Live now
Live now
Masquer
Quand des élèves stylistes de Casa93 remixent du IKEA pour créer leur safe place // Source : IKEA
Actualité mode

Quand des élèves stylistes de Casa93 remixent du IKEA pour créer leur safe place

Première artiste en résidence chez IKEA, Annie Leibovitz a mentoré de jeunes photographes aujourd’hui exposés à ses côtés à Paris dans un pop-up baptisé IKEA+ à la programmation riche en mode, déco, musique et food. Dont six lieux imaginés par des élèves de la formation mode Casa93 à partir d’objets IKEA détournés avec créativité et audace.

Profitant de la Paris Fashion Week qui réunit tant de personnes créatives internationales dans la ville Lumière, IKEA a révélé un pop-up à la riche programmation culturelle. En plus d’une exposition photo inédite d’Annie Leibovitz qui a pris des portraits de familles insolites à travers le monde dans le lieu où elles se sentaient le plus chez elle, la photographe a également mentoré de nouveaux talents aussi exposés à cette occasion.

En outre, plusieurs artistes musicaux et table-ronde rythment cet événement baptisé IKEA+ qui se tient du 29 février au 3 mars 2024 au 28 rue de Lappe à Paris. Mais, pour ne pas laisser les fans de mode sur leur faim, en plus d’un espace restauration qui mêle les spécialités culinaires du géant suédois du meuble à la bistronomie française, des stylistes de Casa93 sont aussi de la partie. Six élèves de cette formation gratuite et sans condition de diplôme, basée sur l’upcycling, ont ainsi détourné de leur fonction première plein d’objets IKEA afin de les recycler pour créer un espace à leur image. Selon leurs codes, leur esthétique créative. En résultent six lieux singuliers qui donnent envie de devenir, soi aussi, styliste de son intérieur. C’est pourquoi Madmoizelle a posé quelques questions à la directrice de Casa93 et surtout à trois des six élèves pour tirer des inspirations de cette collab’ dépaysante.

3 questions à Nadine Gonzalez, directrice de la formation mode Casa93

Comment est née cette collab’ à la croisée de la mode et du design entre IKEA et Casa93 ?

IKEA est venu vers nous en décembre 2023, alors qu’on commence plutôt les collaborations extérieures en mars habituellement, ce qui fait que nos jeunes étaient encore tout débutant·e·s. Mais c’est peut-être d’autant plus intéressant de commencer si tôt dans l’année, de réfléchir à l’importance du set-design et au détournement de fournitures, de meubles, d’accessoires, de matière. Surtout pour un événement avec Annie Leibovitz, qui est une légende de la mode. J’avais environ 25 ans quand son shooting façon Alice au Pays des Merveilles est sorti dans le Vogue US de décembre 2003 et ça m’a durablement marquée. C’est exactement le genre de réinterprétation qu’on adore faire dans la mode et qu’on devait faire pour cette collab’ avec IKEA.

En quoi cela booste la créativité pour des élèves de mode de justement travailler sur d’autres champs, au-delà des vêtements ?

Casa93 n’est pas une école de mode classique, et l’un des buts de notre formation, c’est justement d’éviter de formater les élèves. Au contraire, on veut ouvrir leurs champs, cultiver leur personnalité, leurs autres passions, leur curiosité, afin d’élargir leur créativité. Cela peut aussi bien nourrir leur vision de la mode, que leur permettre de s’épanouir dans autre chose, comme le design d’objet déco. Cela entretient aussi leur culture générale. Et la mode se nourrit de toutes les formes d’art. Chacun à son medium de prédilection, mais savoir en manipuler plusieurs permet de gagner en technique, de se révéler peut-être sur autre chose, etc. Parfois, on pense être fait pour la mode, et finalement se découvrir un autre talent, d’autres goûts. Casa93 veut vraiment développer leur identité créative, qu’importe le médium.

Dans quelle mesure l’impact des défilés de mode en général doit aussi beaucoup à leur mise en scène, leur scénographie, leur set design ?

