Live now
Live now
Masquer
femme devant frigo
Argent

Vicky dépense 200 € de courses par mois : « J’évite de donner mon argent aux enseignes de grande distribution »

Dans notre rubrique « Dans le frigo », des lectrices nous partagent leur façon de s’alimenter, et leur budget pour les courses. Vicky, 25 ans, nous ouvre cette semaine les portes de son frigo.

Prénom ou pseudo : Vicky

Âge : 25 ans

Lieu de résidence : Montreuil (93)

Personnes vivant sous le même toit et leur âge : 0

Revenus du foyer : 1700€ nets par mois + 210€ de tickets restaurant

Budget courses mensuel : environ 200€

Spécificités alimentaires : aucune

Ma routine course ? J’achète toutes les semaines plus ou moins les mêmes choses : beaucoup de légumes et de fruits (qui varient en fonction des saisons), des légumineuses (pois chiches ou lentilles), des œufs, du fromage et du pain. Je consomme énormément de pâtes, mais je les achète en quantité donc je n’ai pas à refaire mes stocks toutes les semaines.  J’achète très peu de viande ou de poisson, mais j’en consomme parfois. Généralement, je vais faire mes courses 2 fois par semaine : une fois au marché le dimanche et une autre fois pour le reste en semaine.

Les enseignes préférées de Vicky 

J’essaye au maximum de privilégier mes commerçants de proximité : j’ai ma boulangerie, ma boucherie, ma fromagerie, mon épicerie bio et circuit court et mon marché du dimanche. Sinon, je fais mes courses à la Biocoop et privilégie le plus possible les produits en vrac. La biocoop me permet d’utiliser l’argent crédité sur ma carte ticket-restaurant, puisque les autres commerces ne la prennent pas. 

Je trouve très agréable de connaître les commerçant.es de mon quartier, de pouvoir leur demander conseil, de voir leurs étals changer en fonction des saisons et des arrivages, ça me permet de découvrir de nouveaux produits ! 

Je dispose de temps et d’argent suffisants pour choisir de ne pas faire mes courses au supermarché. 

Vicky, 25 ans
Flo Health : votre allié santé du quotidien
Profitez d’un mois d’essai à 1€ sur l’application Flo Health : suivi de cycle menstruel, accès à une vaste sélection d’articles santé, conseils personnalisés et discussions avec une grande communauté.

Vicky consomme bio et local

J’essaye de consommer bio, local, de saison et en vrac le plus possible, comme je vous disais. Pas tellement pour des raisons de santé, mais plutôt pour des raisons éthiques et écologiques. J’évite le plus possible de donner mon argent aux enseignes de grande distribution. En vivant seule, j’ai la chance de pouvoir m’organiser comme je le souhaite. Je dispose de temps et d’argent suffisants pour choisir de ne pas faire mes courses au supermarché. 

J’essaie de m’en sortir pour le moins cher possible. Dans ces enseignes tout est très cher donc j’opte toujours pour l’alternative la moins onéreuse, comme les produits « Prix engagé ».

Je ne consomme quasiment pas de viande ou de poisson. Je garde toujours une conserve de thon en cas de grosse flemme dans mes placards, et j’achète de la viande uniquement lorsque j’ai en tête une recette précise qui en nécessite (une bolognaise, une carbonara, un petit salé aux lentilles etc). J’essaie de plus en plus de me tourner vers des alternatives végétariennes comme des faux lardons ou des steaks de légumes.

Faire mes courses est beaucoup plus plaisant depuis que je consomme de cette façon. 

Cuisiner, un plaisir avant tout

Je suis seule donc je cuisine tout le temps et j’adore ça ! C’est vraiment un plaisir pour moi de rentrer après une journée de travail et de me cuisiner un dîner et un Tupperware pour le lendemain midi. 

Parfois, je dois avouer que je suis à court d’idées de recettes, c’est pourquoi je tiens une liste de toutes les nouvelles recettes que je teste pour pouvoir y revenir en cas de manque d’inspiration ! Et sinon, internet regorge de recettes que je twiste souvent en fonction de mes goûts.

