Les Brit Awards 2021 : enfin, les femmes sont à l’honneur (ça a pris le temps)


On a failli attendre ! Cette année, les Brit Awards ont enfin récompensé des femmes dans des catégories qui les ont toujours snobbées. Mais on ne se réjouit pas non plus : ces premières fois en disent long sur la misogynie de l'univers musical...

Les Brit Awards 2021 : enfin, les femmes sont à l’honneur (ça a pris le temps)Little Mix, Dua Lipa et Taylor Swift aux Brit Awards / BRITs (YouTube)

« C’est pour les Spice Girls, Sugababes, All Saints, Girls Aloud — tous les groupes féminins incroyables, celui-là, il est pour vous. »

Mais pourquoi Jade Thirlwall des Little Mix a-t-elle prononcé cette phrase en récupérant le Brit Award du meilleur groupe britannique ?

Avant la cérémonie du 11 mai, les Brit Awards n’avaient jamais accordé le prix du  groupe britannique à un groupe féminin. Pour vous horrifier encore plus : avant cette même cérémonie et l’arrivée fracassante de Taylor Swift, aucune femme n’avait jamais gagné le prix du « global icon » (qu’on pourrait traduire par « l’icône mondiale »). Heureusement, l’histoire a été corrigée au féminin. Et pas que pour ces deux catégories.

Little Mix : premier groupe féminin à remporter le prix du meilleur groupe britannique

On n’a rien contre Little Mix, vraiment, mais leur hommage aux girlbands qui les ont précédées était bien venu. Parce que les girlbands ont marqué l’histoire musicale du Royaume-Uni, voire l’histoire musicale tout court. Alors, savoir que les Spice Girls n’ont jamais remporté le prix du meilleur groupe britannique, on a envie de casser son ordi.

Alors on apprécie grandement la dédicace de Jade, ainsi que le discours engagé de Leigh-Anne Pinnock :

« Ce n’est pas facile d’être une femme dans l’industrie de la pop britannique. On a été confrontées à la domination masculine blanche, la misogynie, le sexisme et le manque de diversité. Nous sommes fières d’être resté soudées, d’avoir défendu notre groupe, de nous être entourées de femmes fortes et d’utiliser nos voix plus que jamais. »

Taylor Swift : première femme à remporter le prix du « global icon »

Le prix du « global icon » récompense un ou une artiste dont l’impact mondial est considéré sans équivoque. Avant Taylor Swift, Robbie Williams, Elton John et David Bowie ont été récipiendaires du trophée. L’interprète de Love Story est donc la première femme — mais aussi la plus jeune et la première étrangère — à recevoir ce prix. Comme si d’autres femmes, anglaises ou non, n’avaient pas marqué l’histoire de la musique avant elle.

Maisie Williams, une des stars de Game of Thrones, qui a donné à Taylor Swift sa récompense, a salué sa « capacité à défendre ses valeurs [ce qui] a fait d’elle une inspiration à travers le monde ».

Et il est vrai que, il y a quelques mois seulement, Taylor Swift a décidé de réenregistrer plusieurs de ses albums afin de récupérer ses droits. Un choix qui force le respect, et qui a défrayé la chronique (à raison).

Des Brit Awards très féminins

En somme, les Brit Awards 2021 ont pas mal mis les femmes à l’honneur.

Dua Lipa, qu’on ne présente plus, a remporté le prix du meilleur album britannique et de la meilleure artiste solo.

« La dernière fois que j’étais ici pour accepter ce prix en 2018, j’ai dit que je voulais voir plus de femmes sur ces scènes, a rappelé la chanteuse en acceptant l’un de ses trophées. Je suis tellement fière de voir que, trois ans plus tard, cela soit le cas. »

Et effectivement, le prix du meilleur espoir a été remporté par la londonienne Arlo Parks, et celui du meilleur groupe international par HAIM, groupe américain composé de trois sœurs.

Il est vrai que, par le passé, les catégories mixtes ont été critiquées pour leur manque de mixité de genre. Mais cette critique était l’arbre qui cachait la forêt : comme ce papier de la BBC explique, les maisons de disque ont l’opportunité de mettre en avant les artistes qu’elles souhaitent voir nominés aux Brit Awards. Si on regarde les 40 albums les plus vendus en 2019, on y trouve deux artistes féminines britanniques : Jess Glynne et Dua Lipa. Pourtant, aucune des deux n’a été nommée dans la catégorie « meilleur album » cette année-là.

En tout cas, il semblerait que les maisons de disque aient eu vent des critiques à leur encontre. Le tir étant rectifié, les Brit Awards n’ont sacré presque que des femmes dans les catégories mixtes cette année.

On aurait pu lâcher un We love to see it !

Seulement, il ne concorderait pas avec tous les « enfin ! » qu’on a criés en apprenant les nouvelles. Toutes ces premières fois ou presque premières fois en disent long sur le sexisme qui règne dans le milieu de la musique. Et, au vu des différents discours imprégnés de féminisme, ce n’est pas les récipiendaires des prix de cette année qui nous contrediront.

À lire aussi : Dua Lipa en Marie-Antoinette punk aux Brit Awards 2021 ? C’est grâce à Vivienne Westwood

Sylsphée Bertili

Sylsphée Bertili


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!