Live now
Live now
Masquer
mika-good-guys-hommage
Culture

Mika dévoile « Good Guys », un joli clip aux allures d’hommage

Mika vient de dévoiler le clip de « Good Guys », dans lequel il rend hommage à Rufus Wainwright, James Dean, et bien d’autres personnalités gays qui l’ont inspiré jusqu’à aujourd’hui.

Il est possible que vous ayez déjà entendu ce nouveau titre signé Mika, qui n’est pas si nouveau (du coup). Good Guys, une des pistes de son quatrième album intitulé No Place in Heaven, avait déjà été diffusé et tourne sur les réseaux sociaux depuis quelques mois. Mais le clip qui vient illustrer la chanson, lui, est bien nouveau !

À lire aussi : Mika sort le clip de « Last Party », sobre et mélancolique

Tout beau, tout chaud, il vient de sortir, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il est particulièrement soigné. Tandis qu’il chante « Où sont partis les mecs bien ? », faisant ainsi référence à Rufus Wainwright, James Dean, David Bowie ou encore Arthur Rimbaud, Mika esquisse ses pas dans une chorégraphie fluide et lourde de sens.

If we are all in the gutter (Si nous sommes tous dans le caniveau) It doesn’t change who we are (Ça ne change pas qui nous sommes) ‘cause some of us in the gutter (Car certains d’entre nous dans le caniveau) are looking up at the stars (regardent les étoiles)

So tell me (Alors dites-moi) Where have all the good guys Where have all the good guys Where have all the good guys gone (Où sont partis les mecs bien ?)

Vous l’aurez peut-être compris, en citant notamment certaines de ses idoles, Mika rend hommage à toutes ces personnalités et artistes gays dont le courage et le talent l’ont aidé à être ce qu’il est aujourd’hui. Un très joli clip, donc, aussi bien dans le fond que dans la forme, et qui annonce la sortie imminente de l’album No Place in Heaven le 15 juin prochain.

À lire aussi : Benedict Cumberbatch défend les gays condamnés pour leur homosexualité


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

14
Avatar de Naphtalyne
27 mai 2015 à 11h05
Naphtalyne
@Tapioca Concernant les artistes masculins, il les nomme tout simplement dans la chanson (je crois que c'est lorsqu'il est dans une prison symbolisée par des bras). Après pour le roi, l'homme d'affaire et l'astronaute, je dirai que ça a à voir avec le fait que plus on est important, plus c'est compliqué de sortir du moule, mais que ça n'empêche pas de regarder les étoiles (= s'en aller, changer, fuir, se réinventer).

C'est comme ça que j'interprète parce qu'honnêtement je vois pas de rapport entre les artistes et les personnages mis en scène
1
Voir les 14 commentaires

Plus de contenus Culture

Source : Tuomas Vihavainen
Musique

Qui est Joalin, future icône de la scandipop ?

Source : Aleksandr Kichigin
Daronne

Soirée pyjama : 3 films feelgood à regarder avec les enfants ce week-end sur Netflix

Source : Netflix
Culture

Alors qu’il cartonne sur Netflix, ce film est accusé de plagiat

Source : HBO
Séries

Mare of Easttown : la géniale série avec Kate Winslet pourrait revenir pour une saison 2

Source : Apple TV+
Séries

Une star française débarque dans la saison 4 de The Morning Show

Becoming_Karl_lagerfeld_Disney+_série
Culture

Disney + : cette série bat des records d’audience depuis sa sortie

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-06-10T115946.237
Culture

Ce film français Netflix qualifié de naufrage par les critiques est pourtant n° 1 dans 85 pays

3
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-06-10T101610.392
Culture

Dune 2 : Pourquoi Timothée Chalamet et Florence Pugh ont-ils été séparés sur le tournage ?

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-06-06T143128.501
Culture

Bons films, mais pères déplorables : voici les pires darons de fiction

13
Source : mariasymchychphotos
Culture

Soirée Pyjama : 3 films à regarder avec vos mômes sur Disney + ce week-end

La pop culture s'écrit au féminin