Lorsque je suis chez moi, je ne commande jamais. Je trouve que les prix sont délirants et j’habite dans un quartier où les restaurants sont rares et les délais de livraison sont donc très longs. D’ailleurs, puisque j’aime ça, je n’ai quasiment jamais la flemme de cuisiner. Je prépare généralement de grosses portions, donc il me reste toujours de quoi me bricoler un repas. 

Je mange d’ailleurs très rarement en dehors de chez moi. Le midi, au bureau, j’ai quasiment toujours un Tupperware, ce qui rend mes sorties au restaurant plus rares et donc plus appréciables ! 

Son dernier craquage alimentaire 

Mon dernier craquage date tout simplement d’hier soir : je me suis préparé un énorme gratin de pâtes au jambon et au fromage avec une belle béchamel pour lier le tout. Je pense que je vais en avoir pour les 5 prochains jours. 

L’aliment dont je ne peux pas me passer : les pâtes. Ma mère est italienne, et j’en mange tous les jours depuis que j’ai l’âge de me nourrir d’aliments solides. C’est mon plat préféré, les combinaisons sont infinies, je continue d’apprendre (ou d’inventer) des recettes de sauces et je pense que je le ferai toute ma vie ! 

L’inflation a confirmé son envie de consommer autrement

Lorsque les prix ont commencé à augmenter, je me suis aperçue qu’il n’y avait plus de si grande différence entre le supermarché et les commerces de proximité en région parisienne. C’est comme ça que j’ai commencé à me tourner vers ce mode de consommation : quitte à payer cher, autant acheter de bons produits. 

Au moment où l’inflation était un sujet omniprésent dans les médias, j’ai lu beaucoup de papiers fouillés sur les acteurs économiques auxquels profite l’inflation. Cela m’a confortée dans ma décision de changer mes habitudes. 

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

1
Avatar de Potimarron.
6 juin 2024 à 10h06
Potimarron.
Merci , j'aime beaucoup cette nouvelle rubrique et je me suis vraiment retrouvée dans le témoignage et l'orga de Vicky.
Il faudrait que je développe mais ses propos sur les prix du bio (pas forcément plus chers) sont vraiment justes et ça fait du bien de le lire
6
Réagir sur le forum

Plus de contenus Argent

argent-billet-main // Source : URL
Argent

Voici les 15 erreurs à ne pas commettre quand on est jeune, selon une experte financière

1
Culture

On démonte 5 idées reçues sur les liseuses

Humanoid Native
Source : Joshua Resnick / Canva
Argent

Kelly dépenses 110 € de courses par mois : « En Martinique, un article peut prendre 20 à 50 centimes en une semaine »

3
Source : Pexels / Antoni Shkraba
Règlement de comptes

Émilie, 1 036 € par mois : « Être indépendante avec un métier passion n’est pas toujours financièrement évident »

27
Source : Aleksandr Kichigin / Canva
Argent

C’est quoi le skiplagging, cette (fausse) bonne idée qui permet de payer son billet d’avion moins cher ? 

14
Source : Midjourney
Vie quotidienne

Lina dépense 450 € de courses par mois : « Le goût des tomates du jardin n’a pas de prix »

14
RDC_AUDREY_UNE_V
Règlement de comptes

Audrey, infirmière en Suisse à 4 960 € mensuels : « Je ne paye que 100 € de courses par mois et je mange sainement »

43
RDC_TATIANA_UNE_V
Règlement de comptes

Tatiana, mère solo à 2 894 € par mois : « Payer pour gaspiller, ça ne m’intéresse pas »

Design sans titre (1)
Lifestyle

Fête des Mères : 5 idées d’activités cocooning pour se faire plaisir

RDC_Paloma_Une_V
Règlement de comptes

Paloma, 4 930 € à deux : « J’ai tendance à dépenser pour me remonter le moral » 

Source : Getty Images - kate_sept2004
Quand on aime, on compte

Emma dépense 2 238 € pour ses 3 enfants : « pour les jouets, j’achète de plus en plus en occasion »

20

La vie s'écrit au féminin