Les défilés marquants, comme ceux de Casa93, doivent aussi beaucoup à la capacité de créer un univers et transporter le public dedans, ce qui peut passer par le set design. Pour leur défilé de fin d’année, nos élèves font non seulement les vêtements, mais aussi la scénographie, la musique, la beauté, tout ! La mode, c’est vraiment 1000 métiers différents, c’est en cela qu’on est une formation créative à 360°. D’ailleurs, quand on fait des vêtements, on est rarement dans le patronage à plat en 2D comme dans une école de technique de couture, mais plutôt dans le travail de moulage en volume, en 3D, ce qui leur permet peut-être de transposer leurs techniques sur d’autres mediums que le vêtement plus facilement, en fonction de leur âme créative.

Le bureau qui déborde de créativité, de Loreny Tanda

PARIS, FRANCE - FEBRUARY 28: Loreny Tanda attends the IKEA+ launch party during Paris Fashion Week on February 28, 2024 in Paris, France. (Photo by Kristy Sparow/Getty Images for IKEA)
Loreny Tanda à la soirée d’inauguration IKEA+ le 28 février 2024 à Paris. © Photo by Kristy Sparow/Getty Images for IKEA.

« Dans ma vie de tous les jours, je fais beaucoup d’activités, dont du vélo, du roller, beaucoup de dessin, avec une créativité débordante. Entre tout ça, il faut que je m’organise, donc je prends aussi beaucoup de notes. C’est ce fourmillement que j’ai voulu transposer sous la forme de ce bureau plein de croquis, de musiques, de tout ce que je croise sur mes trajets qui m’inspire comme le style des gens par exemple.

Ce challenge avec IKEA m’a appris combien on peut mettre sa créativité au service de choses qu’on ne soupçonnerait pas. Que ce soit dans des vêtements ou du design d’intérieur. C’est même un conseil mode qui pourrait être valable aussi pour décorer chez soi : écouter ce qu’on ressent, sans se soucier des regards et des jugements des gens, mais plutôt en suivant ses passions. »

La cuisine a des yeux, avec Eva-Louisa N’Kie

PARIS, FRANCE - FEBRUARY 28: Eva-Louisa N'Kie attends the IKEA+ launch party during Paris Fashion Week on February 28, 2024 in Paris, France. (Photo by Kristy Sparow/Getty Images for IKEA)
Eva-Louisa N’Kie à la soirée d’inauguration IKEA+ le 28 février 2024 à Paris. © Photo by Kristy Sparow/Getty Images for IKEA.

« À mes yeux, IKEA, c’est une marque que tout le monde connait, on a toustes ou presque quelque chose qui vient de là-bas, donc je trouvais chouette de faire une collab’ avec une enseigne aussi populaire.

Comme mon esthétique repose beaucoup sur l’idée de transformation, j’ai imaginé un espace qui détourne plein d’objets du quotidien de leur fonction première, notamment en les assemblant pour qu’ils deviennent autre chose, comme ces porte-couverts qui deviennent des étagères de rangement modulables. Dans la mode aussi, j’adore détourner les choses, porter des bas en guise de haut, par exemple. Cela permet également de repousser les limites de notre créativité, sans utiliser de nouvelles ressources, ni dépenser trop d’argent, que ce soit dans la mode ou la déco. »

La forêt intérieure et féérique, de Raphale Nahon

PARIS, FRANCE - FEBRUARY 28: Raphale Nahon attends the IKEA+ launch party during Paris Fashion Week on February 28, 2024 in Paris, France. (Photo by Kristy Sparow/Getty Images for IKEA)
Raphale Nahon à la soirée d’inauguration IKEA+ le 28 février 2024 à Paris. © Photo by Kristy Sparow/Getty Images for IKEA.

« J’ai toujours été passionné par la mode depuis enfant, j’ai commencé dès 10 ans le dessin et la couture, en m’inspirant d’univers féeriques, de dragons, de sirènes, et tout ce qu’on renvoie à l’irréalité, à l’onirique.

