Je fais du hula-hoop… et c’est drôlement cool !

Léa pratique depuis deux ans la hoop-dance, de la danse avec un hula-hoop. Ce sport n'est pas très connu, mais il est pourtant original et ludique !

Je fais du hula-hoop… et c’est drôlement cool !

Je cherchais un sport original, qui ne me prenne pas la tête et qui soit vraiment fun. J’ai fait une recherche Google des plus basiques, et j’ai fini par regarder des vidéos YouTube de filles pratiquant la hoop-dance. Je suis tout de suite tombée en admiration et j’ai vite cherché une association qui donnait des cours sur Paris. C’est comme ça que je me suis retrouvée sur le site de Hoopera, l’association de hoop-dance la plus connue en France !

C’était l’été et il y avait des initiations d’une heure aux docks. J’y suis allée, et ça a été le coup de foudre ! Une semaine plus tard, je m’inscrivais aux cours à l’année.

À lire aussi : La danse des cœurs, la nouvelle invention kawaii venue de Corée

Un vrai sport

Tout part du cerceau (le « hoop ») qu’on utilise donc comme un accessoire pour faire des mouvements et des enchaînements. On peut l’acheter tout prêt, le fabriquer soi-même, ou faire uniquement le « tape » autour. Il y a une infinité de mouvements possibles, que ce soit « on-body » (avec le cerceau autour de la taille) ou « off-body » (hors de la taille).

On trouve également des approches très différentes du hoop : certain•e•s s’intéressent plus au flow, d’autres aux « tricks » (mouvements) et donc plus à la technique, ou encore la chorégraphie… Il en résulte de nombreux styles, du fitness au cabaret, en passant par le cirque et le yoga. Chaque « hooper » a son propre style, et la communauté est enrichie par les spécialités des uns et des autres.

Pour autant ce n’est pas un sport facile, et il faut s’accrocher et souvent recommencer avant de réussir certains mouvements. Par ailleurs, le cerceau procure de nombreux bleus, comme il est sans cesse en contact avec le corps…. On se retrouve donc avec un champ d’hématomes sur les cuisses, les bras, la taille et parfois le cou.

C’est une activité sportive, sérieuse, et au début on se retrouve avec des courbatures de malade. On fait travailler tout le corps, ce qui permet un renforcement musculaire certain. On gagne aussi en équilibre et en coordination, et surtout en souplesse. Quand on est gracieuse comme un mammouth, on se métamorphose dès qu’on a un cerceau (et un peu d’entraînement, certes) !

À lire aussi : J’ai testé pour vous… la pole dance !

La hoop-dance, un sport ouvert à tou•t•e•s

Il n’y a pas de contre-indications particulières à ma connaissance — il faut cependant faire attention à son corps, à ses muscles pour éviter de se faire mal. On commence en général avec des cerceaux lourds car ils sont plus simples à faire tenir autour de la taille, mais ils ne sont pas adaptés à certains mouvements (comme autour du cou).

J’adore la hoop-dance car il n’y a pas vraiment de notion de niveaux. Tout le monde est apte à la pratiquer, même s’il est parfois périlleux de faire tenir le cerceau autour de la taille au début — quoique, pour certain•e•s, c’est inné. C’est aussi une activité parfaite pour se vider la tête, il suffit d’avoir la bonne musique et on peut groover avec son cerceau !

Yeah baby !

J’aime aussi la possibilité de pouvoir personnaliser ou créer son propre cerceau, d’en avoir plusieurs… C’est un vrai accessoire qui a une place à part entière dans la danse.

À lire aussi : Elles ont testé pour vous… la capoeira, un sport qui allie chant et danse

En conclusion…

C’est un sport fun, et on se sent bien et sexy en le pratiquant ! Et puis ça fait son petit effet de ramener son hoop dans un parc, en général on ne passe pas inaperçu•e. Les gens ont généralement tendance à vouloir absolument essayer. Enfin on peut twerker avec son hoop, et ça c’est juste ouf.

Pour l’instant il y a une petite communauté en France, avec pas mal de rendez-vous à Paris, comme la première convention qui a eu lieu en septembre dernier et revient au printemps ! Avant de vous lancer, vous pouvez donc assister à des démonstrations !

À lire aussi : « This Girl Can » encourage les filles à faire du sport

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 23 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lilachupahoops
    Lilachupahoops, Le 27 janvier 2015 à 18h26

    Hello ! Je suis artiste et prof de Hoopdance à Paris ! J'ai lu vos commentaires je me suis dit que je pourrais répondre à vos questions !
    @Milly-Inc Il y a une asso de hoop à Lyon : Le Lyon Hooping Club
    @Everive J'ai débuté la hoopdance en 2010 à Neuchâtel et je m'étais acheté un cerceau sur Amazon, c'est pas très cher et il est pliable en plus ! Ils sont grands et lourds... ça peut faire peur au début mais c'est ce qu'il faut si tu as un objectif de raffermissement : http://www.amazon.fr/PRO-Hula-Hoops...UTF8&qid=1422379040&sr=1-3&keywords=hula+hoop

    Je tiens à préciser qu'il faut faire la différence entre les hula hoop "sport" et les hula hoop "danse". C'est très important d'avoir un matériel adapté à sa pratique. Les cerceaux de Decathlon pourront s'utiliser pour les manipulations avec les mains mais pour la taille, bustes, hanches etc.. il faut un cerceau qui arrive au niveau de votre nombril, il faut chercher "beginner hoop", on en trouve plein des super jolis sur Etsy :)
    De même pour le Fitness et pour la danse... on utilise pas la même chose ! J'avoue ce qui m'a plu tout de suite c'est le nombre de figures qu'on peut faire et la sensation de danser, se laisser aller ! Comme le dis Léa, le groupe facebook "Hoopdance France" est fait pour nous réunir et il y a plein d'autres groupes pour Paris, Bordeaux, Lille, Toulouse, Marseille etc.
    De mon côté, j'ai fait quelques tutos sur youtube en français : https://www.youtube.com/channel/UCe1pZiuuA0Pkdk2ppk5Oyrg
    Et venez me voir sur Facebook youhou !! Je passe bientôt dans un Street Style en plus :P
    www.facebook.com/LilaChupaHoops

    Bises et vive la Hoopdance !

Lire l'intégralité des 23 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)