Se raser les cheveux, faisable ou pas ?

Chaleurs estivales et crinière de ouf ne sont pas forcément compatible. D'où la tentation de l'éclaircissement du crâne l'été venu : se raser les cheveux, faisable ou pas ? Melle So apporte ses réponses.

Se raser les cheveux, faisable ou pas ?

Publié le 9 juillet 2009

Pourquoi a-t-on tant de mal à passer le cap ? Outre le souvenir du gros crâne chauve de Britney Spears, la tête rasée ça n’a pas l’air si difficile à porter. Les craintes inhérentes au rasage les plus fréquemment évoquées sont celles-ci :

1 : j’ai le nez rond et j’aurais trop peur de ressembler à Robert Hue.
2 : je craindrais qu’à défaut de me confondre avec le leader du PC, le peuple pense que je me suis rasé à cause d’une épidémie de poux.
3. J’ai de longues oreilles, on dirait Frodon.
4. J’ai le crâne de Giant Coucou (le miel et les abeilles).
5. Je ressemblerais à Soan lors de la repousse.
6. Je ne veux pas avoir la même coupe de cheveux que mon patron (ndFab : BAH QUOI ?)
7. Ma mère ne va pas accepter que j’aille à la messe tête nue.
8. J’ai peur que ma coupe fasse jurisprudence et que ma soeur fasse pareil. Ca ferait un peu famille à problèmes.

En fait, la question est (à part pour Britney) : est-ce que le rasage procure effectivement du charisme, ou bien est-ce que c’est nous, filles non rasées, qui sommes tellement impressionnées par le geste qu’on met les filles dénuées de cheveux sur un piédestal ?

Une fois j’ai entendu une personne de sexe féminin, 1,75m et diplômée dun Master de Philosophie dire « ah non, moi je me raserais jamais les cheveux, parce que sans cheveux tu n’es pas une femme ». Et je me demande, si justement, le fait de ne pas avoir de cheveux ne te force pas à savoir exactement ce qui fait de toi une femme…

cheveux rasés filles
To the left to the right : Britney en mode oups j’ai fait une boulette ; Grace Jones la meute d’un seul loup ; Demi Moore, 3 enfants, une carrière, un sex toy nommé Ashton ; Natalie Portman, un rasoir achetée, une carrière offerte ; Skin de Skunk Anansie, se rase mais n’en fait pas tout un plat ; Rossy de Palma, la cuenta por favor et Amber Rose, la fille avec les plus belles fesses du monde connu. Amen

Gérer la repousse

D’un point de vue sérieux, il faut avoir un sacré bon coiffeur si le rasage de tête n’a pas été une décision prise à caractère permanent.
Déjà parce qu’un bulbe rasé est stimulé et pousse plus vite, moralité en deux semaines tu peux ressembler à une aisselle d’entre deux semaines d’épilation.
Ensuite parce que -comme pour une coupe plus longue- il y a toujours un « mauvais moment à passer », une longueur pas franche qu’il vaut mieux plaquer carrément force de patience et de Pento. Mais c’est un autre débat, puisque le plaquage de cheveux c’est quitte ou double : soit tu ressembles à Rachel Weisz, soit tu as la coupe de Daffy Duck. Mais concentrons-nous plutôt sur les ruses de stars pour gérer la repousse.


Grace Jones opte pour l’accessoire qui fait oublier le reste. Cassie s’est dit qu’elle pourrait rabattre un quart de ses cheveux restants sur la méchante repousse et Britney a mis ce qu’elle a trouvé en accessorisant avec les lunettes de Patrick Dils.

J’ai réfléchi : le jour où j’oserai me raser les cheveux, c’est que je serai sacrément en phase avec monself. Et toi ? Qu’est ce qui te pousserait à passer le cap et te raser les cheveux ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 142 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Khavt
    Khavt, Le 7 novembre 2012 à 14h19

    Un été, il faisait vraiment trop chaud, mes cheveux mi-dos m'embêtaient, toujours attachés, demandaient trop de soin... Hop, tondeuse.
    Je suis loin de ressembler à Nathalie Portman, pourtant cette coupe a complètement changé mon regard sur moi.
    Légèreté, insouciance, et quelques minutes de sommeil en plus :)
    Je les ai gardés ainsi pendant deux ans : ma dernière année d'études, et ma première année de boulot.
    La coiffure n'a pas été un obstacle pour obtenir mon poste, pourtant administratif public.

    Bref. J'ai adoré, et 5 ans après, j'ai les cheveux en carré plongeant aux épaules.
    Je repasserai volontiers sous la tondeuse, mais l'idée plaît moyennement à mon mari, qui ne m'a pas vue à l'époque.

Lire l'intégralité des 142 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)