Live now
Live now
Masquer
ooblets-trailer-steam
Pop culture

On en sait plus sur Ooblets, le jeu trop chou à mi-chemin entre Pokémon et Animal Crossing

12 juin 2017 4
Cultiver son champ, collectionner les bestioles mignonnes, faire évoluer son personnage au sein d’un village tout chou… Bienvenue dans Ooblets !

Mise à jour du 12 juin 2017 : Ooblets a débarqué sur Steam ! Bon, je vous arrête tout de suite : il est pas encore disponible. Mais c’est quand même un bon moyen d’en apprendre un peu plus sur le jeu !

Une petite place pour Ooblets à l’E3 2017

C’est assez fréquent dans le monde des jeux vidéo indépendants : un jeu peut être ajouté sur Steam pour créer de l’attente, mais aussi afin de communiquer dessus.

Pour lancer sa page, la créatrice du jeu a profité de son petit segment dans la conférence Xbox de l’E3 2017, la grand-messe du jeu vidéo.

Le trailer proposé sur la page est malheureusement le même que celui que je vous ai montré en mars. Cependant, un petit passage par la section features permet d’en apprendre plus sur ce qui deviendra je pense ma prochaine obsession.

Designez votre avatar, votre maison et même votre ville dans Ooblets

On découvre donc qu’on va commencer une nouvelle vie dans une ferme, exactement comme dans la saga Harvest Moon. On pourra bien sûr faire pousser des plantes qui deviendront d’adorables bestioles, qu’on fera ensuite combattre.

Il sera possible d’ériger des bâtiments dans la ville et de gérer sa propre boutique d’items. Et enfin, on pourra aussi s’occuper de sa maison, changer les meubles, s’occuper de l’apparence de son avatar… Plein de fonctionnalités qui rendront à tous les coups le jeu chronophage.

Si l’univers de cet opus vous intéresse, sachez que la créatrice publie régulièrement des gifs de son travail sur son compte Twitter, et c’est tout le temps TROP MIGNON.

Ne nous emballons pas puisqu’il va encore falloir attendre : le jeu est prévu pour 2018 ! Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page Steam du jeu.

Article initialement publié le 7 mars 2017 : Chaque jour débarque un nouveau trailer prometteur de jeu indépendant. Des fois ça fait méga envie mais le résultat n’a rien à voir. D’autres fois, ça n’arrive jamais ou au bout de cinq ans. Je ne vous relaie pas tout parce que sinon on n’a pas fini.

N’empêche, j’ai quand même eu envie de vous parler de Ooblets. Édité par Double Fine, le super studio à l’origine de The Cave, Stacking ou encore Broken Age, le jeu n’est pas prévu pour maintenant mais me fait déjà hyper envie.

Pourquoi ? Parce que c’est visiblement un savant mélange de Pokémon, d’Animal Crossing et de Stardew Valley.

Double Fine Presents: Ooblets by Glumberland

On est face à des graphismes aux couleurs apaisantes, des personnages aux designs plus mignons que la plus chou de nos peluches.

En entretenant son jardin, on va obtenir des créatures… Qu’il faudra faire combattre, eh oui, j’ai pas cité Pokémon pour rien.

Le jeu est en plein développement depuis quelques mois. Sa sortie n’est pas prévue avant 2018, ce qui est peu étonnant pour une production indépendante : les équipes sont plus petites, donc le travail avance plus lentement.

Rebecca Cordingley, la créatrice du jeu, a lancé un Patreon pour permettre aux internautes de la soutenir s’ils en ont envie.

levelupooplets

Pour rappel, un Patreon est une sorte de campagne de crowdfunding non limitée dans le temps. L’argent des donateur•trices permet aux créateur•trices d’obtenir un petit revenu mensuel. En France, on utilise souvent Tipeee, comme l’a fait l’auteur de Maliki.

Il va donc falloir s’armer de patience ! Mais sachant que Ooblets a déjà un éditeur et une première démo pour les salons et les médias américains, il a toutes ses chances de voir le jour ! Le jeu est prévu sur PC et Xbox One.

À lire aussi : Découvrez tous les jeux indépendants annoncés sur Nintendo Switch !

Les Commentaires
4

Avatar de Kerebero
12 juin 2017 à 14h34
Kerebero
J'ai hâte uppyeyes:
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Pop culture

antifa
Actu en France

Le jeu Antifa affole l’extrême droite, la Fnac le retire de la vente

Maya Boukella

28 nov 2022

2
Sexo
Sponsorisé

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
emma corrin netflix the crown
Pop culture

Emma Corrin (The Crown) veut plus de catégories non genrées dans les remises de prix

Maëlle Le Corre

28 nov 2022

2
musée londres
Actu mondiale

À Londres, une expo coloniale, raciste et sexiste ferme (enfin) ses portes

Maya Boukella

28 nov 2022

L'équipe du podcast sexo Hot Line
Conseils sexe

Le podcast sexo « Hot Line » déconstruit avec humour notre éducation sexuelle et intime bancale

Anthony Vincent

27 nov 2022

1
sil suffisait daimer bd steinkis
Livres

S’il suffisait qu’on s’aime, une puissante BD pour se replonger dans le combat pour la PMA

Maëlle Le Corre

26 nov 2022

vpn-nordvpn-film-series
Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Oscar Staerman

26 nov 2022

6
annie colère diaphana
Interviews cinéma

« L’IVG est un geste social global », entretien avec l’équipe d’Annie Colère

Maya Boukella

26 nov 2022

Avatar 5
Pop culture

Pour être rentable, Avatar 2 doit faire aussi bien que Titanic

Maya Boukella

25 nov 2022

amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

6
titanic Twentieth Century Fox France
Pop culture

Titanic : comment Leonardo DiCaprio et Kate Winslet ont failli ne pas avoir les rôles

Maya Boukella

24 nov 2022

2

La pop culture s'écrit au féminin