Live now
Live now
Masquer
temoignage-homme-maltraite
Vie quotidienne

3 hommes victimes de violences conjugales témoignent, pour briser le tabou

Pierrick, Olivier et Joël ont tous les trois été maltraités par leur ex-compagne. Ils se sont confiés aux micros d’Arte Radio et de France Culture pour raconter leur expérience.

Les campagnes de sensibilisation à l’attention des femmes battues sont nombreuses. Mais il y a une configuration dont on ne parle presque jamais : celle des hommes maltraités par leur compagne.

Les chaînes Arte Radio et France Culture ont toutes deux décidé de présenter des podcasts racontant l’histoire d’hommes victimes de violences conjugales. Et ça fait réfléchir.

Les hommes battus, une réalité difficile à chiffrer

En 2015, 122 femmes ont été tuées par leur partenaire, selon les données du gouvernement. Ce chiffre, je le connaissais bien.

Mais avant de faire des recherches, je ne savais pas que 21 hommes avaient été tués par leur compagne la même année. Sur ces hommes, 8 étaient eux-mêmes auteurs de violences.

Les violences conjugales à l’intention des hommes sont certes moins courantes, mais ce n’est pas une raison pour ne pas en parler.

Et ce déficit de témoignages ne s’explique pas uniquement par leur nombre moins élevé de victimes masculines.

Il y a aussi la honte d’avoir vécu tout ça : en parler peut être difficile. La faute notamment à une culture qui voudrait que les garçons soient virils, plus forts que les filles.

Cela peut aussi dépendre de la nature de la maltraitance. De nombreuses victimes ont connu une violence majoritairement psychologique, plus insidieuse donc, mais qui peut laisser des marques très profondes.

À lire aussi : Un homme victime de violence conjugale moqué, puis défendu lors d’une interview

Un homme maltraité, l’histoire d’un « cas rare de violence conjugale »

Dans ce podcast sobrement nommé

Un homme maltraité, Pierrick raconte le déchaînement de son ex-femme qu’il a subi pendant 20 ans, jusqu’au jour où il a porté plainte pour coups et blessures.

On y entend l’escalade de la violence, de l’isolation aux premiers coups.

« Ça commence par le dénigrement, le rejet de l’autre… Et quand je dis l’autre, je parle des gens qui pouvaient venir à notre contact (…).

Au bout de quelques mois, quelques années, le nombre de gens qu’on pouvait côtoyer diminue. Et puis un jour, on ne voit plus personne. (…) Moi j’étais en prison. »

Ce témoignage donne également la parole à sa nouvelle compagne, Aurélie, ainsi qu’au gendarme qui a pris sa déposition il y a dix ans.

Ce dernier en profite pour questionner les notions de virilité et d’égalité homme/femme.

La vie conjugale, deux hommes qui racontent leur histoire de maltraitance

En avril dernier, l’émission Les Pieds sur terre de France Culture avait elle aussi dédié un de ses numéros à ce thème.

L’occasion de donner la parole à Olivier et Joël, deux hommes ayant également enduré la violence conjugale de la part de leur (ex-)femme pendant des années.

Le premier raconte l’histoire d’une relation très belle de plusieurs années qui vrille soudainement au bout de cinq ans. Ça commence par l’apparition de crises d’angoisses qui, petit à petit, se meuvent en véritable emprise sur sa personne

Joël raconte que dans son cas aussi, les violences sont arrivées après plusieurs années de couple. Au début, sa femme s’en prend au voisin, puis à sa propre famille avant de s’en prendre à lui directement. Il explique alors :

« Je ne me rendais pas compte que j’étais déjà sous emprise. (…)

Pour moi comme pour mes trois enfants, c’était un enfer quasi quotidien.

Vous ne voyez pas les choses arriver, c’est par petites touches successives. Des choses anormales deviennent la normalité. »

S’il n’y a qu’une chose à retenir de ces histoires, c’est que toutes les violences sont condamnables, quelle que soit la victime. Et qu’il est important d’ouvrir la parole des personnes touchées, de les écouter, de les respecter.

big-homme-victime-viol

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

3
Avatar de skippy01
18 juin 2017 à 09h06
skippy01
Si après ça, on dit encore que Mad, c'est que des féminazies qui aiment pas les zhoms.
3
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Vie quotidienne

[Image de une] Horizontale (14)
Lifestyle

Le quotidien devient bien plus simple avec ce sèche-cheveux et cet aspirateur laveur

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Aleksandr Kichigin / Canva
Argent

C’est quoi le skiplagging, cette (fausse) bonne idée qui permet de payer son billet d’avion moins cher ? 

14
Source : Midjourney
Vie quotidienne

Lina dépense 450 € de courses par mois : « Le goût des tomates du jardin n’a pas de prix »

14
Source : Karolina Grabowska / Pexels
Vie quotidienne

Efficaces et pas chers, voici les meilleurs produits de nettoyage selon TikTok

TikTok-smartphone-jeunes-sante-mentale
Société

Un inconnu vous vire de l’argent sur Paypal ? Attention, c’est une arnaque

2
Source : RapidEye / Getty Images Signature
Travail

Lundi de Pentecôte 2024 : allez-vous devoir travailler pendant que tout le monde se la coule douce ? 

Source : Karolina Grabowska / Pexels
Vie quotidienne

Ménage de printemps : j’ai testé ce « produit miracle » dont tout le monde parle sur TikTok

6
Pexels
Santé

JO 2024 : le cycle menstruel a-t-il un impact sur les performances des sportives ?

2
131 - WinoraBikes-Rotterdam_Day-02 - L1120623
Lifestyle

« Le vélo électrique, éloigne les relous » : 3 bonnes raisons de se mettre au vélo électrique quand on est une meuf

isabella-angelica-AvOAqDOvu4Q-unsplash
Grossesse

Enceinte, je prends quoi comme complément alimentaire ?

La vie s'écrit au féminin