Dans le frigo de… Margaux, rédactrice cuisine chez madmoiZelle !

« Dans le frigo de » reprend avec celui de... Margaux, notre rédac cuisine !

Dans le frigo de… Margaux, rédactrice cuisine chez madmoiZelle !

Bonne nouvelle : on relance la rubrique « Dans le frigo » !

Le concept : un peu comme les intérieurs de sac à main, on fait le tour des frigos de chacun•e pour voir ce que vous mangez dans la vie de tous les jours. Comme je suis pas très polie, je commence par moi, déso pas déso comme disent les gens cool.

Envoyez-moi les photos de vos frigos avec une petite description de ce qu’il y a dedans, ce que vous dépensez et tout ça, et je les publierai toutes les semaines sur le site !

Le mail : margaux[at]madmoizelle.com, avec pour objet « Pedro le frigo » pour que je puisse m’y retrouver !

Donc, petite présentation : j’ai un tout petit frigo, il paie pas de mine mais il est bien pratique pour stocker ma bouffe et celle de mon mec.

Là je viens de faire les courses donc j’ai pas mal de trucs mais en période de dèche c’est pas trop différent, y’a juste moins de charcuterie.

À lire aussi : Tartines du dimanche soir : recettes et astuces

On dépense en moyenne 30 ou 40€ par semaine en bouffe, ça dépend de si on invite des potes, si je me fais plaisir sur le pinard, et si y’a des promos sur les paquets de muesli.

Nos meilleurs potes : Lidl et ses légumes pas chers, Monop pour les trucs qu’on trouve pas à Lidl et Carrefour City juste en bas en cas d’urgence (ouvert le dimanche eh) ! Je dépense pas mal.

À lire aussi : Ces trucs qui m’angoissent au supermarché

D’habitude j’ai aussi des œufs et le bac du bas est rempli de bières et de salade mais là, on avait tout mangé et tout bu, un truc qu’on fait souvent.

J’ai beaucoup de trucs pour assaisonner et pimper les plats que je fais type tofu ou légumes : ça dure longtemps, c’est tout con et même en période pas hyper faste ça sublime un plat en deux secondes.

Un peu comme les gens qui ont plein de t-shirts et deux paires de jean vous voyez ?

frigo-gomar

Et voilà l’intérieur !

frigo interieur gomar

  1. De la charcuterie. Clairement j’ai jamais autant de charcuterie dans mon frigo mais en ce moment j’ai : du boudin, des rillettes et de la coppa (pour faire des spaghettis au vin).
  2. Des yaourts à la grecque, c’est très rare de ne pas en trouver chez moi parce que c’est mon p’tit dej !
  3. De la purée de piment : très efficace dans tout ce qui est poêlée, chutney ou même poulet au piment ! Et j’aime beaucoup cuisiner épicé.
  4. On voit pas bien d’ici mais c’est de la crème fraîche épaisse, parce que dans les soupes c’est ma passion.
  5. Des tomates séchées ! Pour pimper mes salades, mes roulés de pizza, ma vie, mon couple, tout quoi.
  6. De la ciboulette : déjà coupée, en attendant d’acheter des pots pour en planter moi-même mehehehehe.
  7. DU FROMAGE, partie 1 : de la mimolette et de la vache qui rit, le dernier dada du bonhomme qui vit avec moi.
  8. De la tapenade d’olives vertes : pour les soirs de seum où j’ai envie de croire que je suis au soleil à m’enjailler.
  9. Un tupperware rempli de poêlée pomme de terre/patate douce/courgette cuisinée par le même mec qui achète de la vache qui rit : le gars se mouche pas du coude en matière de bon goût car c’est délicieux.
  10. MA BOÎTE À FROMAGES : je l’aime beaucoup car elle enferme un peu l’odeur de mes fromages qui puent. Dedans il y a entre autres du livarot ramené de Normandie, emballé dans du papier d’alu ET dans sa boîte parce que l’odeur envahit.
  11. Des steaks de soja à l’indienne et tomates/basilic !
  12. Du chocolat de type « crunchy » pour le goûter — j’aime bien le goûter, c’est un concept auquel j’adhère.
  13. Du pesto : j’en mets partout.
  14. De la moutarde très forte : elle débouche mieux le nez qu’un bon coup de Vicks Vaporub.
  15. De la crème de marrons plus sucrée que la plus sucrée de tes copines pour la pâtisserie mais aussi les tartines, par exemple.
  16. Des cornichons, un des restes de la saison des raclettes.
  17. Du jus de pommes : pour aller avec le chocolat crunchy au goûter.
  18. Du lait de coco pour : tout.
  19. Du lait tradi de type demi-écrémé, pour mon muesli chocolat.

