Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Arts & Expos

J’ai testé pour vous… le salon Anim’Est, la culture japonaise à Nancy #1

Sarah, du blog Soulier vert, est allée pour la première fois au salon Anim’Est à Nancy. Elle y a passé deux jours immergée dans la culture japonaise, et en est revenue ravie !

Le salon Anim’Est a ouvert ses portes les 8 et 9 novembre 2014 au nouveau centre Prouvé de Nancy, avec une pré-soirée le 7 novembre où le film d’animation One Piece Film Z, dernier long-métrage de la série du même nom, a été diffusé en version originale sous titrée en partenariat avec l’association Kaerizaki.

Évènement incontournable très attendu chaque année en Lorraine, il rassemble passionné•e•s, cosplayeurs, lolitas, geeks et novices autour de la culture japonaise. Cette année, j’y étais pour la première fois, et je n’ai absolument pas été déçue !

À lire aussi : Les Lolitas, leur mode et leur communauté

Anim’Est, c’est quoi ?

C’est l’association Anim’Est (composée d’étudiants de TELECOM et de l’Ecole des Mines de Nancy) qui organise chaque année depuis 11 ans le plus grand évènement autour de la culture japonaise en Lorraine. Ce qui est incroyable, c’est que ce sont des étudiants qui ont réussi à organiser un tel évènement ; ils sont 150 membres actifs, dont 26 personnes permanentes, et tous sont bénévoles !

animest1

Affiche réalisée par Fanny Ehl, premier prix ex-aequo du concours d’affiche.

Et si de petites anomalies, notamment liées au grand nombre de visiteurs, ont été observées le samedi, tout a été rectifié dès le lendemain… Une équipe de choc ! D’ailleurs, de ce que d’autres participants m’en ont dit, depuis sa création en 2003, Anim’Est n’a cessé de s’agrandir, de s’améliorer et de privilégier convivialité et bonne humeur, que ce soit au sein du staff ou avec les visiteurs (ce qui, je trouve, se voit sur les photos).

Ils ont réussi à créer un vrai rendez-vous : la chorégraphie du staff est devenue un moment attendu (un peu comme au club Med avec l’accueil par les animateurs), et les nombreux concerts, les activités (karoké et sumo) ou le cosplay sont acclamés. Le maid café, où l’on pouvait consommer des boissons japonaises, proposait des consommations typiques du Japon où contrairement à la France, il est très répandu.

L’événement gagne en ampleur chaque année, et il n’y avait pas moins de 7000 visiteurs pour cette édition !

animest6

Petit aperçu des costumes des visiteurs !

À lire aussi : Typologie des visiteurs de Japan Expo

Qu’est-ce qu’on y fait ?

Au programme de cette édition, il y avait deux jours de conférences et de concerts, et 500m² de stands de jeux vidéo (avec des consoles et des bornes d’arcade en accès libre !). Que ce soit pour être défié à Mario Kart sur Super Nes ou faire une bonne vieille partie de Street Fighter, tout le monde y a trouvé son compte !

Il y avait aussi des ateliers d’art japonais, des boutiques, des fanzines et des douceurs à déguster sur place (des bentos réalisés par les étudiants, des thés et des pâtisseries)…

animest2

Certains ont attendu plusieurs heures dans le froid, mais ça valait le coup !

De nombreuses activités étaient organisées, telles que les arts martiaux (iaido, aïkido, kyûdo….), l’ikebana (art floral), l’origami, le shogi (échecs japonais) ou encore le jeu de go. Une section dédiée à la danse et à la musique a été aménagée, proposant des jeux tels que

Dance Dance Revolution, Ultrastar (karaoké) ou Guitar Hero.

Et qui dit salon, dit personnalités. On a pu voir des youtubeurs et des artistes musicaux, comme LinksTheSun, le créateur des émissions Point Culture, l’Orchestre symphonique La SEGA du conservatoire de Paris qui joue des musiques de jeux vidéo, ou encore la chanteuse japonaise Airly Momoco.

animest3

Alexis de Links the Sun et son équipe

Enfin, pour la première fois et en partenariat avec l’association BulleJapon, l’une des sélections de l’EuroCosplay 2015, concours international de cosplay, a eu lieu à Anim’Est. Ce concours annuel réunit les meilleurs cosplayeurs d’Europe ; il y a deux participants pour chaque pays qui vont à la finale organisée par MCM London Expo en octobre 2015. L’un des deux participants français a ainsi été sélectionné, pour la première fois, lors de la convention.

À lire aussi : J’ai testé pour vous… le cosplay !

animest7

L’une des participantes au concours de cosplay. Habillée en Katniss (Hunger Games), elle s’est transformée en geai moqueur lors de sa prestation !

Quelques créateurs

Il y avait de nombreux dessinateurs qui proposaient des affiches, marque-pages, cartes postales et badges autour du manga et du dessin. Des lycéens de Nancy avaient également un stand et proposaient aux gens d’élire le manga qu’ils préféraient parmi 17 titres, afin de remettre le prix Gakko manga, qui allait également être décerné à un dessinateur d’un des lycées de Nancy.

