Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Arts & Expos

Le TAG envahit le Grand Palais

Première mondiale, le TAG investit un lieu muséal, et pas n’importe lequel car il s’agit du Grand Palais à Paris. Un gros clash se produit ainsi entre le TAG et un monument historique mais il en ressort une très belle exposition.

Cette exposition a lieu grâce à Alain-Dominique Gallizia, architecte et collectionneur acharné, qui parcourt le monde depuis 3 ans et commande des tableaux aux plus grands tagueurs. Ses 300 œuvres constituent l’exposition, et chaque œuvre a été conçue selon le même principe, un même format, un même thème et réalisée le plus souvent dans l’atelier de l’artiste collectionneur.

Ces œuvres remplissent le Grand Palais d’une très grande énergie, et liberté. Il s’agit de regrouper en un même lieu les différentes possibilités de cet art, les nationalités sont toutes confondues, les styles aussi, le TAG est vraiment considéré comme l’art du XXème siècle.

Cette avalanche de couleurs, de formes, d’horizons différents réunis dans un même lieu, et non plus éclatés aux quatre coins du monde, donne envie de courir jusqu’à Paris, non?

Et toi, qu’en dis-tu? Le TAG doit-il rester dans la rue ou est-ce une grande avancée qu’il occupe une institution culturelle? Vas-tu y aller?

TAG au Grand Palais du 27 mars au 26 avril.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

10
Avatar de Naked City Spleen
14 avril 2009 à 12h04
Naked City Spleen
Et puis j'avoue que pour moi, la dimension de révolte est importante dans le tag, notamment en s'affranchissant de règles. Et l'amour comme thématique on a fait plus rebelle. C'est très "propre sur lui", ce que ne devrait pas être le tag selon moi.

Il y a de bons artistes représentés dans cet expo mais comme tu le dis Laetitia il s'agit plus d'exposer de la technique que de l'art.

Et puis c'est assez répétitif, inévitable avec un format et un thème imposé. Je ne compte plus combien de "LOVE" taggés dans différents styles.
0
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Arts & Expos

Source : ildipapp / Canva
Culture

La culture de la diaspora maghrébine célèbre sa richesse au salon du monde arabo-amazigh

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
« Cosmic Latte se demande à quoi ressemblerait le monde sans racisme » : Sonya Lindfors, chorégraphe // Source : Uwa Iduozee / Zodiak - center for new dance, UrbanApa, Sonya Lindfors
Arts & Expos

« Cosmic Latte se demande à quoi ressemblerait le monde sans racisme » : Sonya Lindfors, chorégraphe

Le photographe de mode Paolo Roversi s’expose au Palais Galliera, et c’est hypnotique
Mode

Comment l’expo photo de Paolo Roversi au Palais Galliera va vous hypnotiser

Dolorès Marat, "La femme aux gants", 1987. Tirage pigmentaire Fresson Collection MEP, Paris, acquis en 2006. // Source : © Dolorès Marat
Arts & Expos

Annie Ernaux, en textes et en photos, s’expose à la MEP jusqu’au 26 mai 2024

MAD paris
Arts & Expos

Paris : Avant les Jeux Olympiques 2024, 5 expos autour du sport, au musée et ailleurs

Berthe MORISOT (1841-1895) Autoportrait, 1885 Huile sur toile, 61 x 50 cm Paris © musée Marmottan Monet, Paris
Culture

Berthe Morisot : à la découverte de la peintre invisibilisée du mouvement impressionniste

Rocky 6 sera joué du 31 janvier au 4 février 2024 au Lavoir Moderne Parisien // Source : Madeleine Delaunay
Culture

« Pour sortir l’intersexuation du seul champ de l’intime, j’ai écrit la pièce de théâtre Rocky 6 » : Alice Etienne

Giselles Photo Pascal Elliott 7
Arts & Expos

Trois raisons de découvrir Giselle(s), le ballet romantique remis au goût du jour

Source : affiche officielle de l'expo avec une oeuvre d'Annette Messager
Culture

L’exposition Affaires personnelles explore les liens entre art contemporain et solidarité

Léa MKL // Source : Cactussand
Culture

Léa MKL : « C’est important d’exprimer ce qu’on a sur le cœur et d’en faire des archives »

La pop culture s'écrit au féminin