À votre tour de me parler de votre frigo !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Léona B.
    Léona B., Le 12 avril 2016 à 11h47

    @Cilece Je viendraiiii :attaque:

    Ce weekend, j'étais justement chez ma mère et comme elle ne va pas bien, j'ai fait les courses avec elle et je les ai rangées dans la frigo. J'étais à la fois horrifiée de passer à la caisse avec autant de viande (ça m'a vraiment fait mal au cœur) et dégoutée de devoir toucher le poulet qui suintait à travers le plastique (parce qu'elle ne peut plus porter). Je me suis lavée les mains juste après en mode "nooooooooooooon, du jus de poulet mort" :tears: (mais ma maman fait beaucoup d'efforts pour me comprendre et m'accepter et elle a très peu protesté contre mon végétarisme, donc je suis encore dans cette entre-deux de l'affect, dans le sens où je ne vais pas lui cuisiner sa viande mais si elle m'envoie en acheter parce qu'elle ne peut pas le faire elle-même et que c'est important pour elle, je vais le faire) (moi aussi, je fais de belles parenthèses :yawn:)

    Toi c'est la Saint Jacques (oh mon Dieu la Saint Jacques, la texture de la partie orange :sick: ) et moi c'est le bœuf. Saignant, avec du poivre et du sel. Ou bourguignon. Mais maintenant ce qui est chouette, c'est que quand je vois le bœuf, je vois la vache aussitôt et l'envie de manger Marguerite me passe assez vite. Même chose devant Top Chef, toutes les expressions type "elle est bien tendre, ta côté de bœuf", "il faut lui montrer de l'amour" etc. je me dis "pourquoi tu lui as pas montré de l'amour de son vivant Georgette ?" :shifty: (et tout ce qui ressemble à du cervelas, de la mousse de foie, du foie gras me donne un peu la gerboulade)

    Mais dans l'ensemble, tout ça c'est assez nouveau, je suis strictement végétarienne depuis 1 an et avant ça, j'ai été flexi pendant 8-9 mois (une boite de thon en septembre, du foie gras et du saumon à Noël et du bœuf en Serbie en avril) (mon adieu au bœuf :lol:) et quelques impers (quand le petit four n'est pas à la tomate mais au chorizo et que tu ne le recraches pas, parce que gaspiller c'est pire que la mort que d'avaler un pauvre petit four). Mais je n'ai pas mangé d’œufs tels quels depuis 8 mois (dans les préparations et les trucs tout faits, si), je ne bois presque plus de lait (un chocolat chaud ce weekend avec du demi-écrémé qui m'a TUE les intestins) mais le beurre et le fromage c'est une autre histoire - je suis bretonne, le beurre salé, c'est presque militant :cretin:

    Ce que je me dis c'est que Clémence (Bodoc) est devenue végan en 7 ans, et que c'est un long processus pour y arriver et que mon végétarisme s'accompagne de tout un mouvement de pensée écologiste, anti-gaspillage, éthique, slow etc. Du coup, je ne me stresse pas, je me renseigne, et je change mon/mes mode(s) de consommation tranquillement. J'ai le temps :nod:

Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)