rencontrais pour la première fois Ayla.

À 15 ans, elle témoignait devant la caméra de madmoiZelle de son parcours pour le peu atypique. L’adolescente racontait qu’elle n’était jamais (ou presque) allée à l’école, et qu’elle n’avait pas non plus suivi des cours par correspondance.

Ce qu’elle a vécu, c’est ce que certain•es nomment apprentissage libre ou unschooling.

Concrètement, cela consiste à laisser l’enfant apprendre par lui-même, grâce à sa curiosité, sans le contraindre à écouter une leçon qu’il n’a pas demandée.

Ces retrouvailles ont été pour moi l’occasion de la questionner sur toutes les interrogations qu’avait soulevé cette première entrevue.

Aujourd’hui, Ayla s’exprime et pense différemment. Elle a changé, comme on peut changer entre ses 15 et ses 16 ans.

En savoir plus sur l’apprentissage libre…

Si vous voulez en savoir plus sur l’apprentissage libre, le film Être et Devenir traite de ce sujet.

Il est toujours en salle un dimanche sur deux à 11H30 du matin au cinéma Saint-André des Arts à Paris. Pour en savoir plus et acheter le DVD, rendez-vous ici.

Le livre du film est également sorti, rendez-vous par ici pour en savoir plus.

À lire aussi : J’ai testé pour vous… la pédagogie Freinet

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
Forum (54) Facebook ()
  • Monemy
    Monemy, Le 7 novembre 2017 à 14h38

    Ce témoignage est très intéressant, je ne connaissais pas du tout cette méthode d'éducation (et je ne savais pas que c'était possible!)
    Je me pose quand même une question: il y beaucoup de choses que j'ai apprises parce que j'y étais obligée, non pas à contre-cœur mais simplement que je n'aurais pas eu l'initiative d'apprendre par moi-même. Et je suis bien contente maintenant de les connaître! En vrac: la philo, les maths, l'anatomie, les tables de multiplication, la connaissance de certains auteurs ou poètes etc...
    Souvent c'est stimulant et important d'avoir quelqu'un (un prof! ou un parent qui fait la classe) pour nous encourager ou même nous mettre un petit coup de pied aux fesses!
    Par ailleurs, moi qui suis en médecine, je peux témoigner qu'il faut vraiment avoir le goût et l'habitude de travailler, et souvent de se forcer et d'apprendre par cœur des choses très peu ludiques... Est-on capable de faire ça sans avoir jamais suivi de cours auparavant?
    Mais peut-être est-ce une bonne idée pour les enfants vraiment malheureux à l'école. Ce qui n'était pas mon cas.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!