Wow ! Veet dénonce le diktat de l’épilation !

La nouvelle pub Veet dénonce le diktat de l'épilation et la haine du poil féminin. Une belle avancée qui montre que le monde évolue !

Wow ! Veet dénonce le diktat de l’épilation !

Merci à Loïse de nous avoir signalé cette pub sur Instagram ♥

Du sang rouge sur des serviettes hygiéniques (Nana), une ode à la masculinité positive (Gillette), maintenant des poils visibles et un appel à la liberté de faire ce qu’on veut de son corps…

La pub évolue en même temps que la société, et bon sang, ce que ça fait du bien !

La pub Veet contre le diktat de l’épilation

Veet, marque de produits d’épilation, vient de sortir sa nouvelle pub : Et si c’était ton histoire ?. En voix-off, un poil parle à la jeune fille sur laquelle il vit.

« Un jour, ma présence est devenue un poil dérangeante. On s’est moqué de moi, donc de toi, par bêtise, et ça t’a fait souffrir.

Sans te poser plus de questions, tu m’as fait disparaître. »

Le spot insiste sur le fait qu’il est idiot de détester les poils féminins, et rappelle que l’essentiel est de choisir si on veut garder sa pilosité ou non.

Dans un autre spot, ce sont des adolescentes et des femmes (dont Sophie Riche !) qui adressent une lettre tendre à leur pilosité.

Cette pilosité qu’elles vont laisser partir, pour le moment, avant de la retrouver.

Quand la pub évolue avec la société

Cette pub, impossible de l’imaginer il y a ne serait-ce que quelques années.

Par le biais des mouvements féministes et body-positive, les poils féminins gagnent peu à peu le droit d’exister, d’être visibles, de ne plus être considérés comme des ennemis honteux.

Il y a un an, aux États-Unis, la marque de produits de rasage Billie mettait des poils dans sa campagne. Il y a quelques mois, toujours outre-Atlantique, Gillette Vénus arrêtait d’épiler des peaux déjà imberbes.

Aujourd’hui, c’est Veet qui défend le droit de choisir : choisir d’aimer ou non ses poils, de les garder ou non, de les épiler partiellement ou entièrement, par la méthode qu’on préfère.

Je peux te dire que moi, mes aisselles et mes jambes poilues, on ADORE ce virage body-positive et tolérant pris par la société et donc le milieu de la pub !

À lire aussi : J’ai l’impression que le tabou des poils féminins s’atténue… pincez-moi, je rêve ?!

Mymy

Mymy

Mymy est la rédac chef adjointe de madmoiZelle et c'est elle qui gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

AkiMa

je suis la seule à lire un sous texte homosexuel dans le deuxième spot (qui n'a pas vraiment de lien avec la chute??). Au début, j'ai eu l'impression qu'il s'agissait de la découverte confuse de leur homosexualité ("j'ai même ressenti de la tendresse" "j'ai quitté ce garçon pour toi" "je te cachais à la piscine")... j'ai vraiment ressenti qu'on voulait nous faire croire qu'il se passait quelque chose entre les deux filles. Puis en fait révélation elles parlent toutes les deux de leurs poils?

Je comprends pas trop le pourquoi du comment? Peut être que je me fais des fausses idées. Mais j'ai du mal à saisir le concept de base, contrairement à la première. (même si les deux sont sournoises, comme le dis @Juayju :hesite:)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!