4 films sortis la semaine du 21 décembre 2016

Par  |  | 1 Commentaire

Cette semaine, zoom sur Joyeux Bordel, Beauté cachée, Souvenir et Paterson !

4 films sortis la semaine du 21 décembre 2016

Cette semaine on vous a parlé d’Assassin’s Creed et La Prunelle de mes yeux, voici quatre autres films à voir pendant ces vacances (enfin, pour ceux et celles qui en ont) en salles depuis le 21 décembre.

Bon, en gros, je n’ai quasiment rien vu dans les films sortis cette semaine. Blâmez les fêtes donc le manque de temps, la flemme de sortir, plein de choses, mais j’ai rien vu. Donc j’ai demandé à mes collègues, qui elles se sont rendues dans les salles, de me donner un avis sur leurs coups de cœur !

Joyeux Bordel, quand les festivités de Noël débordent

  • Avec Jennifer Aniston, Jason Bateman, Olivia Munn, Kate McKinnon…

C’est Margaux qui attaque cette sélection avec Joyeux Bordel, l’histoire d’un patron fêtard mais loyal à ses salarié•es, joué par T.J. Miller, et de ses deux meilleurs employé•es joué•es par Olivia Munn et Jason Bateman. À trois, ils essaient de sauver leur boîte du rachat par la terrible mais raisonnable boss ultime jouée par Jennifer Aniston.

Le but ? Faire la meilleure fête de Noël pour sauver la boîte et le moral des employé•es, et ce, malgré l’interdiction de la big boss. Évidemment, c’est le bordel n’est-ce pas, et rien ne se passe comme prévu MAIS c’est quand même une fête mémorable.

J’ai aimé ce film pour : Kate McKinnon en RH très très drôle, Olivia Munn en meuf brillante et douée dans son travail et Jennifer Aniston en boss intelligente et forte. Le truc cool, c’est que pour une fois, les personnages ne sont pas que des caricatures d’eux-mêmes.

Ils ont plus de profondeur que dans les comédies qu’on voit passer tous les jours et il y a naturellement plusieurs personnages féminins forts qui ont du pouvoir sans que ce soit forcé ! Eh ouais, c’est rafraichissant des perso meufs naturellement cool, un film qui ne hurle pas « REGARDEZ, on a mis un personnage fort on n’est pas sexiste hein hein eh ».

Si vous aimez l’humour un peu pipi caca et Kate McKinnon, ou si vous avez aimé Bridesmaids : c’est pour vous !

Le temps d’un Souvenir

  • Avec Isabelle Huppert, Kevin Azaïs…

Clémence enchaîne avec son petit mot. Elle vous parle de Souvenir, par l’excellent Bavo Defurne qui avait déjà réalisé le très joli Sur le chemin des dunes.

Liliane travaille dans une usine de pâté. Tu peux pas faire plus badant comme début de film, c’est tout sauf un décor enchanteur. Pour la magie du grand écran, on repassera.

Mais justement, les paillettes et le glamour appartiennent au passé de Liliane… Lorsqu’elle était chanteuse de variété et plus exactement candidate à l’Eurovision. Souvenir découd en douceur les couches de protection dans lesquelles l’ancienne star de la chanson s’est enfoncée, jusqu’à disparaître.

Elle va faire la connaissance de Kevin, jeune intérimaire aspirant boxeur, qui la reconnaît, et la pousse à ressortir de l’ombre. Mais la relation n’est pas unilatérale, à leur manière, ils s’encouragent ensemble.

Souvenir est un tableau sur la nostalgie, dont les contrastes soulignent tour à tour les forces et les faiblesses de gens ordinaires, capables de prendre des risques pour briser la routine et sortir du confort empoisonné de vies sans histoire.

C’est clairement pas la grosse rigolade, ni d’ailleurs un film remarquable par son sujet. C’est l’histoire de deux personnages ordinaires, attachants par leur vulnérabilité, inspirants par leur persévérance. C’est presque une histoire banale, mais c’est la manière dont elle est raconté qui la rend unique, précieuse même… Comme un souvenir.

La Beauté cachée tout autour de vous

  • Avec Will Smith, Kate Winslet, Keira Knightley, Helen Mirren…

Bon, une fois n’est pas coutume, je n’ai pas vu ce film (ni le suivant), mais la bande-annonce de Beauté cachée est tellement larmoyante que j’ai l’impression que l’esprit de Noël me joue des tours et que je vois de l’émotion partout.

De grands acteurs pour vous parler de la vie ou plus exactement pour faire face au deuil, j’ai presque envie de croire dans tout ce qu’ils disent. Et je ne doute pas que les gens s’y retrouvent dans chacune de ces allégories.

En plus, les thèmes universels en font un film plutôt grand public à aller voir en famille en cette période de fêtes.

En revanche, la critique me semble moins clémente envers Beauté cachée, donc je serais bien curieuse de savoir ce que les madmoiZelles ont pensé de ce film.

À lire aussi : Pourquoi je préfère fêter Noël entre amis, plutôt qu’en famille

Paterson, la poésie de tous les jours

  • Avec Adam Driver, Golshifteh Farahani, Rizwan Manji, William Jackson Harper

Le dernier film de Jim Jarmusch (qui revient rapidement avec un documentaire sur les Stooges) se déroule à Paterson, la ville des grands poètes. C’est d’ailleurs l’un des hobbies de Paterson, chauffeur de bus de la trentaine, qui sillonne la ville en composant des textes.

Il a une vie rangée avec sa compagne qui ne tient pas en place jusqu’au jour où il va prendre son quotidien en mains et ne plus se contenter d’être un spectateur.

Adam Driver équilibre parfaitement ses projets un peu blockbusters (je veux dire, Star Wars VII dude) et plus indépendants comme Paterson. Oh, mais c’est le type de The Good Place qu’on voit aussi (William Jackson Harper) !

En tout cas, ce drame de Jarmusch retrace avec douceur un quotidien pas toujours très glamour. Et c’est aussi l’une des raisons pour lesquelles on l’aime, Only Lovers Left Alive ou encore Coffee and Cigarettes possédaient un rythme très lent, qui laissait le temps au spectateur de se plonger dans l’atmosphère si particulière du cinéaste.

Et vous, vous ajoutez quoi dans votre programme ciné des fêtes ?

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
  • Gabelote
    Gabelote, Le 24 décembre 2016 à 11h52

    Heey sinon, si vous en avez marre de voir les mêmes acteurs depuis 10 ans, de voir les mêmes resucées cinématographiques comédiehollywoodienne/comédifranchouillette y'a aussi Timgad (alors oui, y'a que des ptits mecs et du foot mais c'est un premier film sans prétention et avec beaucoup de joie de vivre à dispenser) et aussi Le Ruisseau, le pré vert et le doux visage (alors oui, le titre est long et y'a des chances qu'il ne passe pas dans votre ciné le plus proche ou alors juste en VO mais faut faire un effort, c'est là encore, un film qui explose en bouche). Parfois, pour trouver de bons films de fêtes de fin d'année, faut aller chercher des films qui ne cherchent pas à parler des fêtes de fin d'année.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!