Live now
Live now
Masquer
pexels-mikhail-nilov-harcelement-scolaire
Société

Le Sénat ne veut pas faire du harcèlement scolaire un délit et modifie la proposition de loi

Votée au Sénat cette semaine, la proposition de loi visant à lutter contre le harcèlement scolaire a été fortement remaniée. De nouveaux amendements complètent désormais le texte.

Alors que la proposition de loi sur le harcèlement poursuit son chemin au Parlement, la question de la création d’un délit spécifique au harcèlement scolaire dont nous vous parlions en décembre 2021 a buté sur l’opposition du Sénat.

Le texte, porté par le député Erwan Balanant, prévoyait de rendre le harcèlement scolaire passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende. Une mesure en forme d’électrochoc… mais qui soulève un certain nombre de questions sur la criminalisation des mineurs auteurs de harcèlement.

Lors du vote qui s’est tenu ce jeudi 27 janvier, les sénateurs et sénatrices ont adopté la loi, mais ont changé certaines dispositions et ont notamment choisi de faire du harcèlement scolaire une circonstance aggravante du harcèlement moral.

Cette création d’un délit spécifique est une « fausse bonne idée » selon la sénatrice Les Républicains Jacqueline Eustache-Brinio. « Ne laissons pas croire que la création d’un nouveau délit suffirait à résoudre le problème », a estimé sa collègue du groupe Union centriste Annick Billon, selon Public Sénat.

Plusieurs amendements pour lutter contre le harcèlement scolaire

D’un bord à l’autre de l’hémicycle, les parlementaires ont présenté plusieurs amendements.

En réécrivant le texte de la proposition de loi, le Sénat a par ailleurs ajouté le mot cyberharcèlement, afin d’inclure les manifestations de violences qui s’opèrent sur les réseaux sociaux.

Un enfant victime de harcèlement pourra désormais obtenir une dérogation pour changer d’établissement plus facilement et sans être restreint par la carte scolaire, grâce à un amendement déposé par des sénateurs LR et PS.

En outre, un amendement porté par la sénatrice Céline Brulin du groupe communiste, républicain, citoyen et écologiste, vise à étendre les formations sur la prévention, la détection et la prise en charge du harcèlement à tous les personnels de l’éducation nationale, et non seulement aux enseignants.

Le harcèlement scolaire, fléau qui fait tant de victimes

Les chiffres du harcèlement scolaire sont vertigineux : près d’un million d’élèves sont concernés en France. Autant de victimes pour lesquelles il est urgent d’agir, puisque l’issue est parfois dramatique — comme en témoigne le cas récent de la jeune Dinah, 14 ans, qui a mis fin à ses jours en octobre 2021.

dinah marche blanche suicide 1 – capture rmc

À lire aussi : Samhain est un conte terrifiant sur la dépression et le harcèlement scolaire

Crédit photo : Mikhail Nilov via Pexels

Les Commentaires
7

Avatar de Lois Lane
20 février 2022 à 20h06
Lois Lane
Je trouve également un peu rude le fait que ce soit l'enfant victime qui "doivent" s'en aller. Il est déjà traumatisé par ce qu'il vit, il faut aussi lui enlever le peu de copains qu'il peut avoir, les profs qu'il peut apprécier etc...
Après peut être que certains préfèrent repartir à zéro ailleurs mais j'aurais voulu voir une sanction plus sévère pour les harceleurs comme une expulsion provisoire pour leur faire comprendre que c'est inacceptable ou ube obligation de consultation seuls avec un professionnel pour bien lui faire comprendre que ce n'est pas normal un tel comportement .
J'espère sincèrement que les mesures de préventions aideront à sensibiliser les élèves.
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Société

Actu mondiale
Comment le foulard vert est-il devenu un symbole de la lutte pour le droit à l’IVG, de l’Argentine aux États-Unis

Comment le foulard vert est-il devenu un symbole de la lutte pour le droit à l’IVG, de l’Argentine aux États-Unis ?

Anthony Vincent

19 mai 2022

Idées cadeaux
Sponsorisé

Le 29 mai c'est la fête des mères : voici une sélection de cadeaux pleine de douceur

Humanoid Native
Actu en France
infirmier-santé-france-harcèlement-violences-sexuelles-étudiant-précarité

Entre dépression, harcèlement et précarité, les élèves infirmiers sont au plus mal

Marie Chéreau

19 mai 2022

Politique
stanislas guerini legislatives 2022

Ce n’est pas grâce à LREM qu’un condamné pour violences conjugales renonce à sa candidature aux législatives

Actu mondiale
pollution-mort-monde-écologie-

La pollution cause 1 décès prématuré sur 6 chaque année dans le monde

Marie Chéreau

18 mai 2022

Société
betzy-arosemena-unsplash-17mai

Hausse de la transphobie, haine en ligne intensifiée… Les LGBTIphobies s’accentuent selon SOS homophobie

Maëlle Le Corre

17 mai 2022

Actu en France
Quelques ressources accessibles pour mieux comprendre les enjeux écologiques et sociaux !.jpg

Vidéos YouTube, podcasts, BD… 22 ressources clés pour mieux comprendre l’urgence écologique

Bénédicte Carrio

17 mai 2022

Actu en France
snif-culottes-menstruelles-

Faute de toilettes dans ses trains de fret, la SNCF propose des culottes menstruelles aux conductrices

Marie Chéreau

17 mai 2022

11
Actu en France
burkini-eric-piolle-grenoble-musulmane

À Grenoble, le maillot couvrant est désormais autorisé dans les piscines municipales

Marie Chéreau

17 mai 2022

28
Actu en France
Live Twitch spécial 17 mai : les personnes LGBTI+ à l'épreuve de Macron

Live Twitch spécial 17 mai : les personnes LGBTI+ à l’épreuve de Macron

Anthony Vincent

17 mai 2022

Société
elisabeth borne

C’est officiel : Élisabeth Borne devient Première ministre

La société s'écrit au féminin