J’ai donc voulu créer un espace qui peut sembler irréel et pourtant qui correspond à ma réalité, à partir d’objets IKEA, que j’ai customisés, notamment en faisant ces champignons en laine cardée qui est une technique semblable à celle utilisée pour faire des locks dans les cheveux. J’y ai aussi dissimulé des enceintes qui diffusent des bruits de nature, dont des oiseaux. J’ai voulu donner une impression d’extérieur alors qu’on se trouve à l’intérieur, avec cette abondance de plantes pour dépolluer l’air domestique. C’est un espace de respiration, car la végétation, c’est le poumon de la Terre.

Mon espace peut être perçue comme relativement artificielle, mais ça correspond à ma vraie personnalité, j’adore notamment porter des perruques de toutes les couleurs. Si je m’étais arrêtée au harcèlement scolaire que j’ai subi au collège, je ne serais pas à Casa93 aujourd’hui, alors je trouve qu’être fidèle à soi-même, qu’importe ce que pensent les gens, c’est fondamental pour l’épanouissement de sa créativité, que ce soit pour s’habiller et décorer chez soi, et donc se sentir bien dans sa peau. »

IKEA+ se tient du 29 février au 3 mars 2024 au 28 rue de Lappe à Paris.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Deux femmes en train de déballer des vêtements d'une boîte en carton // Source : Vinted
Actualité mode

Vinted & co : on vous explique comment faire votre déclaration de revenus 2024  si vous vendez beaucoup de seconde main

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Schiaparelli sort ses premières sneakers, et vous ne devinerez jamais le prix de ce design à orteils dorés // Source : Schiaparelli
Actualité mode

Schiaparelli sort ses premières sneakers, et vous ne devinerez jamais le prix de cette basket à orteils dorés

3
Jacquemus lance sa collection mariage (pour des robes de mariées pur produit du Sud) // Source : Jacquemus
Actualité mode

Jacquemus lance sa collection mariage (pour des robes de mariées pur produit du Sud)

Mélody Thomas et Amélie Zimmermann (@FashionQuiche) sont les invitées du JT Mode du 16 avril 2024
Actualité mode

Peut-on vraiment critiquer la mode ? Le JT Mode avec Melody Thomas et @FashionQuiche

JO Paris 2024 : pas de manches pour les femmes à la cérémonie d'ouverture, car le sexisme tient chaud ? // Source : Capture d'écran Instagram de Berluti
Actualité mode

JO Paris 2024 : pas de manches pour les femmes à la cérémonie d’ouverture, car le sexisme tient chaud ?

8
Comment sera calculée l'écobalyse, l'étiquette environnementale façon éco-score des vêtements ? // Source : irynakhabliuk
Actualité mode

Comment sera calculée l’écobalyse, l’étiquette environnementale façon éco-score des vêtements ?

Jeux Olympiques de Paris 2024 : jugées sexistes, les tenues des athlètes des États-Unis insurgent // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

Jeux Olympiques de Paris 2024 : jugées sexistes, des tenues Nike des athlètes des États-Unis insurgent

2
Une femme pose avec un panneau au logo de la marque Brandy Melville, au sein d'une boutique // Source : Capture d'écran YouTube de la bande-annonce du documentaire "Brandy Hellville & The Cult of Fast Fashion"
Actualité mode

Brandy Melville : la face cachée de cette marque star des années 2010 se révèle dans un docu choc HBO

Comptoir des cotonniers et Princesse tam tam vont fortement baisser leurs prix // Source : Princesse tam tam / Comptoir des cotonniers
Actualité mode

Bon plan mode : ces 2 marques (qu’on adore) vont fortement baisser leurs prix

Pourquoi ces sandales façon œuvre d'art africain a besoin de vous // Source : Omôl
Actualité mode

Pourquoi ces sandales Omôl façon œuvre d’art africain risquent de vous faire du pied ce printemps-été

3

La vie s'écrit au féminin