Issues de la pop culture, on retrouvait les traditionnelles peluches et autres goodies (de Sonic, Totoro ou Final Fantasy). En provenance directe du Japon, la boutique Daichi proposait des gourmandises japonaises et Tofad de la décoration asiatique (kakemonos, éventails et autres katanas).

À l’étage, il y avait des bijoux faits main pour tous les goûts : du kawaii avec Mad n Kawai et Cupcandy aux lolitas en passant par de l’inspiration steampunk avec L’antre du lord.

animest5

Parmi les nombreux créateurs se cachaient de réelles pépites qui méritent une interview à part entière. Je vous laisse d’ores et déjà découvrir leurs noms (peut-être que cela vous donnera quelques idées de cadeaux de Noël), et je vous en parlerai davantage dans quelques temps !

Anim’Est n’est pas une simple convention ! J’y ai passé deux jours géniaux, immergée dans la culture japonaise au milieu d’activités variées — je n’ai d’ailleurs pas réussi à tout faire et tout voir tellement il y en avait ! À la fois familiale, conviviale et riches en découvertes, elle permet de nombreuses rencontres. Je conseille vraiment à toute personne passant par Nancy à cette période de l’année de s’y arrêter pour un véritable voyage spatio-temporel !

Pour aller plus loin :

Garde le contact avec Sarah sur :

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

14
Avatar de ItsqueenC.
25 février 2015 à 09h02
ItsqueenC.
Quelques années que je n'y suis pas allée (genre 3-4 ans) mais que de bons souvenirs ! C'était ma JapanExpo à moi, j'étais tellement surprise de voir qu'on pouvait organiser un truc pareil à Nancy. Je me souviens de la dernière fois que j'y suis allée, j'étais avec mes copines des beaux arts et je m'étais bricolée un costume de geisha, et imaginez ma surprise quand on m'a prise en photo CONSÉCRATION ULTIME J'étais tellement contente, même si ce n'était pas pour de supers photos ou des magasines, j'étais contente qu'on "récompense" mon travail.
L'an prochain j'irais peut-être maintenant que je suis de retour sur Nancy. Merci à tout l'orga pour ces supers moments ♥
PS: pas de roue ? MAIS POURQUOOOOOI ?
PS2 : ce sont toujours les même animateurs ? j'ai un très bon souvenir de l'un d'eux qui portait un t-shirt de John Cena (un catcheur que j'aimais bcp) et qui a eu tout mon respect en me faisant le U Can see Me !
0
Voir les 14 commentaires

Plus de contenus Arts & Expos

Source : ildipapp / Canva
Culture

La culture de la diaspora maghrébine célèbre sa richesse au salon du monde arabo-amazigh

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
« Cosmic Latte se demande à quoi ressemblerait le monde sans racisme » : Sonya Lindfors, chorégraphe // Source : Uwa Iduozee / Zodiak - center for new dance, UrbanApa, Sonya Lindfors
Arts & Expos

« Cosmic Latte se demande à quoi ressemblerait le monde sans racisme » : Sonya Lindfors, chorégraphe

Le photographe de mode Paolo Roversi s’expose au Palais Galliera, et c’est hypnotique
Mode

Comment l’expo photo de Paolo Roversi au Palais Galliera va vous hypnotiser

Dolorès Marat, "La femme aux gants", 1987. Tirage pigmentaire Fresson Collection MEP, Paris, acquis en 2006. // Source : © Dolorès Marat
Arts & Expos

Annie Ernaux, en textes et en photos, s’expose à la MEP jusqu’au 26 mai 2024

MAD paris
Arts & Expos

Paris : Avant les Jeux Olympiques 2024, 5 expos autour du sport, au musée et ailleurs

Berthe MORISOT (1841-1895) Autoportrait, 1885 Huile sur toile, 61 x 50 cm Paris © musée Marmottan Monet, Paris
Culture

Berthe Morisot : à la découverte de la peintre invisibilisée du mouvement impressionniste

Rocky 6 sera joué du 31 janvier au 4 février 2024 au Lavoir Moderne Parisien // Source : Madeleine Delaunay
Culture

« Pour sortir l’intersexuation du seul champ de l’intime, j’ai écrit la pièce de théâtre Rocky 6 » : Alice Etienne

Giselles Photo Pascal Elliott 7
Arts & Expos

Trois raisons de découvrir Giselle(s), le ballet romantique remis au goût du jour

Source : affiche officielle de l'expo avec une oeuvre d'Annette Messager
Culture

L’exposition Affaires personnelles explore les liens entre art contemporain et solidarité

Léa MKL // Source : Cactussand
Culture

Léa MKL : « C’est important d’exprimer ce qu’on a sur le cœur et d’en faire des archives »

La pop culture s'écrit au féminin