Une jeune femme répond avec talent à des insultes grossophobes sur Twitter

Quand une étudiante américaine décide de répondre en photo à des messages grossophobes sur Twitter, ça claque !

Une jeune femme répond avec talent à des insultes grossophobes sur Twitter

Se moquer de quelqu’un à cause de l’aspect qu’a son corps, c’est ce qu’on appelle du body-shaming. Sara Petty, une étudiante de vingt ans originaire de l’Ohio, a souhaité répondre à des tweets insultants qu’elle voyait passer dans sa timeline et qui visaient des tenues désignées comme inappropriées pour des personnes en surpoids.

big-twitter-habitudes-relou

À lire aussi : Témoignage : je suis grosse

Des insultes… à la réponse

L’histoire commence quand l’Américaine voit passer un tweet insinuant que les personnes qui pèsent plus de 90 kg ne devraient pas porter de bikini. Après quelques recherches, elle se rend compte que le message est loin d’être isolé et que de nombreu•x•ses anonymes se moquent des gens non-minces qui portent des mini-shorts, des crop tops ou des leggings. Ces messages ne lui sont pas adressés, mais l’étudiante s’est sentie touchée et a décidé de réagir.

Sara Petty poste alors sur son compte Twitter quatre selfies d’elle dans des tenues critiquées par les internautes. Les photos sont accompagnées des tweets insultants qu’elle a vus passer. L’Américaine ajoute en légende :

Les filles : portez ce que vous voulez.

Un message d’acceptation de soi

Interrogée par le Huffington Post, la modèle justifie ses actes :

« J’espère que les filles sont capables de séparer qui elles sont du numéro inscrit sur la balance et qu’elles réalisent qu’il n’y a pas de chiffre, bas ou élevé, qui dicte si tu es digne de te sentir belle ou non. »

Une initiative qui a fait du bruit, car ce message a été retweeté plus de 82 000 fois ! La jeune femme a reçu suite à cette publication de très nombreux encouragements et compliments. Cependant, elle a tenu à rappeler que ce n’est pas parce que son type de corps n’est pas le plus valorisé par les médias qu’il faut en profiter pour rabaisser les personnes minces.

Tellement reconnaissante de tous ces mots gentils, mais s’il vous plaît ne me complimentez pas en dévalorisant d’autres types de corps.

À lire aussi : Dans « Nothing but light », Anastasia Kuba photographie des gens nus pour célébrer la diversité

Une jolie histoire qui rappelle que chacun•e fait ce qu’il ou elle veut de son corps. Les tweets auxquels Sara Petty répond ont beau dater pour certains de 2014, le message reste tristement actuel. L’Américaine ajoute :

Nous avons beaucoup d’obstacles à franchir en tant que femmes, nous n’avons pas besoin que d’autres femmes nous en posent également.

Restons solidaires. La bienveillance est bien meilleure pour le moral, alors répandons-la !

À lire aussi : Amies et alliées féministes, et si on arrêtait de se tirer dans les pattes ?

big-illusions-of-the-body

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • RadioLu
    RadioLu, Le 23 mars 2016 à 9h26

    @Hannah-Scarlett je crois que toutes les filles ci-dessus la trouvent vraiment magnifique ^^

    Je suis ronde (tiens, tiens !), je fus grosse, et je me sens de mieux en mieux dans ma peau. Bien-sûr, ça dépend des jours. Mais VRAIMENT, je constate avec une très agréable surprise, que je deviens belle lorsque je me trouve belle. C'est peut-être idiot de le soulever, mais quand on se sent bien dans ses baskets, les autres (non pas qu'ils devraient influer sur la manière dont nous nous voyons, mais avouons quand même que c'est le cas...) nous trouvent rayonnant(e)s ! :caprice:

    Et s'il suffisait de se sentir bien dans son corps pour le devenir ? :paillettes:

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)