Live now
Live now
Masquer
origines-high-five-revelees
Culture

Les origines du high five enfin révélées

D’où vient le high five ? Quelles sont les origines de ce geste tellement répandu ? La chaîne Youtube Mental Floss répond à cette question.

Pourquoi le high five ? Tu t’es déjà posé la question ? Si ta réponse est « non », tape m’en cinq. Si ta réponse est oui, la mienne est « moi, non ». Mais dès que j’ai vu le nom de cette nouvelle vidéo de Mental Floss, j’ai tiqué, parce qu’effectivement : d’où ça vient ?

Comment ça se fait que, quand on est d’accord avec quelqu’un, qu’on l’encourage, ou qu’on est contents, on soit aussi nombreux et nombreuses à lever la main, les doigts bien tendus et à dire « high five

» ? Est-ce que ça remonte à il y a plusieurs siècles ? Est-ce que c’est au contraire tout récent ?

Dans le cadre des Big Questions, Craig Benzine répond à cette question et nous donne les deux explications probables des origines du high five (deux, oui : c’est, comme il nous le rappelle, une question controversée).

Il nous rappelle notamment qu’avant le high five, d’autres gestes similaires existaient, notamment le low five. Il évoque également un mythe autour de ce geste très connu : ce mythe prétend qu’il vient d’un groupe d’amis qui se sont auto-baptisés « the Fives » et qui ont été envoyés au Vietnam et auraient inventé le high five comme une blague entre eux. Cette histoire du geste a été très fortement relayée récemment, mais elle est fausse : elle a été inventée par un-e auteur-e comique aux environs de l’année 2002.

Craig nous apprend par la suite deux hypothèses plus plausibles sur la naissance du high five.

  • La première voudrait que le high five soit une invention du joueur de baseball Glenn Burke. En 1977, il est allé à la rencontre de Dusty Baker, un de ses camarades d’équipe pour le féliciter pendant un match et a levé la main au-dessus de sa tête. Dusty, ne sachant pas comment réagir face à cette main levée, a tapé dedans.
  • La seconde hypothèse, c’est qu’il a été inventé par le joueur de basketball Derek Smith, lors de la saison 1978/1979. Son partenaire Wiley Brown voulait lui donner le traditionnel low five, et Derek aurait refusé, en disant « No. Up high » (« Non. Bien haut ») et l’équipe aurait adopté le geste en référence à la hauteur de leur saut.

Alors, dis-nous : c’est quoi, ton hypothèse préférée ?


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

4
Avatar de abou333
8 avril 2015 à 21h04
abou333
Et le low five, il venait d'où lui?
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Culture

Copie de [Image de une] Horizontale – 2023-12-22T201104.020
Cinéma

Les 12 meilleurs films à voir sur Netflix

Pour la fashion week, même IKEA s'invite à la fête, avec Annie Leibovitz // Source : Annie Leibovitz pour IKEA+
Actualité mode

Pour la Paris Fashion Week, même IKEA s’invite à la fête, avec Annie Leibovitz

Bye Bye Tibériade  // Source : JHR
Culture

Bye Bye Tibériade : quand filmer des femmes réhumanise la Palestine, par Lina Soualem

Interview de María Riot, performer X et coordinatrice d'intimité // Source : Photo by @monica_figueras
Sexo

« Être performeuse X fait aussi de moi une meilleure coordinatrice d’intimité » : María Riot

Nora Hamzawi // Source : C à vous
Culture

Jacques Doillon : Nora Hamzawi s’oppose à la sortie du film CE2, dans lequel elle joue

le consentement // Source : jean paul rouve kim higelin
Culture

Calendrier, révélations : tout savoir sur les César 2024

1
ode-calvin-et-hobbes
Culture

Ode à Calvin et Hobbes, la lecture-doudou par excellence !

6
Source : Madmoizelle
Culture

Violences sexuelles dans le cinéma : enfin un MeToo en France ? Pour les César, 50/50 nous a répondu

« Comment redécouvrir votre sexualité ? » : Lisa Demma, autrice du livre qui décomplexe le sexe // Source : DR
Sexo

« ​​Quand on parle de libido, l’insécurité est toujours dans les parages » : Lisa Demma

Chloë Gervais // Source : URL
Société

Squeezie, Chloë Gervais et Abrège Frère : c’est quoi cette histoire de cyberharcèlement ?

14

La pop culture s'écrit au féminin