Live now
Live now
Masquer
2022 CTMG, Inc. All Rights Reserved. the woman king
Cinéma

Selon Viola Davis, le succès de The Woman King est crucial pour l’avenir des femmes noires au cinéma

Alors que l’on s’apprête à découvrir The Woman King, sa tête d’affiche, l’actrice Viola Davis, évoque les enjeux autour de la sortie ce blockbuster porté par des femmes noires.

L’échéance approche. Le 28 septembre, The Woman King s’invitera dans les salles obscures. Au-delà de l’impatience de découvrir une œuvre où le spectacle se mêle au récit historique et anticolonialiste, la pression est grande autour de la sortie du film. En témoigne une interview de l’actrice Viola Davis, star incarnant une grande générale de guerre dans The Woman King.

Verra-t-on d’autres films de femmes noires si Woman King échoue ?

Avec son budget colossal de 100 millions de dollars, sa réalisatrice, noire (Gina Prince-Bythewood) et son casting presque exclusivement composé de femmes afro-américaines, le film constitue une petite révolution dans l’écosystème blanc et masculin des blockbusters Hollwyoodien. D’après L’express, Viola Davis aurait passé six ans à convaincre les maisons de production de financer le film. Dans une interview à l’AFP, l’actrice a fait part de la pression autour de la sortie du film :

« Avant tout, le film doit rapporter de l’argent. Et je suis divisée vis-à-vis de cela (…) S’il ne rapporte pas d’argent, que faut-il comprendre ? Que des femmes noires, des femmes à la peau foncée ne peuvent pas être en tête du box-office mondial ? 

Si ce film ne rapporte pas d’argent,  » vous ne verrez plus du tout « . C’est la vérité. J’aimerais qu’elle soit différente. (…) On ne fait pas ça avec des films blancs. Quand un film échoue, vous en faites un autre, et encore un autre. » 

Quoi qu’il en soit, l’intrigue de The Women King a de quoi donner envie : le film, qui se situe au XIXe siècle, raconte la lutte des guerrières du royaume de Dahomey (actuel Bénin) contre les colons et les esclavagistes occidentaux. On a hâte !

2022 CTMG, Inc. All Rights Reserved. the woman king
© CTMG

À lire aussi : Black Panther : Wakanda Forever se dévoile dans une bande-annonce puissante

Crédit de l’image à la Une : © CTMG

Les Commentaires
7

Avatar de Tiael
19 septembre 2022 à 17h30
Tiael
Je suis un peu partagée sur ce film. A la fois, je trouve ça effectivement cool, un film avec des femmes noires en tête d‘affiche. Mais en même temps, d‘après ce que j‘ai pu lire, le royaume du Dahomey s‘est justement enrichi grâce au commerce d‘esclaves, du coup je trouve ça un peu bizarre de le glorifier dans un film. Je ne m‘y connais pas suffisamment en histoire pour juger mais je me demande quand même comment ça sera abordé dans le film. Est-ce qu‘ils vont réécrire l’histoire pour en faire quelque chose de très manichéen comme Holywood a l‘habitude, ou est-ce que ce sera un peu plus nuancé?
Alors, d'après ce que j'en ai vu sur le net (avec entre autre le point de vue d'un YT noir américain), c'est une totale inversion de la réalité historique :
Dans la réalité : Dahomey s'enrichit en faisant du commerce d'esclaves (noirs aussi, hein), ça fait chier les français qui se sont installés à côté pour qui l'esclavage doit être interdit, ils vont une première fois claquer le beignet aux dahomey pour qu'ils arrêtent, les dahomey continuent, les français en ont trop marre et s'installent sur place pour les forcer à arrêter le commerce d'esclaves. Les dahomey ont des armes à feu aussi, donc c'est pas non plus la victoire de la poudre contre les pauvres africains et leurs lances, ils s'en servent juste moins bien (visée à la hanche et pas à l'oeil par exemple), et donc les "farouches amazones", hein, elles ont pas fait long feu face à la Légion étrangère.
Dans le film : les méchants blancs viennent nous envahir, mais nous sommes libres et nous nous battrons pour garder nos coutumes ! (pas de mention de l'esclavage comme étant une de ces coutumes, hein, après tout).
Si c'était "juste" un film, ça me ferait déjà rouler des yeux tellement de manichéisme, mais quand en plus ça se présente comme un truc "authentique et historique"....
1
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Sélection de films
L’HORREUR ÇA FAIT PEUR

Les 10 meilleurs films d’horreur cultes qui font toujours aussi peur

Maya Boukella

24 sep 2022

8
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Cinéma
knock at the door

Toc toc : Knock at the Cabin, le nouveau film de M. Night Shyamalan a sa bande annonce

Maya Boukella

23 sep 2022

Interviews cinéma
Motlys ninjababy

« Pourquoi les gens donnent leur avis quand on ne veut pas être mère ? » entretien avec la réalisatrice de Ninjababy, Yngvild Sve Flikke

Maya Boukella

21 sep 2022

Sélection de films
crown

4 films et séries sur la reine Elizabeth II

Maya Boukella

18 sep 2022

2
Pop culture
whitewashing hollywood vertical

Hollywood a une longue histoire avec le whitewashing des personnages racisés

Cinéma
Jean-Luc Godard contre une grosse caméra

Jean-Luc Godard s’est éteint à 91 ans et son cinéma questionne encore les féministes

Anthony Vincent

13 sep 2022

1
Pop culture
La Petite Sirène ces réactions d’enfants au trailer en live-action vont vous faire fondre

La Petite Sirène en live-action : ces adorables réactions d’enfants au trailer vont vous faire fondre

Anthony Vincent

12 sep 2022

41
Cinéma
riposte féministe wild

Riposte féministe : une bande-annonce puissante et bouleversante pour le film sur les colleuses

Maya Boukella

12 sep 2022

Cinéma
Alice Diop durant son discours de remerciement à la Mostra de Venise 2022 où elle présentait Saint Omer

Alice Diop remporte 2 récompenses à la Mostra de Venise pour Saint Omer, fiction sur l’infanticide

Anthony Vincent

12 sep 2022

1
Pop culture
Zac Efron, en dépression à cause de l’intensité de la préparation physique pour le film Baywatch

Zac Efron, en dépression à cause de l’intensité de la préparation physique pour le film Baywatch

Anthony Vincent

08 sep 2022

4

La pop culture s'écrit au féminin