Sais-tu (vraiment) bien te laver les cheveux ?


Se laver les cheveux paraît simple, mais c'est tout un art ! Voici quelques conseils pour bien utiliser ton shampoing et te masser le crâne de façon optimale.

Sais-tu (vraiment) bien te laver les cheveux ?

Le shampoing est un produit emblématique de la salle de bains, mais savons-nous (lol) l’utiliser correctement ? Cet article ambitionne de t’apprendre deux-trois trucs pour te laver les cheveux plus efficacement, mais bien sûr, si tu as déjà ta propre méthode et qu’elle fonctionne, ne change rien !

Il se vend près de 5 shampoings chaque seconde en France soit 476 000 bouteilles par jour, selon le site de statistiques en temps réel Planétoscope.

Seulement, si ce produit d’hygiène fait partie des grands classiques de la salle de bains, au même niveau que le déodorant ou encore le dentifrice, il n’est pas toujours utilisé de façon optimale. Eh oui, il y a des méthodologies pour tout dans la vie, même pour se laver les cheveux !

Voici donc quelques conseils pour révéler tout le potentiel de ton shampoing, et même faire quelques économies. Que demande le peuple ?!

Le shampoing, à quelle fréquence ?

Tu le sais sûrement déjà mais, à la longue, se laver les cheveux trop souvent peut être néfaste pour le cuir chevelu : stressé, le pauvre chou a plus de risques de montrer des signes de déshydratation, de démanger mais aussi d’augmenter sa production de sébum pour se protéger de l’agression des tensioactifs (agents lavants moussants). Les longueurs, de leur côté, ont tendance à se dessécher plus rapidement, ce qui favorise l’apparition des fourches tant redoutées.

Les coiffeurs recommandent généralement de se laver les cheveux avec du shampoing deux fois par semaine : ça peut être moins pour les cheveux secs et crépus, et plus pour les personnes qui font du sport tous les jours (mais qui êtes-vous ?) ou dont les cheveux sont fins et/ou regraissent très vite (à condition d’utiliser un produit très doux spécialement formulé pour les usages fréquents, évidemment).

[optin-monster-shortcode id= »lhakywoglmenrtsgvem1″]

Quelle quantité de shampoing utiliser ?

Pour bien nettoyer ses cheveux sans les abîmer, il faut utiliser la bonne quantité de shampoing : si on n’en met pas assez, on risque de ne rien laver du tout, et si on en met trop, c’est le décapage assuré. Pour des cheveux courts et/ou fins, la bonne quantité de produit correspond à une cuillère à café. Pour des cheveux longs ou épais, c’est plutôt deux.

Là, c'est un peu trop.

Si on est plutôt shampoing solide, il faut frotter le produit sur son crâne mouillé jusqu’à obtenir une mousse plus ou moins généreuse en fonction de la composition du produit. On peut aussi faire mousser le pain entre ses mains avant de masser son cuir chevelu, mais il faudra s’y reprendre à plusieurs fois pour obtenir assez de matière pour bien nettoyer ses racines.

Comment bien se laver les cheveux ?

Au même titre que le démaquillage, le lavage des cheveux est tout un art. Après avoir brossé délicatement ses cheveux pour les démêler, on passe sa tête sous l’eau tiède, ni trop chaude, ni trop froide afin de favoriser la dissolution des impuretés sans surchauffer le cuir chevelu.

On applique ensuite le shampoing sur la racine, au niveau du front, ainsi que sur les tempes et la nuque.

Quand le shampoing est bien disposé partout, on peut commencer à réaliser des mouvements circulaires avec le bout des doigts pour le répartir sur toutes les zones et décoller les impuretés et l’excès de sébum.

Quelque chose comme ça.

On peut reprendre un peu de produit pour les longueurs et les pointes mais ce n’est pas toujours utile : dans la plupart des cas, le fait que le shampoing s’écoule sur les longueurs lors du rinçage suffit.

Une fois le cuir chevelu bien massé, on peut passer au rinçage. Si le cheveu glisse, s’il est trop doux, cela signifie qu’il reste du shampoing alors il ne faut pas hésiter à consacrer quelques minutes supplémentaires à cette étape fondamentale. On peut même terminer par un petit coup d’eau froide pour stimuler la circulation sanguine.

À moins que les cheveux soient très très sales, il n’est pas nécessaire d’effectuer un deuxième shampoing.

L’après-shampoing, est-ce vraiment utile ?

Une fois les cheveux bien essorés, il est commun d’appliquer un après-shampoing pour démêler les longueurs et lisser la fibre capillaire. On le laisse poser quelques minutes puis on rince à l’eau claire.

En plus d’aider au coiffage, ce type de produit permet aussi d’hydrater sa chevelure et de la protéger des agressions extérieures (malgré une compo pas toujours très clean, coucou les silicones !).

Malgré les apparences, l’après-shampoing n’est pas indispensable. Il peut aider à texturiser ou à dompter certaines natures de cheveux de façon éphémère mais il n’est pas une solution sur le long terme. Pour un soin en profondeur, il vaut mieux privilégier les bains d’huile et les masques nourrissants avant-shampoing.

Pour les cheveux très courts, l’après-shampoing peut même être une mauvaise idée : appliqué trop près des racines, il risque d’étouffer le cuir chevelu et d’exciter la production de sébum.

Si on veut vraiment utiliser un produit après son shampoing, un vinaigre de rinçage ou un spray démêlant (pour le coup sans rinçage) feront tout aussi bien le boulot sans risquer d’alourdir les cheveux.

Et toi, quel est ton rituel pour te laver les cheveux ? Viens me raconter dans les commentaires !

Virginie Lamort de Gail

Virginie Lamort de Gail

Virginie est tombée dans la marmite des cosmétiques quand elle était toute petite. Depuis, elle se barbouille de rouge à lèvres à longueur de journée et prêche les bienfaits du démaquillage à qui veut l'entendre.

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!