Live now
Live now
Masquer
liste-BD-2021
Livres

Rollers, dépression et coming out : voici les BD qui ont marqué notre année 2021

02 jan 2022

De Tarmasz à Alix Garin, en passant par Ovidie ou Elodie Font, voilà les BD qui nous ont marqué cette année.

Ne m’oublie pas d’Alix Garin

Atteinte de la maladie d’Alzheimer, la grand-mère de Clémence s’enfonce peu à peu dans l’oubli. Pour lui permettre de revoir la maison de son enfance, la jeune femme l’embarque dans un road trip qui ressemble plus à une fuite en avant qu’à une véritable quête du passé.

Difficile de ne pas être bouleversée en refermant Ne m’oublie pas, première BD signée Alix Garin, une œuvre d’une rare sensibilité et qui a marqué les esprits en 2021. (Le Lombard)

Rollers, dépression et coming out : voici les BD qui ont marqué notre année 2021

Les Cœurs Insolents d’Ovidie et Audrey Lainé

Mis en images par Audrey Lainé, Les Cœurs Insolents nous plonge dans ce qu’était la vie d’une adolescente dans les années 90, cette époque pas si lointaine sans réseaux sociaux et sans portable, où l’on ne parlait pas de culture du viol ni de revenge porn.

À la lumière des bouleversements récents sur la façon dont notre société considère les violences sexuelles, la réalisatrice et autrice Ovidie analyse sa propre construction en tant que féministe, en prenant en compte le regard de sa mère, et celui de sa fille adolescente. Un récit plein d’espoir qui regarde avec confiance et bienveillance les combats féministes d’hier et d’aujourd’hui. (Marabulles)

Rollers, dépression et coming out : voici les BD qui ont marqué notre année 2021

L’Attente de Keum Suk Gendry-Kim

Après Les Mauvaises Herbes, où elle raconte l’horreur vécue par les esclaves sexuelles pendant l’occupation japonaise, Keum Suk Gendry-Kim s’attaque à un autre souvenir douloureux de l’histoire contemporaine de la Corée.

Dans le très poignant L’Attente, elle raconte, à travers l’histoire d’une vieille dame et de sa fille, l’attente cruelle et terrible de ces personnes qui ont été séparées de leur famille au moment de la partition des deux Corées, et qui cherchent désespérément à revoir un parent, un mari, un enfant, une sœur. (Futuropolis)

Rollers, dépression et coming out : voici les BD qui ont marqué notre année 2021

Walk me to the corner d’Anneli Furmark

C’est l’histoire d’Elise et de son coup de foudre inattendue pour une femme, Dagmar. Mais Elise a un mari, qu’elle aime, des enfants déjà grands. Dans Walk me to the corner, pas de coming out ni de rejet lesbophobe, mais avant tout les interrogations d’une femme tiraillée entre son envie de donner une chance à cet amour naissant et à ce désir inattendu et le besoin de garder son confort familial intact malgré tout.

Si l’histoire d’Elise ressemble à bien d’autres romances, elle est magnifiquement portée par les aquarelles d’Anneli Furmark qui renforcent chaque émotion et chaque doute. Walk me to the corner fait partie de la sélection officielle du Festival d’Angoulême 2022. (Ça et Là)

Rollers, dépression et coming out : voici les BD qui ont marqué notre année 2021

Le tournoi d’Alifar de Tarmasz

Elle n’est jamais montée sur des patins et pourtant Jasmine est fascinée par ce petit groupe qui s’exerce au skate-park et enchaîne les figures. Alors elle décidé de se lancer, et de s’entraîner à fond pour faire ses preuves, quitte à se prendre quelques gadins. Dans sa ligne de mire, le prestigieux tournoi d’Alifar…

Le tournoi d’Alifar parle d’amitié, d’entraide, de l’envie de faire partie d’une bande, de détermination, servi par le trait reconnaissable entre mille de l’illustratrice et tatoueuse Tarmasz, qui a écrit cette histoire pour compenser sa privation de rollers après une fracture du tibia… (Même pas mal)

Rollers, dépression et coming out : voici les BD qui ont marqué notre année 2021

La Grâce d’Emmi Valve

Mieux vaut être avertie avant de se lancer dans l’époustouflant mais très dur La Grâce, récit autobiographie d’une dépression.

