Live now
Live now
Masquer
naja-bertolt-jensen-unsplash-pollution-plastique-oceans-WWF
Ecologie

WWF alerte : la pollution plastique dans les océans doit être traitée en urgence

08 fév 2022
La présence de déchets plastiques dans les eaux atteint des niveaux alarmants sur l’ensemble du globe. L’organisation de défense de l’environnement WWF se mobilise pour pousser les gouvernements à signer un engagement contre la pollution marine.

Ce sont des images que l’on voit régulièrement, qui n’ont plus rien d’exceptionnel. C’est un sac plastique aux allures de méduse qui flotte entre les coraux, c’est une nappe de déchets flottant à la surface…

Le point de saturation est atteint, alerte aujourd’hui l’organisation environnementale WWF. La présence du plastique dans nos mers et nos océans s’est étendue à toute la planète, « de la surface aux grands fonds marins, des pôles aux côtes des îles les plus isolées ».

Une menace réelle pour la biodiversité marine, mais qui nous concerne tout autant : en se dégradant dans l’eau, les déchets perdurent à l’état de microplastiques — lesquels, ingérés par la faune, se retrouvent de fait dans nos assiettes.

pexels-catherine-sheila-pollution-plastique-

Selon un rapport du Programme des Nations unies pour l’environnement, le plastique représente 85 % des déchets marins :

« D’ici à 2040, les volumes de pollution plastique qui se déversent dans les zones marines vont presque être multipliés par trois, ajoutant 23 à 37 millions de tonnes métriques de déchets plastiques dans l’océan par an. »

L’Assemblée des Nations unies pour l’environnement doit se tenir à Nairobi du 28 février au 2 mars 2022 et WWF veut profiter de cette occasion pour rappeler l’urgence d’agir et de trouver un accord mondial pour réduire la pollution plastique.

Il ne faudra pas être dans la demi-mesure, estime WWF, pour qui la solution ne peut être le nettoyage des océans, mais la mise en œuvre de « standards mondiaux de production et de “recyclabilité“ réelle ».

« Nous devons considérer la question comme celle d’un système fini qui n’absorbe pas le plastique et c’est pourquoi nous devons aller vers zéro émissions, zéro pollution, aussi vite que possible » », insiste Eirik Lindebjerg, responsable du dossier plastique au WWF.

À lire aussi : J’ai découvert la collapsologie, j’ai été très déprimée… et j’ai repris espoir

Crédit photo : Naja Bertolt Jensen via Unsplash

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Ecologie

La couche d’ozone se referme
Ecologie

Bonne nouvelle : le trou dans la couche d’ozone a presque disparu

Elisa Covo

07 fév 2023

1
Lifestyle

Changer les codes de la Saint-Valentin ? Mélodie, 23 ans, m’a donné sa vision du 14 février

Humanoid Native
greta thunberg
Ecologie

Greta Thunberg a été interpellée par la police lors d’une manifestation en Allemagne

Maëlle Le Corre

18 jan 2023

Crédits : Oneinchpunch
Ecologie

Vous êtes milliardaire ? Voilà 5 activités pour s’occuper en avion

Mathis Grosos

17 jan 2023

11
pexels-arminas-raudys-bananerais chlordécone
Ecologie

Scandale du chlordécone : la justice déclare un non-lieu

Maëlle Le Corre

06 jan 2023

7
cosmetiques-solides
Hygiène

Les cosmétiques solides sont cool pour la planète, mais sont-ils efficaces et bons pour la santé ?

Barbara Olivieri

30 déc 2022

11
Une femme faisant une randonnée dans la nature au Canada © Edgar Bullon's Images via Canva Pro
Ecologie

Pendant que Macron était au Qatar, l’ONU a signé un accord historique pour la biodiversité

Camille Lamblaut

20 déc 2022

naja-bertolt-jensen-unsplash-pollution-plastique-oceans-WWF
Ecologie

COP15 : Et l’océan dans tout ça ?

Camille Lamblaut

16 déc 2022

Capture d’écran 2022-12-13 à 17.48.45
Politique

Marine Tondelier, le nouveau visage d’Europe Ecologie-Les Verts

Camille Lamblaut

14 déc 2022

geran-de-klerk-WJkc3xZjSXw-unsplash
Ecologie

Il était temps : l’UE a adopté une mesure historique pour agir contre la déforestation

Camille Lamblaut

07 déc 2022

george-chandrinos-bv0ZMB6Nn1g-unsplash
Ecologie

« Fournaise : à la recherche d’une ville vivable » est le documentaire pour contrer l’éco-anxiété

La société s'écrit au féminin