Live now
Live now
Masquer
En vacances, cette technique vous sauvera peut-être des punaises de lit.jpg // Source : Mainely Photois de Getty Images
Santé

Punaises de lit : coût du traitement, obligation de déclaration… une proposition de loi devrait bientôt voir le jour

Depuis plusieurs semaines, les signalements d’invasions aux punaises de lit se multiplient. Véritable fléau, le gouvernement va bientôt déposer une proposition de loi pour lutter contre ces nuisibles.

Cinémas, transports, écoles, hôpitaux… Depuis plusieurs semaines, les signalements d’infestations de punaises de lit dans les espaces publics se multiplient, créant alors une panique générale.

Un problème que le gouvernement et les partis politiques semblent (enfin) prendre à bras-le-corps. Lors d’une conférence de presse donnée mardi 3 octobre, Sylvain Maillard, président du groupe Renaissance à l’Assemblée nationale, a annoncé en faire « une priorité ». Le parti va donc déposer une proposition de loi sur le sujet, dans le cadre de sa niche parlementaire prévue le 4 décembre.

Selon le ministre de la Santé, la France n’est « pas envahie »

Si les détails de cette proposition de loi n’ont pas été présentés, les principaux contours ont été évoqués. Si le coût du traitement fera partie de la proposition de loi (un protocole de désinsectisation peut coûter jusqu’à plusieurs milliers d’euros), « le premier sujet concerne le recensement du phénomène », a déclaré le député Renaissance Bruno Studer qui a pris la parole après Sylvain Maillard.

À lire aussi : J’ai vaincu les punaises de lit sans appeler d’exterminateur, voici mes secrets

D’après lui, la France ne dispose pas « des outils de surveillance de ce qui devient un enjeu de santé publique ». « On ne sait pas s’il y a plus de punaises de lit qu’en 2019 », a-t-il affirmé. L’une des pistes réside selon lui dans une éventuelle obligation de déclaration « pour les entreprises qui font des traitements ».

Un discours qui corrobore à celui du ministre de la Santé François Braun, qui, le même jour, appelait au calme sur les ondes de France Inter, estimant que la situation ne justifie pas « une panique générale », et que la France n’est « pas envahie ».

De son côté, la Première ministre Élisabeth Borne a annoncé qu’une réunion entre ministères est prévue dans les prochains jours afin de lutter ces nuisibles. Elle aura lieu vendredi 6 octobre.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Santé

Source : Getty Images Signature
Daronne

Qu’est-ce que la mycoplasma pneumoniae, bactérie qui provoque des infections pulmonaires chez les enfants ?

sexo

Et si le black friday était l’occasion de vous offrir un sextoy ?

Humanoid Native
Source : @perec
Actualités beauté

Mauvaise nouvelle : les produits capillaires associés à de la chaleur dégageraient des substances chimiques dans l’air 

1
ok-2
Bien-être

Quelle partie du corps exposer au soleil pour synthétiser au maximum la vitamine D 

Plaquette de pilule contraceptive
Santé

Contraception : les femmes précaires ont moins accès aux contraceptifs remboursés

Comment le Festival Pop & Psy continue de déstigmatiser les troubles psychiques pour sa 2e édition
Santé mentale

Comment le Festival Pop & Psy continue de déstigmatiser les troubles psychiques pour sa 2e édition

1
Source : @cottonbro studio
Santé

Désinfecter votre maison pourrait faire plus de mal que de bien à votre santé 

2
Source : Africa Images / Canva
Daronne

Lait infantile contaminé : Lactalis réclame plus d’un milliard d’euros au laboratoire Eurofins

Source : atlasstudio/Canva
Santé

Des scientifiques alertent sur le fort taux de métal dans certaines marques de culottes menstruelles

9
Source : Marcus Aurelius / Pexels
Vie quotidienne

Ce que mon handicap physique a changé à mon rapport au corps et à la sexualité

1
Source : Getty Images
Daronne

Histoire vraie : elle réalise une auto-césarienne pour sauver son bébé

9

La société s'écrit au féminin