Car ses troubles, ses crises, ses angoisses, Emmi Valve les fait exister physiquement : trous dans la peau, souillures, substances qui dégoulinent… Une lecture qui ne laisse pas indemne tant elle traduit avec une intensité terrible la réalité de la maladie. (Ça et Là)

Rollers, dépression et coming out : voici les BD qui ont marqué notre année 2021

Et à la fin, ils meurent de Lou Lubie

Ça pourrait être un livre de contes, mais on vous déconseille de le lire avec votre cher lardon sur les genoux !

L’autrice de Et à la fin, ils meurent Lou Lubie nous dévoile – non sans une bonne dose d’humour noir – la vérité peu reluisante des contes de fées, ces histoires dont on a passablement adouci la violence, mais qui regorgent en fait de morts violentes et de viols. Prête à encaisser la vérité ? (Delcourt)

Rollers, dépression et coming out : voici les BD qui ont marqué notre année 2021

Coming-in d’Elodie Font et Carole Maurel

En 2017, la journaliste Elodie Font avait raconté en podcast ce long cheminement pour accepter son homosexualité. Car parfois, oui, c’est plus difficile de se le dire à soi-même qu’aux autres, d’où ce titre, Coming in.

Un récit puissant et émouvant, qui méritait bien la mise en images de Carole Maurel et son trait vif et coloré pour rendre toute la force et l’émotion de ce parcours personnel, qui résonnera indéniablement chez beaucoup d’autres gays, lesbiennes et bis.

Rollers, dépression et coming out : voici les BD qui ont marqué notre année 2021

Dans le palais des miroirs de Liv Strömquist

Présente-t-on encore Liv Strömquist ?

Dans Dans le palais des miroirs, son nouvel ouvrage édité en France, l’autrice suédoise nous tend un miroir sur notre rapport aux images. Analyse du culte de l’apparence, définition du désir mimétique, histoire de la construction des standards de beauté… encore un ouvrage d’une grande richesse truffé de références à la pop culture et à l’histoire contemporaine, de Sissi à Marilyn Monroe en passant par la famille Kardashian.

Rollers, dépression et coming out : voici les BD qui ont marqué notre année 2021

À lire aussi : Les 8 plus beaux livres de 2021 (d’après nous) sont là, et vont vous émouvoir tout l’hiver

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Livres

Livres
emily-ratajkoswki-my-body-livre

On a lu Emrata qui écrit sur son corps et devinez quoi : mannequin ou non, ça résonne

Sophie Benard

23 jan 2022

21
Quizz et Tests de personnalité
roman-d-amour-selection-rakuten-kobo
Sponsorisé

Test — Quelle héroïne de roman d’amour êtes-vous ?

Madmoizelle Brand

22 jan 2022

Livres
editions-sous-sol-maggie-nelson-de-la-liberte
Sponsorisé

Êtes-vous aussi libre de penser et d’agir que vous le croyez ?

Marine Normand

21 jan 2022

4
Féminisme
djaili-amadou-amal-les-impatientes
Sponsorisé

« J’ai été mariée de force à 17 ans »  : Djaïli Amadou Amal (Les Impatientes) se confie

Livres
original-kobo-rakuten-livre-bonne-humeur
Sponsorisé

Combattez le blues de la rentrée avec ces trois livres aussi romantiques que positifs

Madmoizelle Brand

18 jan 2022

Culture Web
Scénique Ta Pièce

Vous êtes naze en théâtre ? Cultivez-vous en riant avec Charlie et Scénique ta pièce

Eva Levy

18 jan 2022

Livres
Une jeune femme noire lisant un roman.

Moins hétéro, moins blanche, la littérature Young Adult française vit une petite révolution

Pauline Le Gall

17 jan 2022

Livres
rentree-litteraire-2022-5-romans

Les 5 romans écrits par des femmes qui enchantent déjà la rentrée littéraire 2022

Kalindi Ramphul

15 jan 2022

Grossesse
livre-grossesse

Je n’ai jamais été enceinte mais je dévore les livres sur la grossesse, voici mes trois préférés

Sarah

12 jan 2022

Parentalité
beurre-verti

Des livres jeunesse inclusifs et féministes ? Cette maison d’édition l’a fait !

Camille Abbey

08 jan 2022

5

La pop culture s'écrit au féminin